2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Angelica Deluve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelica Deluve
Maîtresse
Maîtresse


Date d'inscription : 15/08/2010
Messages : 106
Orientation sexuelle : Bisexuel Dominant
Caractère : Fort
Métiers : Héritier/e
Maitre de : Mathew Irini, Jessie Lahey, Thomas Frodo
Esclave/Pet de : //

MessageSujet: Angelica Deluve   Lun 16 Aoû 2010, 15:58



Feat : Lady Shiin (Sorcière d'Aitox)
Jeu vidéo : "Wizardry : Labyrinth of the Lost Souls"

•••Carte d'Identité
Nom : DeLuve
Prénom : Angelica
Âge : 22 ans
Nationalité : Française
Niveau Social : Très riche
Métier: Héritière
Orientation Sexuelle: Bisexuelle dominante


•••Présentation
Physique : Angelica mesure un mètre 60 pour 55 kg. Elle n'est pas très grande mais se n'est pas pour ca qu'elle se laissera mener en bateau par les gens. Elle a une forte personnalité, se qui surprend beaucoup de gens. Elle n'est pas bien grosse, mais elle n'est pas maigre pour autant. Elle a un corps fin et svelte, elle en prend soin. Elle passe des heures dans la salle de bain pour se laver et se préparer, comme la moitié des femmes. Elle a une grande collection de produits de beauté qu'elle a pût se payer grâce à l'argent de ses parents. Elle a les cheveux blonds, de magnifiques cheveux qui descendent sur ses fesses. Elle laisse toujours ses cheveux détachés, car elle trouve que ca lui donne un plus beau visage et surtout parce que ca abîme les cheveux de les laisser attachés. Elle met souvent des bijoux dans ses cheveux, pour ne pas oublier qu'elle est une princesse et non une vulgaire esclave. Elle a de magnifiques yeux bleu, avec de fins cils, un petit nez et de fines lèvres viennent compléter son visage magnifique. Sinon, elle a un tatouage sur l'homoplate, un petit ange et elle a un piercing au nombril et à la langue. Son piercing au nombril est un petit diamant et celui à la langue est une tige en métal avec deux boules de chaque côté. Pour les vêtements, elle ne met que du noir et du blanc, jamais elle ne met d'autre couleur, sauf cas exceptionnel. Elle aime tout se qui est fait de broderie, de dentelle. Elle aime surtout porter des robes et des jupes, pour bien montrer à quel point elle est belle. Elle aime aussi les gros accessoires, comme de gros collier avec des fleurs ou bien des pierres précieuses. Elle porte aussi des gants sur ses avant bras, fait de magnifique décorations.
Caractère : Angelica a un visage d'ange, mais sous ce visage d'ange, se cache une petite démone. Elle aime humilier les gens en fait. Il faut qu'ils lui obéissent sinon elle peut se montrer violente. Elle fait des caprices pour rien, se qui est insupportable son garde du corps, mais comme il doit obéir lui aussi à Angelica, il finit par accepter se qu'elle veut. Il est là pour surveiller la fortune d'Angelica, pour pas qu'elle le dépense dans n'importe quoi, mais il finit toujours par dire oui à cette petite fille. Elle aime jouer avec les gens, elle aime les manipuler à sa guise, pour pouvoir avoir se qu'elle veut. En fait, c'est une battante et elle fera tout se qu'il faut pour avoir quelque chose, même si c'est en faisant de vilaines choses. Elle déteste perdre, son plus gros défaut. Sinon, elle aime qu'on la remarque, qu'on lui dise qu'elle est belle. D'ailleurs, pour elle, elle est la femme la plus belle du monde, et tout les matins elle le demande à son garde du corps, et il faut mieux qu'il réponde se qu'elle veut entendre, sinon elle pique une crise. Angelica veut être la femme la plus regardée, partout où elle met les pieds et que tout les regards soient sur elle et pas sur les autres femmes. Angelica aime supporte jouer avec les garçons, qu'elle considère comme de vulgaires jouets jetables, et c'est peut être pour cette raison, qu'elle n'ait jamais tombé amoureuse de quelqu'un. Même si elle ne le montre pas, Angelica est une vraie petite perverse. Dans les jeux sexuels, elle aime utiliser tout genre d'accessoires avec les hommes, même s'ils ne le veuillent pas. Parce que pour elle, un jouet n'a pas le droit à la parole, et comme tout jouet qui se respecte, il doit lui obéir, et n'appartenir qu'à elle. Jamais elle n'acceptera qu'un de ses jouets aillent voir ailleurs. Dans ces cas là, elle pique une crise, et revend son jouet, sauf si c'est elle qui a décidé de le prêter à quelqu'un, mais seulement à une personne précise.
L'amour, elle connait pas, mais si elle finit par le découvrir, elle sera fidèle à l'homme qu'elle aimera. Bien sûr, elle voudra la même chose de la part de l'autre personne, sinon elle redeviendra la vilaine Angelica. Elle deviendra un peu plus douce, sans changer complètement de personnalité pour autant.


•••Il était une fois ...
L'histoire d'Angelica commence en France et remonte à des années, voir même des siècles. Il y avait deux familles dans le même village qui se battaient depuis des années, pour une question idiote. Ca ressemblait un peu à « Roméo et Juliette », même si l'une était pauvre alors que l'autre était riche. La famille pauvre était les « Frances », gentille petite famille qui vivait de leur ferme, et qui ne demandait rien à personne. La famille riche était les « DeLuve », une famille constitué d'aristocrate qui voulait amasser le plus d'argent possible. Ils avaient voulus acheter la ferme des « Frances », mais bien sûr ils avaient refusés, tenant tête au « DeLuve » qui n'acceptait pas qu'on puisse leur tenir tête de cette façon. Ils essayèrent tout se qu'ils pouvaient pour récupérer la ferme mais jamais les « Frances » ne leur céda, alors il fallait qu'ils trouvent une autre solution. Ils cherchèrent pendant des années, s'insultant devant tout le monde dans le village, pendant que deux personnes, se rapprochaient doucement l'une vers l'autre. La demoiselle se nommait Françoise DeLuve, et le garçon s'appelait Romain Frances. Ils se rencontrèrent dans un parc, et l'amour commença à naitre entre eux deux, même s'ils savaient que cet amour leur était interdit, mais ils ne voulaient ou ne pouvaient pas vivre l'un sans l'autre. Ils se voyaient de temps en temps en cachette, faisant bien attention à ne jamais être vu pour que les deux familles ne s'opposent pas à leur amour.

Cela dura pendant des mois, un amour sans fin et sans aucun problème, jusqu'au jour de Noël. Ce matin là, Françoise se réveilla avec des nausées, elle était vraiment malade, et elle se demandait vraiment se qu'elle avait. Ca n'était pas très pratique pour elle d'aller voir un médecin vu qu'il était en congé, alors elle appela Romain en cachette pour qu'il vienne la chercher et qu'il l'amène aux urgences. C'était le seul endroit où ils pouvaient allez et ils savaient que là bas ils seraient discrets. Une fois là bas, Françoise fît quelques examens et après une heure, on lui annonça qu'elle était enceinte. Ce fût un choc terrible, ca ne pouvait pas être possible, qu'allaient ils faire de cet enfant ? Romain ramena Françoise chez elle, et il lui promit de trouver une solution. Elle fêta Noël avec sa famille, essayant de s'amuser comme elle pouvait, et elle évitait de boire de l'alcool le plus discrètement possible. C'était un peu compliqué pour elle vu que sa mère n'arrêtait pas de la surveiller, mais elle arriva malgré elle à passer une soirée agréable sans qu'on ne lui pose aucune question sur son comportement bizarre. Pendant les jours qui suivirent, Françoise essaya de trouver une solution toute seule, vu qu'elle n'avait plus aucune nouvelle de Romain. Elle pensait vraiment qu'il l'avait abandonné, et elle avait de plus en plus peur à l'idée que sa famille puisse découvrir la vérité. Au bout d'une semaine, Romain l'appela pour lui donner rendez vous.

Ils se rejoignirent dans un hôtel où ils allaient souvent pour en parler. Romain lui annonça qu'il allait tout dire au père de Françoise, qu'il allait dire la vérité sur leur amour. Françoise refusa, elle savait se qui allait se passer et elle ne voulait pas que son père tue l'homme qu'elle aime. Elle savait de quoi il était capable surtout s'il savait que le père de son petit fils était un « Frances ». Romain ne changea pas d'avis et il partit de l'hôtel pour allez chez les « DeLuve », il allait tout lui dire, et il se fichait bien de savoir se qui allait pouvoir lui arriver. A peine était il arrivé près de la grille du manoir, il fût accueillit par des gardes du corps qui tenaient une arme et qui l'empêchait de passer. Romain ne se laissa pas impressionner et il demanda à voir le père de Françoise, et vu le bruit qu'il faisait dehors, le père de Françoise accepta de le voir. Marc, le père de Françoise, était un homme réputé pour être un homme sans cœur dans les affaires, qui était prêt à écraser n'importe qui pour avoir encore plus d'argent. Il accueillit Romain dans son bureau et il écouta se qu'il avait à lui, alors il lui raconta tout. Comment il avait rencontré Françoise, leur histoire d'amour, et le bébé. Marc n'aima pas cette histoire, il ne voulait pas que sa fille soit avec un homme tel que lui, il devait donc trouver une solution. A la plus grand surprise de Romain, Marc lui proposa de travailler pour lui, sans jamais poser de question et surtout de ne jamais lui dire non.

C'était la seule chose qu'il voulait, et il pourrait épouser sa fille, parce qu'il était hors de question pour lui qu'elle se fasse avorter. Romain accepta immédiatement, car c'était la seule solution qu'il voyait pour être avec la femme qu'il aimait. Un mois plus tard, Romain et Françoise se mariaient. Marc leur acheta une maison, pas très loin du manoir familiale, pour toujours avoir l'œil sur eux. Tout ca paraissait être une belle histoire, tout s'arrangeait pour eux, sauf que Romain découvrit bien vite la vérité sur son futur métier. Il devait tout simplement éliminer les concurrents de son beau père, en les faisant disparaitre pour toujours, sans laisser aucune traces. Romain n'aimait pas faire ca, il avait un cœur lui, pas comme son beau père, mais son corps devînt aussi noir que le sien, bien plus vite qu'il n'avait pensé. Il n'avait plus aucune pitié pour les gens et puis ca lui rapportait énormément d'argent. Sa femme, Françoise, pendant ce temps là, s'occupait de sa petite fille, Angelica. Une petite princesse, qui faisait tout se qu'elle voulait. Elle avait tout se qu'un enfant pouvait rêver, les meilleurs jouets et les meilleurs vêtements possibles. Françoise ne se doutait de rien, jusqu'à un soir, où son mari rentra plein de sang. Ca n'était pas la vie qu'elle voulait, elle hurla sur son mari pour savoir la vérité, et Romain lui expliqua tout. Il lui dit que s'était son beau père qui avait voulut ca pour qu'ils soient ensembles, et avoir cette magnifique vie de rêve.

Françoise ne voulait pas une vie comme ca pour sa vie alors elle alla voir son père pour que tout s'arrête, mais il la gifla violemment pour qu'elle se taise. Elle comprit rapidement que rien ne ferais changer d'avis son père, alors elle resta une bonne épouse pour son mari, élevant sa fille comme elle pouvait en essayant d'oublier la vie de son mari. Après tout, sa fille et elle avaient tout se qu'elles voulaient, elles avaient même des gardes du corps pour les protéger, alors elle ne chercha pas plus loin et continua sa vie de mère au foyer. Elle faisait tout pour que sa fille ne sache jamais rien et qu'elle devienne une gentille petite fille, mais rien ne se passa comme prévus. Au début, Angelica était une fille adorable, et qui faisait des petits caprices de temps, comme tout les enfants, mais bien vite, les caprices continuèrent. Elle se mettait à hurler dans les magasins pour avoir quelque chose, alors Françoise lui achetait tout, et se fût pire quand elle commença à allez à l'école. Elle voulait avoir les meilleurs choses, tout se qu'il fallait pour qu'elle puisse bien être vu dans la superbe école privé où elle allait. Elle voulait que toutes les filles soient jalouses d'elle et en même temps, qu'elles veuillent être son ami. Ses années scolaires furent comme ca en fait, pendant tout le temps où elle y allait. Elle était celle que toutes les filles voulaient être, la fille que tout les garçons voulaient, mais jamais elle ne s'y intéressa, pas avant d'avoir quinze ans en tout cas.

Elle tomba amoureuse mais pas d'un garçon de sa classe, mais de son professeur de français. Elle en était raide dingue, et malgré le fait qu'il soit marié, ca ne l'empêchait pas de le vouloir pour elle toute seule. Elle lui fît plusieurs avances mais rien ne marcha, alors elle essaya de trouver une solution pour l'avoir. Angelica n'avait pas envie d'en rester là, pas question qu'elle n'ait pas l'homme qu'elle aimait. Elle le suivait le soir après les cours pour savoir où il habitait, se qu'il faisait, se qu'il aimait, avant de venir un soir chez lui. Elle savait que sa femme n'était pas là, alors elle en profita pour venir le draguer. Son professeur ne voulait pas la laisser rentrer, alors elle lui expliqua avec une douce voix qu'elle venait pour lui demander quelque chose, qu'elle n'avait pas tout comprit sur son cours, même si c'était simple, mais elle était prête à tout pour rentrer. Son professeur finit par accepter et il la laissa rentrer. Une fois à l'intérieur, Angelica enleva son manteau. Elle le laissa tomber au sol, se montrant entièrement nue devant lui avec un sourire pervers sur les lèvres. Son professeur lui dit de se rhabiller et de partir, mais Angelica le menacer de dire à son père qu'il l'avait violé s'il ne couchait pas elle. Son professeur ne voulant pas être viré, le fît malgré tout. Il l'amena dans sa chambre, et il lui fît l'amour pendant toute la nuit, comme elle le désirait. Il fît tout se qu'elle voulait puis elle repartit chez elle, avec un grand sourire.

Elle venait de découvrir que grâce à son père et à sa famille, elle pouvait avoir tout les hommes qu'elle voulait. Elle continua de venir chez son professeur, les soirs où sa femme n'était pas là pour coucher avec elle, et si elle en avait envie pendant qu'ils étaient en cours, elle trouvait toujours un moyen pour le faire. Son envie n'avait plus aucune limite, et quand elle eût finit de jouer avec son professeur, elle changea pour un garçon de sa classe. L'amour, elle ne savait plus se qu'elle était. La petite fille avait disparus le premier soir où elle avait fait l'amour, et maintenant les hommes n'étaient que des jouets à ses yeux et rien d'autre. Tout se passait très bien pour elle mais quand se fût le moment des vacances scolaires, elle commença à s'ennuyer. Elle était allez avec sa mère dans le manoir familiale et elle s'ennuyait vu qu'il n'y avait que de l'herbe tout autour et la première ville était assez éloigné. Le jour où son cousin arriva pour les vacances, elle se dit qu'elle avait enfin une occasion de s'amuser avec lui. Malheureusement, elle ne connaissait pas bien son cousin. C'était un garçon froid, qui agissait exactement comme elle, il jouait avec les femmes avant de les jeter. Angelica pensait qu'elle pourrait en faire son petit jouet mais dès le premier instant où elle commença à agir ainsi avec lui, son cousin la gifla avant de la pousser violemment contre le mur. Il lui attrapa les mains pour bien la tenir, ainsi que les jambes avec les siennes, et il la regarda avec un sourire pervers.

Angelica se laissa faire, totalement dominé par son cousin et ils firent l'amour pendant toutes les vacances, sans que personne ne le sache, sauf eux deux. Entre eux, il n'y avait que des jeux pervers et malsains, où Angelica obéissait à son cousin, le seul homme qui arrivait à la contrôler. Elle disait oui à tout, perdant complètement la raison à chaque fois qu'ils faisaient l'amour. À la rentrée, son cousin repartit dans sa famille et elle recommença à se servir des hommes, se vengeant sur eux pour se que son cousin lui avait fait, même si elle avait été consentante, mais elle n'acceptait pas le fait qu'un homme puisse la dominer, alors elle se vengeait sur les autres. Toute l'année se fût ainsi, elle s'amusait à humilier les hommes, et elle attendait les grandes vacances pour pouvoir revoir son cousin, et se fût ca jusqu'à se qu'elle eût son diplôme et ses 18 ans. Pour elle, rien n'avait d'importance, elle pouvait avoir tout se qu'elle voulait, que sa soit des humains ou bien des choses matérielles, tout ca grâce à l'argent de son père, même si elle ne savait pas d'où il venait. Il venait des meurtres qu'il commettait, et son passé le rattrapa bien vite. Alors qu'Angelica avait son diplôme et qu'elle était partit rejoindre son cousin chez ses grands parents, elle reçut un coup de téléphone qui la brisa à tout jamais. Son père et sa mère avait été retrouvés mort dans leur maison, tués par plusieurs balles dans le corps. Des anciennes personnes que son père avait fait tué, faisait partit de la mafia russe, qui avait finit par retrouver leur trace et qui s'était vengé.

Se fût un terrible choc pour elle, et elle ne quitta pas sa chambre pendant plus d'un an. Elle ne voulait plus rien faire, regardant sa grand mère et son grand père si tristes, venir essayer de la consoler, sans que rien ne change. Angelica restait dans son lit, jouant sur l'ordinateur, même si plus rien ne l'amusait. Elle finit par trouver sur le net, un site qui parlait d'une petite ville, peu connus par les gens, Master Town. Une ville où l'esclavage existait, et où elle pourrait avoir des jouets permanents. Elle sortit de son lit pour faire ses bagages, prêtes à prendre le premier avion pour y allez. Cet article lui avait fait le plus grand bien et l'avait fait sortir de sa léthargie. Il n'était plus questions pour elle de pleurer la mort de ses parents, même si elle n'oublierait jamais se qu'ils avaient vécus ensemble, c'était ses parents. Son grand père lui donna un chauffeur, garde du corps aussi et il lui acheta un appartement dans une des meilleurs résidences de la ville, et vu l'argent qu'elle avait héritée de ses parents, elle serait tranquille jusqu'à la fin de sa vie. Angelica arriva bien vite au Japon, et elle se promit d'acheter de nouveaux jouets, et de redevenir la petite fille qu'elle était avant. La jeune fille perverse, manipulatrice, et qui aurait tout se qu'elle voulait, même si elle devait y mettre le prix. Elle était partit pour laisser son passé derrière elle et recommencer une nouvelle vie, et elle comptait bien le faire, même si pour ca, elle devait verser de nouvelles larmes.

Edit Admin Shuhan:
    Bienvenue à toi sur le forum ^^

    Fiche validée, amuse toi bien avec nous!

    Ton appartement se trouve au N°6 des Résidences Shinn.

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Uyoku
Admin
Admin


Date d'inscription : 30/05/2010
Messages : 1166
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort
Maitre de : Ce monde ~
Esclave/Pet de : Ma fonction.

MessageSujet: Re: Angelica Deluve   Jeu 18 Juil 2013, 19:52

Bonjour,

Ce message est simplement pour te signaler que j'ai pu trouver l'origine de ton avatar et que d'après mes recherches, il s'agirait de Lady Shiin (Sorcière d'Aitox) que l'on trouve dans le jeu vidéo "Wizardry : Labyrinth of the Lost Souls" ^^

Je vais donc rajouter ça dans ta fiche et dans la liste des avatars ;)

Admin Uyoku.

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com
 
Angelica Deluve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainement soldat Ship et Angelica Davis.
» Equipage Pirate - L'Angélica. [Venez nombreux, pirates ! On recrute].
» Fics crossover remake sur Kuroshitsuji : quand les Enfers et le Purgatoire s'en mêlent
» Skuka Angelica (Capitaine Pirate d'Armada)
» [Chateau] La quête d'une énigme peut parfois s'avérée plus dangereuse que son secret en lui même [PV: Aleksandr Ezequiel & Angelica Gotthelf]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: