2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ¤ Mona Myers ¤ {Maîtresse}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mona Myers
Maîtresse
Maîtresse


Date d'inscription : 01/11/2010
Messages : 27
Age : 22
Orientation sexuelle : Hétérosexuel soumis
Caractère : Faible
Métiers : Strip-Teaseur/euse
Maitre de : Sena Hakiyama
Esclave/Pet de : mon ancienne vie =='

MessageSujet: ¤ Mona Myers ¤ {Maîtresse}   Lun 15 Nov 2010, 02:31



Feat : OC sans nom
Artiste : Zhang Xio Bai



Carte d'Identité
Nom d'épouse : Myers
Nom de naissance : Krups
Prénom : Mona
Âge : 25 ans
Nationalité : Allemande
Niveau Social : elle a de l'argent de côté mais elle n'est pas riche non plus, donc dans la moyenne.
Métier: stripteaseuse
Orientation Sexuelle: hétérosexuelle soumise




Présentation
Physique : Mona n'est pas une fille très grande, même si elle est plus grande que les japonais, se qui lui vaut quelques regards dans la rue. Elle mesure un mètre 65 pour 55 kilos. Elle prend soin de son corps, qui est son instrument de travail vu le métier qu'elle fait. Elle a donc une peau parfaite, avec aucune imperfection, sauf peut être quelques grains de beauté. Son corps n'a aucune cicatrice, mais il faut bien avouer qu'elle peut passer des heures dans sa salle de bain, à utiliser tout se qu'il faut pour rester belle.

Elle a de long cheveux noirs qui descendent jusque dans le creux de ses reins. Ils étaient normalement châtains, mais elle les a teint pour changer. Elle a une frange qui couvre tout son front, et ils sont presque tout le temps détachés. Mona aime bien sentir le vent dans ses cheveux, alors elle en profite.

Elle a les yeux bleu, d'un bleu profond. Elle les met toujours en valeur avec du maquillage sombre, une légère touche de fard à paupière. En fait, elle se maquille très peu pour ne pas passer pour une catin, alors elle met du fard à paupière, et de temps en temps du rouge à lèvre, de couleur noir, ou alors rouge sang. Il lui arrive aussi de mettre du gloss transparent. Elle a un nez fin et des lèvres pulpeuses. Elle aime porter du vernis à ongle, la plupart du temps en noir ou rouge.

Mona aime les piercings et les tatouages, elle en a plein. Pour les tatouages, c'est elle qui les a tous dessiné, que le dessin est sa passion. Puis elle voulait quelque chose qui la représente, pas les dessins banals qu'on trouve partout.
Pour les piercings :
à l'arcade gauche : une tige en métal avec une boule en acier de chaque côté.
à la lèvre inférieure : une créole qui entoure sa lèvre avec sensualité.
au nombril : une tige en métal avec une boule en haut, et en bas un bijou. Cela dépend de se qu'elle veut mettre, mais elle a un petit diamant, une tête de dragon, une elfe. Elle les met suivant son envie, et suivant les vêtements qu'elle porte.

Pour les tatouages :
sur le visage, prêt de l'œil droit : cela peut paraître étrange de se faire tatouer là, mais Mona voulait être différente des gens, alors elle a commencé par celui là. C'est un tribal, de couleur rouge/marron. Il représente son «moi intérieur», telle qu'elle se le représente. Un être torturé qui ne demande qu'à avoir de la joie.
Sur le poignet droit : elle a un tatouage qui lui entoure tout le poignet, du fil barbelé, très discret en noir.
Au dessus de sa poitrine : c'est son dernier tatouage en date. Elle a fait faire un papillon avec des fleurs. Il représente sa liberté, et le fait que c'est une personne libre, qui fait se qui lui plait.

Pour les vêtements, Mona met que des tenues sexy. Elle aime mettre son corps en valeur, pour qu'on voit que c'est une belle femme. Elle veut en profiter autant qu'elle le peut, vu qu'avant elle ne mettait que des tailleurs. Elle porte le plus souvent des corsets, des petits hauts moulants, des minis jupes, des robes moulantes. La plupart de ses vêtements sont noir, rouge ou violet. Elle aime aussi porter des mitaines, des bijoux, même si c'est rare.

Le seul bijou qu'elle porte tout les jours, c'est son alliance. Elle ne peut pas l'enlever, ou plutôt, elle n'a pas le courage de le faire. Elle veut se rappeler tout les jours de son erreur, mais elle n'aime pas en parler.

Caractère : Mona n'est pas une personne compliquée. C'est une fille simple, qui vit au jour le jour sans se prendre la tête. Elle a vécut un mensonge pendant 6 ans, et elle ne veut plus que ca recommence. Elle est gentille, mais ca ne l'empêchera pas de dire se qu'elle pense, si la personne en face d'elle va trop loin. La confiance pour elle est quelque chose de facile à donner, mais aussi très facile à reprendre. Malgré se que son mari a fait, elle a confiance aux gens, et elle sait que tout le monde n'ait pas méchant, il faut juste éviter les mensonges, la pire chose qui existe au monde.

Elle a déjà aimé, mais elle aimerait bien trouver quelqu'un qui l'aimerait réellement, car après avoir passé un an à réfléchir à son mariage, elle pense que son mari ne l'a jamais aimé. Au fond d'elle, elle a une douleur qu'elle n'arrive pas à guérir. Elle n'a jamais eût beaucoup d'amour de la part de ses parents qui n'étaient pas présent, alors elle s'attache rapidement aux gens, même si elle le regrette souvent.

Mona n'est plus aussi soumise qu'avant. Elle n'est plus la gentille femme au foyer qui fait tout se qu'on lui demande. Elle fait se qu'elle veut, et quand elle veut. Le seul endroit où vous la trouverez soumise, c'est dans un lit où elle laisse les hommes la dominer. Dans ces cas là, elle les laisse faire se qu'ils veuillent, parce qu'elle n'a aucun tabou. Elle acceptait tout de son mari, même les choses les plus humiliantes, et elle aime ca, alors elle n'a pas envie de s'arrêter là.

Par contre, Mona ne couche pas avec les clients de la boite de striptease, car elle a du respect pour elle, et elle ne veut pas faire une chose aussi dégradante. Elle n'ait pas une prostituée, alors elle estime que les gens qui viennent là bas doivent avoir du respect pour elle.

Mona est toujours mariée à son mari, parce qu'elle ne veut pas qu'il sache où elle ait. Depuis le temps elle aurait pût engagé un avocat pour lui donner les papiers du divorce, mais elle a trop peur qu'il revienne pour essayer de la récupérer, mais il est hors de question pour elle de le faire. Le jour où elle aura le courage de le faire, elle lui enverra les papiers pour mettre fin à cette histoire, mais peut être qu'il lui faut un peu d'aide pour ca.




.....un jeune couple qui vit dans une belle maison typique à Hambourg, en Allemagne. Ils étaient mariés depuis cinq ans, et ils vivaient modestement, sans faire de folie pour économiser leur argent. Leur rêve était d'avoir une grande famille à eux, et comme ca coutait cher, ils préféraient économiser pour le futur.

Le mari s'appelait Richard Krups. Il travaillait dans une brasserie en tant que serveur. Il travaillait tard mais il avait le droit à de bons pourboires quand les clients étaient contents de lui. Sa femme, Anke Krups était couturière pour une grande marque qui était venus s'implanter en Allemagne depuis quelques années. Leur clientèle était surtout constitué d'acteurs, de politiciens,.. en gros des personnes influentes, et surtout très très riche. Alors il fallait que chaque vêtement soit fait à la main, mais toujours dans une durée limité. Anke travaillait comme une forcenée pour ne pas être renvoyé, parce qu'elle avait besoin de ce travail.

Mais tout changea quand Anke se leva un matin. Elle avait des nausées, et elle avait du mal à se concentrer sur son travail. Comme elle n'avait pas envie d'être renvoyée, elle prit rendez vous chez le médecin pour qu'il lui donner de quoi la soigner, et après elle pourrait reprendre son travail. Elle fit quelques examens, et là on lui annonça qu'elle était enceinte de quatre mois. Pour Anke, c'était la plus merveilleuse nouvelle qu'on pouvait lui annoncer, alors elle partit rejoindre son mari à la brasserie pour lui dire, il fallait qu'il le sache tout de suite. Elle lui annonça cette nouvelle devant tout le monde qui se mit à applaudir, mais à cet instant, seul son mari était important pour elle, ainsi que sa réaction. Elle avait peur que son mari pense que c'était trop tôt ou alors qu'ils ne pourraient pas être de bons parents pour le moment, mais se fût tout le contraire. Richard était très heureux de cette nouvelle et il la serra dans ses bras.

Mais il y avait une chose que Richard ne voulait pas, c'était que sa femme se fatigue trop, car il fallait qu'elle se repose pour le bébé. A la maison, il faisait tout pour elle : le ménage, la cuisine, et dès qu'elle avait besoin de quelque chose, il lui amenait. Il lui demanda d'expliquer à sa patronne qu'elle attendait un femme, pour qu'elle la fasse travailler moins, mais Anke avait peur de sa patronne. C'était une femme dure, et elle ne voulait aucun jour de retard pour les vêtements, alors là, un bébé, ca allait vraiment être la pire nouvelle qu'elle allait apprendre. Mais Anke trouva le courage de lui dire, et elle s'attendait vraiment à être renvoyé mais sa patronne lui sourit pour toute réponse. Elle lui proposa un nouvel emploi : directrice des ventes dans les pays étrangers. Anke lui demanda des explications, et elle lui expliqua qu'elle était la meilleure couturière, et qu'elle méritait d'avoir une promotion. Anke accepta, car ca voulait dire plus d'argent, et puis sa patronne lui avait trouvé une assistante qui ferait son travail pendant son congé de maternité.

Pour eux la vie changeait complétement, et ils pouvaient espérer avoir une vie bien meilleure. Ils faisaient énormément de projets pour leur bébé, et quand le jour de l'accouchement arriva, leur bonheur se transforma en cauchemar. Le bébé avait le cordon ombilical autour du cou, et Anke fût amené en salle d'opération pour lui faire une césarienne. Une fois le bébé sortit, il fût mit en couveuse. Les médecins lui firent plein d'examens, ainsi qu'à Anke pour savoir s'il n'y avait pas de complications. Pour le bébé, il n'y avait pas de problème, il était en parfaite santé. Mais pour Anke, c'était différent, elle était stérile. Il y avait eût une complication après que le bébé soit sortit, et malgré tout se que les médecins avaient fait, ils n'avaient pas pût éviter cela. Pour Anke, se fût une douleur pire que la mort elle même. Ne plus pouvoir donner la vie était quelque chose d'impensable pour elle. Comment être une femme et ne jamais donné la vie ? Richard essaya de la réconforter comme il pouvait mais Anke ne voulait pas écouter.

Elle avait peur que son mari la quitte pour aller avec une femme qui pouvait la donner la vie, mais Richard lui expliqua qu'ils avaient une fille, le plus bébé au monde, et que ca n'était pas grave s'ils ne pouvaient pas en avoir d'autres, qu'il y avait d'autre moyen pour avoir un bébé. Anke sortit de l'hôpital avec le bébé au bout d'un mois, et elle reprit goût à la vie grâce à Richard. La petite fille qu'ils avaient eût fût appelé Mona, et elle fût baptisé dans une Église catholique, vu que ses parents étaient croyants. La petite Mona fût élevée dans le respect et dans la religion catholique. Dès qu'elle eût trois ans, elle fût mise dans une école privée où c'était des bonnes sœurs qui faisaient cours.

Mona était une petite fille gentille, qui apprenait bien ses cours. Les bonnes sœurs n'avaient jamais rien à redire à son sujet, elle se révélait même être une bonne camarade avec tout les enfants de l'école. On pourrait presque dire que c'était une petite fille modèle. Ses parents étaient très fiers d'elle, même s'ils ne pouvaient pas toujours être avec elle, vu que leur travail leur prenait beaucoup de temps. Anke devait souvent partir en voyage d'affaire, et Richard quitta son travail pour ouvrir sa propre brasserie, alors Mona restait souvent seule avec la nourrice. Elle était habitué à cette vie, alors ca ne la dérangeait pas, elle savait que ses parents l'aimaient, c'était le plus important pour elle.

Se qui était le plus douloureux pour elle, c'était quand ses parents ne pouvaient pas être là pour son anniversaire ou pour Noël. Elle le fêtait avec sa nourrice, et même les cadeaux de ses parents ne pouvaient pas combler le manque affectif de Mona, et c'est peut être pour ca qu'elle finit par chercher quelqu'un qui pourrait la réconforter. En grandissant, elle restait une bonne élève pour faire plaisir à ses parents, mais elle se mettait à faire des bêtises avec ses camarades de classe. Des choses toutes bêtes, comme fumer ou bien faire des farces aux voisins. Elle pensait que ses parents seraient plus souvent là pour elle, mais c'était les bonnes sœurs qui la punissait finalement.

Alors Mona arrêta de trainer avec de mauvaises personnes, et elle se remit au travail pour pouvoir avoir un bon emploi plus tard. Elle passait son temps dans ses livres, mais elle avait finit par prendre des cours en plus, comme des cours de dessins, de danses, de musique, de japonais, de latin, pour essayer d'avoir un emploi du temps tellement chargé qu'elle ne puisse plus jamais réfléchir. Mais en grandissant, elle ne pouvait pas ignorer le regard des hommes sur elle. Il n'y avait pas que son corps qui avait grandit mais aussi ses formes, pourtant aucun homme ne l'intéressait.

Elle demanda à ses parents de l'inscrire dans une meilleure école, qui se situait à Düsseldorf. Elle était éloigné de son domicile mais ils avaient les meilleurs professeurs qu'on pouvaient trouver en Allemagne. Ses parents acceptèrent, et elle commença sa première année avant des gens différents d'elle, mais elle aimait cette diversité. Dans son école catholique elle devait porter un uniforme, et tout le monde lui semblait si banales, alors qu'ici, chaque élève pouvait venir avec son style bien à lui. Elle découvrit les piercings, les tatouages, l'alcool, la drogue, même si elle ne touchait à rien. Elle continuait ses études quand son univers fût chamboulé par l'arrivée d'un nouveau professeur.

Le nouveau professeur venait des États Unis. Il s'appelait John Myers. Un homme grand et fort, qui venait juste d'être diplômé dans son pays, mais vu ces résultats, l'école de Düsseldorf l'embaucha en lui doublant son salaire, pour être sûr de l'avoir avec eux. C'était un professeur de mathématique, grand, fort, qui savait parlé avec les élèves pour les aider. Tout les élèves l'adoraient, mais Mona, elle, en tomba amoureusement. Il n'y avait plus que lui qui comptait, et quand elle se trouvait face à lui, elle se mettait à rougir, se qui était un peu gênant pour elle. Elle se doutait bien qu'il ne tomberait pas amoureux d'elle, il y avait tellement de belles filles dans cette école, mais pourtant, la chance lui sourit.

John Myers attendit qu'elle ait dix huit pour lui demander sa main. Cela faisait seulement un an qu'il devait d'arriver en Allemagne, mais il était amoureux de Mona, et il avait attendu sa majorité pour lui avouer, pour éviter tout problème. Maintenant qu'elle avait l'âge légale, elle pouvait faire se qu'elle voulait, alors elle accepta de l'épouser. Pourquoi aurait elle refusée ? Il était beau, riche, et elle en était complétement amoureuse. Ils attendirent que Mona obtienne son diplôme et ils se marièrent en juillet, sous un beau soleil, avec leur deux famille, qui étaient au ange. Lui épousait une belle femme de bonne famille, et elle, elle épousait un homme riche et beau, même s'ils avaient 15 ans d'écart.

Mais l'amour ne fait pas, et Mona mit des années à le comprendre. Elle était heureuse, quoi de plus naturel quand on épouse l'homme qu'on aime ? Pourtant, il y avait quelque chose qui lui faisait ressentir un vide en elle. Déjà, son mari ne voulait pas qu'elle travaille, vu qu'il avait un bon travail. Mona obéit en devenant femme au foyer. Elle faisait tout à la maison pour que son mari soit fière d'elle, autant dire qu'elle lui était entièrement soumise, que sa soit au lit, que dans la vie de tout les jours. John décidait de tout, des sorties, de se qu'elle avait le droit de faire chez eux, mais Mona était heureuse ainsi. Quelqu'un s'occupait enfin d'elle, et elle ne voulait pas que sa s'arrête.

De temps en temps, il lui donnait la permission d'aller faire du shopping pendant la journée, car il ne fallait pas que sa femme soit moche à ses côtés. Alors Mona avait les plus beaux vêtements, souvent des tailleurs pour que son mari soit heureux de l'avoir avec lui. Cela dura pendant six ans. Un jour, sa mère l'appela pour venir au mariage d'une cousine. Mona demanda la permission à son mari d'y aller, en lui disant qu'elle en aurait pour une semaine, voir deux si sa mère voulait qu'elle reste plus longtemps. John accepta qu'elle y aille, vu qu'elle allait dans sa famille, il n'y avait aucun risque.

Mona prit donc le train pour aller chez sa mère, et elle y resta pendant une semaine. Mais le lendemain du mariage, John lui manquait trop et Mona décida de prendre le train du soir pour rentrer chez elle. Mona n'avait pas prévenus son mari pour lui faire une surprise. Elle prit un taxi et une fois devant la porte de leur maison, elle l'ouvrit doucement pour ne pas faire de bruits. Elle grimpa les escaliers en faisant le moins de bruits possible, et elle ouvrit la porte de leur chambre, et là se fût l'horreur. Elle découvrit son mari dans leur lit avec une autre femme. Elle laissa tomber ses affaires au sol avant d'insulter son mari et la fille.

Elle qui avait été toujours soumise à son mari changea en voyant ca, comme si quelque chose en elle avait été brisé pour enfin la laisser s'exprimer. La fille commençait à se rhabiller mais Mona l'attrapa par les cheveux et lui fit descendre les escaliers avant de la jeter à la rue, encore à moins nue. Ensuite, se fût son mari qui prit une gifle, et elle lui demanda des explications. Elle était dans un tel état de rage, qu'elle attrapait n'importe quoi pour lui jeter au visage, pour qu'il lui dise la vérité, et elle fût très douloureuse pour Mona.

John lui expliqua que ca durait depuis des années, depuis leur mariage en fait. Il était beau, il avait beaucoup de succès auprès des femmes et il en profitait pour coucher avec elles. Il couchait la plupart du temps avec ses élèves qui craquaient pour lui, que sa soit pour avoir une bonne note, ou bien juste pour du sexe. Mona n'arrivait pas à y croire, elle avait épousé un sal** qui avait profité de sa gentillesse. Elle ne pouvait plus supporter tout ca, alors elle partit de chez eux pour aller dans un hôtel pour la nuit. Elle réfléchit à tout ca, pendant de longues heures, en pleurant, en se demandant pourquoi elle n'avait rien vu.

Le lendemain matin, elle attendit que son mari parte au lycée, et elle fit ses valises. Elle prit le strict nécessaire, et elle prit le premier avion pour le Japon. Elle avait toujours aimé ce pays, et elle voulait refaire sa vie loin de ce pays où sa vie n'avait été qu'un mensonge pendant toutes ces années. Elle n'avait aucune difficulté pour parler avec les gens vu qu'elle avait apprit le japonais, et elle trouva un appartement dans un immeuble minable, et elle chercha un travail. De petite fille bien soumise en tailleur, Mona changea complétement de look. Elle se fît teindre les cheveux en noir, elle se fit tatouer et percer, pour avoir un nouveau look. Elle changea aussi son code vestimentaire pour quelque chose qui lui correspondait mieux.

Une fois qu'elle eût changé son look, elle chercha du travail dans toutes les boites où elle pouvait postuler, mais elle ne trouva rien. Pas à cause de son look mais parce qu'elle n'avait aucune expérience, vu qu'elle n'avait jamais travaillé de sa vie. Elle trouva finalement un emploi au bout de deux mois, comme stripteaseuse. C'était le seul endroit où on voulait bien d'elle parce qu'elle était jolie, et qu'il n'y avait pas besoin d'expériences. Puis Mona aimait danser, alors c'était une façon pour elle de pouvoir faire quelque chose qu'elle aimait vraiment, mais elle donna ses conditions à son patron.

Elle danserait pour les clients mais elle ne coucherait jamais avec eux, même pour une forte somme d'argent. Son patron accepta, et Mona commença à danser tout les samedis soir pour les gens les plus riches de la ville. Elle était heureuse de cette vie simple, même si elle était seule. Elle économisa pendant plusieurs mois pour se payer un plus bel appartement, même s'il restait modeste, mais elle avait besoin de quelque chose de plus, de quelqu'un qui partagerait sa vie. Alors elle continua de travailler, d'économiser pour pouvoir acheter un esclave qui vivrait avec elle.

De temps en temps elle ramenait bien un homme chez elle, pour une nuit sans aucun avenir mais elle n'aimait plus ca. Elle faisait juste ca pour se sentir vivante si on peut dire, puis elle n'avait connus qu'un seul homme alors elle voulait en profiter avant de trouver l'esclave qui partagerait sa vie. Elle espérait même qu'il pourrait la rendre plus heureuse, et la traiter mieux que tout les autres.

Edit Admin Shuhan:


    Bienvenue à toi sur le forum ^^  Fiche validée, amuse toi bien avec nous!  Ton appartement se trouve au N°2 des Résidences Heylid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
¤ Mona Myers ¤ {Maîtresse}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Songe du jour : peut-être une âme en détresse [Pv Xalina]
» Jeune Maîtresse du Savoir cherche .....
» Loria [Grande Prêtresse]
» 2 petits vieux en détresse-sauvés
» Xalith Vyk'zlade [Haute-Prêtresse] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: