2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akio Tamanshi {Esclave}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akio Tamanshi
Esclave garçon
Esclave garçon


Date d'inscription : 31/05/2011
Messages : 27
Orientation sexuelle : Bisexuel Soumis
Caractère : Faible
Maitre de : //
Esclave/Pet de : Amaya Kimika

MessageSujet: Akio Tamanshi {Esclave}   Jeu 07 Juil 2011, 03:15



Nom inconnu - Artiste : Kine in Aqua

    •••Carte d'Identité

Nom : Tamanshi
Prénom : Akio
Surnom : //
Âge : 19 ans
Nationalité : japonaise
Niveau Social : //
Métier : //
Race : //
Orientation Sexuelle : bisexuel soumis

    •••Présentation

Physique :
Akio a fait plein de transformation sur son corps, ou plutôt sur son apparence. Normalement, Akio avait les cheveux châtains à la naissance, mais il n'aimait pas cette couleur, des plus banales pour lui, alors il se fît une coloration. D'abord, il se fît coupé les cheveux assez court puis il fît plusieurs mèches de ses cheveux en blanc et en gris. Cela pour lui ressemble bien se qu'il était avant. Pour les yeux, ils sont normalement marrons, mais il n'aimait pas non plus, alors il mit des lentilles de contact grises. Il trouvait ca plus jolie, puis ca faisait ressortir un peu mieux son regard.
Akio n'ait pas dû genre à passer des heures dans une salle de bain pour se coiffer, c'est pour ca qu'il a les cheveux courts. Un coup de main dans ses cheveux et il est peigné. Tout est fait pour que ca aille plus vite pour lui.
Il a un visage fin et assez féminin. Du coup on le prend souvent pour une fille, c'est peut être aussi pour ca qu'il a changé sa coupe de cheveux. Il a un petit nez fin, et de fines lèvres roses.
Sur son oreille droite, il a des piercings de bas en haut. Il s'est fait percé toute l'oreille, parce qu'il aimait bien. Pour son oreille gauche, c'est la même chose mais avec moins de piercing. Il n'avait pas eût le temps de se les faire mettre avant de finir dans une cage. Il a un piercing à la langue et un tatouage dans le creux de ses reins. Une croix noire, comme celle qu'il a autour du cou.
Cette croix, et le seul cadeau de Tommy. Il y tient énormément, vu que c'est le seul souvenir qu'il lui reste de son ancien amant. Il tient aussi à son blouson, qui est un cadeau de sa mère. Il tient énormément à ses deux choses et si on essaie de lui prendre, il pourrait devenir méchant, même s'il ne ferait pas de mal à une mouche.
Pour les vêtements, il n'est pas très compliqué. A part son blouson, il ne met que des chemises noires, avec ou sans manches, et pour les pantalons c'est des baggys, noir eux aussi. Pour le reste, cela dépendra de son futur maitre ou de sa futur maitresse. S'il veut qu'il continue de s'habiller ainsi ou s'il veut lui faire porter autre chose.

Caractère :
Malgré tout se qui lui est arrivé depuis deux ans, Akio reste quelqu'un de très gentil et de très doux. Il ne sera jamais violent, même si vous le frapper, il acceptera ca, mais si vous touchez à sa croix ou à son blouson, il pourrait se rebeller.
Il reste très timide quand il ne connait pas une personne, se mettant à rougir sans raison, même si ca peut paraître stupide pour certains. Il parle très peu, généralement juste quand on lui pose une question ou qu'on lui demande son avis, mais sinon il ne parle pas.
Il est très discret, tellement discret qu'on pourrait finir par l'oublier. Il ne voudrait pas que ca arrive par contre, sinon il pourrait être malheureux. Il est quelqu'un de solitaire, mais il apprécie aussi les moments où il peut parler avec quelqu'un.
Il aime les câlins, il a beaucoup apprécié ca avec ses anciens maitres, et ca ne le dérange pas qu'on lui en fasse pendant des heures. S'il le peut, il les demandera même de lui même. Si jamais quelqu'un ne va pas bien, il ira voir la personne pour la consoler.
Les amis sont très importants pour lui mais il n'accorde pas facilement sa confiance. Il lui faut du temps pour ca, mais une fois qu'il l'accorde, sa sera pour la vie, sauf si vous trahissez sa confiance. Dans ce cas là, vous le perdrez à jamais.
Akio n'ait plus vierge, il l'a déjà fait, et plusieurs fois même. Il est devenus assez pervers et il ne dira jamais non pour le faire, mais il ne le demandera pas de lui même. Il attendra de voir si son maitre veut le faire avec lui ou pas. Il sera totalement soumis, jamais il n'essayera de dominer quelqu'un, puisque ca n'est pas dans sa nature.
Il adore faire la cuisine, se débrouillant très bien vu qu'il adore cuisiner, que sa soit pour lui ou pour ceux qu'il apprécie. Il aime aussi la lecture, mais il ne supporte pas les gens qui boivent, vu que bien souvent, ils deviennent violent.


    •••Il était une fois ...

Akio est né au Japon, en plein mois de décembre, alors qu'une tempête de neige faisait rage au dehors. Comme ses parents ne pouvaient pas aller à l'hôpital, il va naître dans la salle à manger de leur magnifique demeure familiale. Ils avaient quand même appelé une ambulance, au cas où elle pourrait arriver à temps, mais quand ils arrivèrent, le bébé était déjà là depuis plusieurs heures. Comme à chaque fois dans ce genre de situation, ils firent un rapide examen au bébé pour voir s'il allait bien, et comme c'était le cas, il pût rester avec ses parents sans être obligé d'aller à l'hôpital. Il vécut une enfance heureuse, avec ses parents qui l'aimaient énormément, ainsi que ses sœurs. Akio n'avait que des sœurs, aucun frère. Pour lui c’était un peu dur surtout en grandissant, il n'avait personne avec qui joué à de vrais jeux de garçons, même son père était trop occupé à son travail, alors il resta tout le temps seul, même à l'école. Il ne voulait pas d'amis, il trouvait que c’était mieux comme ca. Il se débrouillais très bien seul de toute façon. Il passait de longues heures dans la foret ce qui inquiétait toujours ses parents qu'il soit aussi solitaire. Il aimait aussi passer beaucoup de temps à la bibliothèque où il étudiait pendant des heures. Des fois, il y allait juste pour lire les différents ouvrages qui étaient là bas.

A l'adolescence, ses parents lui parlaient, enfin dès qu'ils n'étaient pas trop prit par leur travail, et ils lui disaient de se trouver une copine, comme tout les enfants de son âge, mais Akio n'avait pas envie. Il n'était pas comme tout les autres, et il savait bien que ses parents ne pouvaient pas le savoir en étant trop occupé à leur travail. Mais pour seule réponse, Akio leur faisait oui de la tête, voulant dire qu'il allait y réfléchir mais il ne faisait rien pour sa. Pourtant, Akio aurait pût sortir avec plein de filles, vu qu'elles lui couraient après mais il n'était pas prêt pour une relation d'amour, puis il ne voulait pas se forcer comme ses parents lui demandaient. Il se disait qu'il trouverait la personne idéale, le moment venus. Il se disait aussi qu'il ne fallait pas forcer le destin alors il continuait sa petite vie tranquille. Pourtant, le destin en décida autrement.

Comme cela arrive souvent dans certaines écoles, il y a toujours de nouveaux élèves qui arrive, et ce jour là, ce fût un garçon. C'était un anglais, qui s'appelait Tommy, et ses parents étaient venus travailler au Japon, pour ouvrir un restaurant britannique, vu que c'était leur travail en Angleterre mais ils voulaient s'agrandir, et ils pensaient que le Japon serait le meilleur endroit pour eux. Akio, comme à son habitude, ne voulait pas spécialement parler, alors que tout les autres lui tournaient autour pour savoir tout de sa vie. Akio n'aimait pas ce genre de chose, il les trouvait même pathétique à vouloir « violer » sa vie privée. Pourtant, alors qu'Akio se promenait en ville pour aller dans une librairie pour acheter de nouveaux livres, il tomba sur Tommy. Ils allèrent dans un café pour discuter, se qui dura pendant des heures. Akio parlait avec lui comme s'ils se connaissaient depuis toujours, riant, disant des blagues, ou même des bêtises, sans se sentir mal à l'aise.

Tommy et Akio finirent pas devenir les meilleurs amis du monde, passant tout leur temps ensemble, même si ca n'était pas au goût de ses parents, mais Akio s'en fichait complétement. Mais au fil du temps, les deux jeunes furent plus proche l'un de l'autre, sans qu'il n'y ait jamais une seule ambiguïté de chaque côté, ou c'était seulement Akio qui ne voulait pas le voir. Après son anniversaire pour ses dix huit ans, Akio demanda à ses parents s'il pouvait aller dormir chez son ami, comme tout les week ends, et ses parents acceptèrent vu que ca faisait plaisir à Akio, puis à eux aussi parce qu'il avait un ami. Comme à chaque fois, ils regardaient la télévision après avoir mangé une pizza, puis ils allaient se coucher. A chaque fois ils restaient dans le lit à parler pendant plusieurs heures avant de s'endormir mais pas cette fois ci. Thomas s'approcha d'Akio pour l'embrasser, et il se laissa faire, appréciant ce doux baiser qui était le premier entre eux, mais pas le dernier. Thomas alla même plus loin, se mettant à le caresser, et ils finirent par faire l'amour cette nuit là. Pour eux deux, il n'y avait pas de problème par la suite, c'était quelque chose de naturel après tout.

Ils devinrent amants, ne voulant plus se quitter, même s'ils cachaient leur relation pour éviter tout problème avec les autres à l'école ou avec leur parents. Pourtant, les parents de Tommy les surprirent un jour en rentrant plus tôt. Devant la mine décomposée des deux garçons, les parents leur souhaitèrent une bonne nuit avant de monter dans leur chambre. Les deux garçons étaient surprit mais cela les firent rire par la suite. Autant dire qu'ils étaient vraiment heureux mais un soir, tout changea. Akio se dépêcha de courir pour aller rejoindre son amant, mais alors qu'il allait arriver prêt de la maison, il écouta des sirènes de police, de pompiers, et il accéléra le pas pour aller voir se qu'il se passait. En tournant au coin de la rue, il aperçut une foule amassée et il essaya de passer les cordons de sécurité, sans aucun succès. La police lui interdit de rentrer, et il aperçut les ambulanciers sortirent de la maison, transportant des corps recouverts d'un drap sur une civière. Il en vit trois, et une énorme panique s'empara de lui.

Il demanda aux gens qui étaient là se qu'il s'était passé, et une vieille dame lui expliqua que la famille qui vivait là avant été tué pendant la nuit, y comprit leur enfant. Akio attrapa la croix que son amant lui avait offert, ne voulant pas croire une telle histoire, et la dame lui expliqua qu'ils étaient des témoins protégés. Akio comprit tout à coup qu'on ne lui avait raconté que des mensonges, que son amant lui avait mentit, mais pour la bonne cause. Pourtant la douleur ne disparaissait pas, elle était encore là. Akio se mit à pleurer avant de s'enfuir, courant le plus loin possible sans s'arrêter, sans savoir où il allait. La douleur était bien trop forte pour lui. Il avait perdu la seule personne qui comptait énormément pour lui, et il la verrait plus jamais. Il erra dans les rues, ne voulant pas rentrer chez ses parents parce qu'il savait qu'il devrait tout leur expliquer et il n'en avait pas envie. Il avait faim, il avait froid, et une vieille dame le voyant dans un tel état lui demanda de le suivre. Akio accepta, parce qu'il se disait qu'une vieille dame ne pouvait pas lui faire du mal.

Elle lui donna à manger, le laissa prendre une douche chez elle, avant de lui dire de se reposer sur le canapé. Akio resta une semaine avec elle. Elle était veuve, et elle avait besoin de compagnie tout simplement. Mais Akio ne voulait pas être un poids pour elle, même si elle était adorable. Un matin, alors qu'elle dormait encore, il lui laissa un petit mot pour la remercier avant de partir. Il marchait sur le trottoir, les mains dans les poches de sa veste quand il reçut un coup sur la tête qui le fit s'écrouler d'un coup. A son réveil, il était dans une cage, entouré par des barreaux sales, avec un énorme mal de tête. Il regarda autour de lui pour voir où il était, et il aperçut d'autres personnes qui étaient dans le même cas que lui. Akio demanda au jeune homme à côté de lui où il était, et il lui expliqua qu'il allait être vendus comme esclave. Akio s'assit contre les barreaux au fond de sa cage, et il ne bougea pas. Si son destin était de servir quelqu'un, il l'acceptait. Plus personne ne comptait pour lui, alors sa vie n'avait plus aucun sens.

    •••Un peu plus sur vous ...

Pseudo • Âge : // 29 ans
Où avez vous trouvé le forum : déjà là
Une note du forum ? 10/10
Quelque chose à ajouter ? personnage déjà créé, mais l'ayant supprimé parce que je ne trouvais personne, j'ai décidé de le refaire parce qu'il me manquait trop mais j'ai modifié la fin de l'histoire ^^

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Sayoku
Admin
Admin


Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 741
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Akio Tamanshi {Esclave}   Sam 09 Juil 2011, 01:46

Bienvenue à toi sur le forum ^^

Fiche Validée

Amuses toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
 
Akio Tamanshi {Esclave}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Akio Furukawa
» Hells Bells [Akio]
» Entrainement pour Chöya. [Akio-Privé]
» Akio Sanzo
» Akio Toda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: