2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Keisuke Obayashi [hybride mâle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keisuke Obayashi
Pet mâle
Pet mâle


Date d'inscription : 14/02/2011
Messages : 17
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Esclave/Pet de : Seyriu Wanabe

MessageSujet: Keisuke Obayashi [hybride mâle]   Jeu 17 Fév 2011, 21:41



Feat : OC sans nom
Artiste : Kine In Aqua


Carte d'Identité


    Nom : Obayashi
    Prénom : Keisuke
    Âge : 21 ans
    Nationalité : Japonaise
    Orientation Sexuelle: Ignore son orientation
    Race : Mi-humain/Mi-chat noir (neko)



Présentation

Physique :

La première chose qui peut choquer lorsqu'on voit Keisuke c'est bien évidemment ses yeux. Il avait autrefois de très jolis yeux jaunes mais avec le temps, ses yeux ont commencé à changer à cause d'une maladie héréditaire. Keisuke a perdu progressivement la vue jusqu'à devenir complètement aveugle au début de l'adolescence. Ses yeux sont aujourd'hui un peu effrayant à cause de leur apparence mais il ne fait rien pour les cacher de la vue des autres. Lorsqu'on le voit de loin, on a d'ailleurs bien du mal à imaginer qu'il puisse être non-voyant. Il semble faire assez attention à son image, à son look. Il a des cheveux noirs, plutôt courts mais dont la coupe est tout de même assez structurée. Sa tenue vestimentaire n'est pas très banale non plus, des vêtements principalement noirs, troués ou déchirés pour leur donner plus de style, quelques bijoux par-ci ou par-là, du vernis noir sur les ongles et même des piercings sur son oreille gauche. Des oreilles et une queue de chat, on ne peut pas douter un seul instant de son appartenance à la race de neko. Son physique est la seule chose qui peut l'apparenter à un chat, même les traits de son visage ont quelque chose de félin. Un visage d'ailleurs plutôt triangulaire, très fin, très joli aussi. Même s'il y a eu quelques problèmes durant la conception du neko, il était à la base créé pour être un être parfait et donc beau. Il mesure un mètre soixante-dix exactement pour une cinquantaine de kilos. Il n'est pas très épais mais il faut avouer qu'il ne pratique aucun sport, ce qui ne lui permet pas de s'étoffer un peu. Il n'affiche pas toujours un air très aimable, rarement même, enfin tout dépend de la personne qu'il a en face de lui mais il parait plutôt indifférent. Keisuke a donc un physique pas vraiment ordinaire, ce qui colle plutôt bien avec son tempérament finalement.

Caractère :

Keisuke est un personnage assez particulier dans son genre. Atypique, il ne ressemble vraiment pas aux autres pets que l'on peut croiser. C'est aussi ce qui peut faire son charme même s'il se moque bien de plaire ou non aux gens. Il vit un peu dans sa bulle et il a une vision bien à lui du monde qui l'entoure, même si pour lui, ce monde ne représente plus que des sons et des sensations. La perte de sa vue a été une grosse épreuve pour lui, même s'il a eu le temps de s'y préparer et de s'adapter. Ce qu'il a le plus horreur, c'est qu'on le prenne en pitié à cause de sa cécité. Il s'est habitué à vivre différemment depuis quelques années et même s'il est conscient qu'il n'est pas capable de tout faire, il se débrouille pour pouvoir faire le plus de choses possible sans avoir besoin de l'aide de quelqu'un. Il ne supporte pas d'être dépendant des autres pour pouvoir vivre sa vie mais il n'a pas vraiment le choix. Si Keisuke n'était pas devenu non-voyant, il serait sûrement devenu un neko rebelle qui refuserait catégoriquement d'obéir à un maître. Il a tout du caractère d'un petit rebelle, très fier, orgueilleux, sûr de lui, qui refuse l'autorité et qui veut toujours avoir raison. Pourtant, il a bien été obligé de s'assagir un peu par la force des choses. Il est aujourd'hui un neko plutôt calme, du moins en apparence, et même un peu réservé. Il n'aime pas aborder des sujets qu'il juge trop personnel avec le premier venu. Il peut se montrer très têtu quand il le veut mais si on se montre plutôt agréable avec lui, il fera des efforts lui aussi de son côté. Il ne fait par contre jamais le premier pas pour aller vers quelqu'un. Les autres, ils préfèrent les ignorer et rester isolé, tout seul dans son coin. Il n'est pas très sociable mais si on prend la peine d'apprendre à le connaître, on peut se rendre compte qu'il n'est pas si méchant ni si rustre que ça. Il a simplement une très mauvaise opinion des gens à cause des événements de son passé et il a toujours l'impression qu'on ne voit en lui qu'un neko aveugle sans voir la personne qu'il est réellement. Il est bien plus complexe qu'on pourrait le croire mais il faut savoir se montrer patient pour qu'il commence un peu à se dévoiler.


Il était une fois ...

Né et créé dans un laboratoire comme un bon nombre d'individu de son espèce, Keisuke fait parti des expériences qu'on pourrait qualifier de raté. Il devait être conçu pour être un neko se rapprochant le plus possible de la perfection. Être beau, intelligent, cultivé, bien éduqué, une marchandise de première qualité qui serait vendu pour une très grosse somme d'argent lorsque son éducation aurait été terminée. Seulement Keisuke n'était pas aussi parfait que ses "frères" et ses "sœurs" créés en même temps que lui. Les chercheurs avaient compris très rapidement qu'ils avaient fait une erreur et qu'il allait grandir avec une déformation, une maladie qui allait lui coûter ses yeux.

A sa naissance, Keisuke voyait pourtant tout aussi bien que les autres, rien ne pouvait laisser supposer qu'il n'était pas comme les autres. Sa vue commença à devenir d'abord un peu plus floue durant sa petite enfance et après quelques analyses, le diagnostique tomba. Ses yeux étaient atteint d'une dégénérescence malheureusement irréversible. Il allait perdre petit à petit la vue jusqu'à devenir complètement aveugle. Pour les scientifiques, Keisuke était devenue complètement inutile, il n'avait plus sa place dans le programme qui était censé produire des pets parfaits. Ils n'allaient pas perdre leur temps à continuer d'éduquer un neko qui n'en valait pas la peine. Ils se sont alors tout simplement débarrasser de lui, comme ils le faisaient avec tous les produits défectueux. Il n'était encore qu'un petit garçon quand il fut confié à une fourrière pour qu'il puisse être acheté par des maîtres. Un enfant aussi mignon ne resta pas bien longtemps enfermé dans la fourrière, il fut très vite acheté par un couple à qui on avait bien sûr caché la vérité au sujet de Keisuke. Ils pensaient acheter un petit neko orphelin qui était arrivé par malchance dans une fourrière. Ils ne savaient pas que leur nouveau petit neko avait un problème de santé et ils ne le réalisèrent que bien plus tard.

Keisuke ignorait lui-même qu'il n'était pas normal et même si il se rendait compte qu'il avait du mal à voir nettement les choses, il était trop jeune pour réaliser qu'il y avait un problème avec ses yeux. Sa vie chez ses nouveaux maîtres n'avaient vraiment rien à voir avec la vie qu'il avait connu au milieu des scientifiques qui les élevaient, lui et ses congénères. Il était aimé et même s'ils ne le considéraient pas comme leur propre enfant, il y avait beaucoup de similitude dans leur relation avec les liens que pouvaient tisser les parents avec leurs enfants. Il n'allait pas à l'école bien sûr mais il était suffisamment grand pour pouvoir rester jouer à la maison tout seul, pendant que ses maîtres partaient travailler. On s'occupait bien de lui, il était heureux mais son problème de vue devenait de plus en plus contraignant. Ses maîtres l'emmenèrent voir un spécialiste qui leur expliqua qu'il ne pouvait rien y faire et que Keisuke allait devenir complètement aveugle d'ici quelques années. Cette nouvelle fut un véritable choc mais aussi une grande déception pour ses maîtres qui réalisaient petit à petit ce qu'allaient devenir leurs vies avec Keisuke à leur charge. Le jeune neko allait devenir un poids pour eux, ils n'avaient pas acheter un neko pour devoir supporter toutes les contraintes d'avoir un handicapé à la maison. Ils ne pouvaient pourtant pas se résoudre à vendre le neko. De plus, ses yeux commençaient à se voiler progressivement par des tâches blanchâtres. Personne ne voudrait reprendre un neko qui devenait aveugle.

Keisuke avait peur de perdre la vue mais il n'était absolument pas soutenu ni rassuré par ses maîtres. Ils devenaient beaucoup plus durs avec lui et ils leur arrivaient même de s'énerver sur lui sans aucune raison particulière. Il suffisait qu'il renverse quelque chose sans le faire exprès pour qu'il se fasse disputer et envoyer dans sa chambre. Ce genre d'accident devenait de plus en plus fréquent mais ce n'était pas de sa faute. Il voulait continuer de vivre normalement, d'aider ses maîtres, de faire des activités avec eux mais lorsqu'on était privé en grande partie de ses facultés visuelles, c'était beaucoup plus compliqué. La vie était devenue vraiment impossible, autant pour les maîtres que pour le neko mais il n'y avait aucune solution. Tout ce qu'ils trouvèrent à faire pour se débarrasser de Keisuke fut de l'abandonner. C'était cruel mais dans son état, il ne risquait pas de retrouver le chemin de la maison. Ainsi, son maître l'emmena faire une balade en fin d'après-midi, juste après son travail. Keisuke était ravi qu'on s'occupe de lui, il ne se doutait pas une seule seconde de l'épouvantable plan de ses maîtres. L'homme traîna assez longtemps dehors avec le neko et il l'emmena même dans un coin de la ville où il n'avait pas l'habitude d'aller pour être sûr que Keisuke ne pourrait pas revenir sur ses pas. Il l'emmena s'asseoir sur un banc et il lui demanda de l'attendre ici pendant qu'il allait soit disant saluer une connaissance mais l'homme ne revint jamais. Il avait aussitôt prit le chemin du retour, laissant le jeune garçon au milieu d'une rue inconnue.

Keisuke avait attendu comme on le lui avait demandé mais le temps semblait long et il commença rapidement à s'inquiéter. Il avait tout juste onze ans et il était devenu presque en totalité aveugle. Tout ce qu'il pouvait voir c'était quelques lumières lorsqu'elles était suffisamment fortes mais il ne distinguait plus aucune forme. La nuit tomba et il fut plongé dans l'obscurité malgré la présence de réverbères qui éclairaient faiblement la rue. Cette nuit fut la pire de toute la vie de Keisuke et il en garda même un profond traumatisme. Il était seul, perdu et incapable de s'orienter. Il resta une bonne partie de la nuit sans oser quitter le banc puis, rassemblant tout son courage, il se décida enfin à essayer de rentrer chez lui. Il n'avait aucun autre endroit où aller mais il se rendit vite compte qu'il ne pourrait jamais retourner à la maison. Il était complètement perdu et tout ce qu'il faisait c'était se perdre encore plus. Il finit donc par abandonner et il passa tout le reste de la nuit assis sur le trottoir adossé contre un mur. Cette nuit-là fut atrocement longue mais lorsque le matin arriva, il commença à percevoir quelques bruits. Des bruits de pas, des voitures, des gens qui partaient travailler mais qui passaient devant lui sans même le voir. Keisuke restait prostré dans son coin et il attendit donc puisqu'il ne pouvait rien faire d'autre. Ce n'est qu'un peu plus tard dans la matinée qu'une voix s'adressa enfin à lui. Au début, il pensait qu'on parlait à quelqu'un d'autre mais la voix insista. C'était une voix de garçon qui ne devait pas être bien plus âgé que lui mais Keisuke ne répondait pas aux questions qu'il lui posait tout simplement parce-qu'il ne savait pas quoi répondre. Il ne savait pas lui-même ce qu'il faisait ici, ni ce qu'il attendait exactement. L'autre garçon ne semblait pas se laisser décourager par le mutisme du neko et il l'emmena sans même lui demander son avis juqu'à sa maison.

C'était un jour où il n'y avait pas école et le jeune Ryosen s'ennuyait tout seul chez lui, après le départ de sa mère pour son travail. Enfin, quand il avait vu un neko du même âge que lui qui semblait perdu, sur le trottoir juste en face de sa maison, il n'avait pas hésité bien longtemps avant de sortir pour le ramener chez lui. Les deux enfants avaient passé toute la journée à faire connaissance, à jouer ensemble et petit à petit, Keisuke avait fini par retrouvé le sourire. Lorsque la mère du garçon rentra de son travail, le soir-même, ce fut un peu plus compliqué. Elle disputa d'abord son fils pour avoir ramener un neko qui traînait dans la rue mais elle ne mit pas pour autant Keisuke à la porte. Elle était touché par ce petit neko non-voyant et elle ne put faire autrement que de le garder pour la nuit, se promettant de l'amener à une fourrière dès le lendemain. Ryosen n'était pas d'accord et il était prêt à tout pour garder son nouvel ami avec lui mais il n'arriva pas à faire changer d'avis sa mère. Le lendemain, la femme quitta plus tôt son domicile en compagnie du jeune neko en direction d'un refuge. Lorsqu'elle arriva devant le magasin avec l'enfant, elle ne put se résoudre à entrer pour leur confier un enfant qui était à ses yeux si fragile. Tous ces marchands n'étaient que des brutes, l'enfant n'avait rien à faire avec eux. Elle le ramena finalement chez elle, même si ça signifiait avoir une bouche supplémentaire à nourrir.

Les deux garçons devinrent très vite inséparables, de véritables frères même si aux yeux de tous, Keisuke était plus un animal de compagnie plutôt qu'un membre de la famille. Il passait ses journées à l'intérieur de la maison et il refusait de sortir, même en compagnie de Ryosen. L'abandon de ses précédents maîtres l'avait beaucoup marqué et l'extérieur lui faisait vraiment peur. Il fallu beaucoup de temps et de patience avant que Keisuke accepte de remettre un pied dehors sans y être contraint par la force. Grâce à Ryosen, il reprenait un peu confiance en lui mais ce qui l'aidait le plus, c'était que son ami ne semblait aucunement géné ni embarrassé par le handicape du neko. Il l'acceptait tel qu'il était et c'était bien la première fois que ça arrivait à Keisuke. Les années passaient et rien ne semblait pouvoir séparer ces deux-là. Ils étaient devenus des adolescents même un peu turbulents, surtout Ryosen mais il entraînait le jeune neko dans tout ce qu'il faisait. Les premières fêtes, les premiers verres d'alcool, les premières cigarettes, ils découvraient tout ensemble et d'une certaine manière, Ryosen était un peu devenu les yeux de Keisuke. C'était même lui qui lui choisissait ses vêtements et ils ne passaient pas inaperçu tous les deux avec leur style. Ils étaient même considérés comme des garçons un peu à part, des garçons qui ne faisaient rien comme les autres et qui cherchaient à se démarquer. Malgré tout, Ryosen arrivait à se faire pas mal d'amis ou de connaissances, contrairement à Keisuke. Il était souvent rejeté par les amis de Ryosen à cause de sa différence ou tout simplement parce-qu'il n'était qu'un neko. C'était assez difficile à vivre mais il avait fini par s'y habituer et puis tant qu'il avait son ami, il n'avait pas vraiment à se plaindre, c'était tout ce qui avait de l'importance.

Lorsque Ryosen eut atteint la majorité, il quitta l'école pour se trouver un boulot et prendre par la suite un petit appartement, emmenant bien sûr Keisuke avec lui. Les deux jeunes hommes avaient trouvé un certain équilibre et ils étaient heureux comme ça. Du moins pendant un temps seulement, jusqu'à ce que Ryosen se trouve une nouvelle petite-amie et qu'il décide même de l'inviter à s'installer avec eux. Keisuke avait toujours eu du mal à supporter les copines de son ami qu'il jugeait trop collante, trop présente aussi. Il avait toujours l'impression de ne plus exister à ses yeux ou était-ce juste par jalousie... Il n'était pas vraiment sûr lui-même mais après avoir essayé à maintes reprises de saborder ce petit couple pour les faire rompre, il finit par y renoncer après un nombre incalculable d'échec. Il fallait bien admettre que cette fille s'était bien accrochée à Ryosen et elle s'arrangeait même pour faire comprendre à Keisuke que s'il y en avait un qui n'avait pas sa place ici parmi les trois, ce n'était pas elle. Le jeune neko n'acceptait pas cette idée même si elle n'était pas totalement fausse, il réalisa même qu'elle avait entièrement raison. lorsqu'il mit accidentellement le feu à un tapis en faisant tomber sa clope allumée. Il était seul dans l'appartement et il n'avait pas réussi à retrouver la cigarette suffisamment tôt. Ryosen rentra heureusement peu de temps après et il put réussir à éteindre les flammes avant que tout l'appartement soit réduit en cendres mais il se brûla assez sérieusement. Sa copine l'emmena un peu plus tard aux urgences, laissant Keisuke seul dans l'appartement.

Il avait l'occasion de réfléchir à la situation et il jugea que ça ne pouvait plus durer ainsi. Il n'était plus qu'un poids pour son ami et il se disait qu'il vivrait beaucoup plus heureux s'il n'avait pas son boulet de neko sur les bras. Même si Keisuke rêvait d'indépendance, il ne pouvait rien faire seul, il était condamné à vivre au crochet d'un autre tout comme il était condamné à vivre le restant de sa vie dans l'obscurité la plus totale. Il devait trouver une solution pour arranger les choses et il décida d'y réfléchir tout en allant faire un tour pour prendre un peu l'air. Il arrivait à se balader seul même s'il ne quittait pas la rue, s'aidant de quelques points repères et en comptant ses pas. Il allait faire demi-tour et rentrer lorsqu'il reçut un coup sur la tête qui l'assomma. Il se réveilla un peu plus tard, enfermé dans une cage qu'il supposa être au beau milieu d'une fourrière. Personne ne s'était rendu compte que Keisuke était un neko aveugle, l'homme qu'il l'avait assommé n'avait pas vraiment fait attention à ses yeux et les marchands de la fourrière l'avait racheté alors qu'il était encore inconscient. Ce ne fut qu'à son réveil qu'ils découvrirent qu'ils s'étaient fait avoir, un neko aveugle, ça ne valait pas grand chose. Keisuke se demandait dans quelle situation il s'était encore fourré mais il n'avait pas l'intention de rester croupir dans cette fourrière bien longtemps.

Un peu plus sur vous ...


Pseudo : Pif Prénom : Paf Âge : Pouf
Où avez vous trouvé le forum ? Sur l'ancien forum xD
Une note du forum ? Mi
Quelque chose à ajouter ? Nop
Autre: Rolling Eyes


. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Sayoku
Admin
Admin


Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 741
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Keisuke Obayashi [hybride mâle]   Sam 19 Fév 2011, 00:01

Bienvenue à toi cher Keisuke ^^

Très jolie fiche, tu es donc validé

Bon rp à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
 
Keisuke Obayashi [hybride mâle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Hiruko Keisuke [en attente d'une seconde validation]
» Honda Keisuke ✖ « Les amis vont et viennent, mais les ennemis s’accumulent. »
» I'm not slipping ! -KEISUKE.
» Keisuke ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Pets-
Sauter vers: