2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Konoe Misuki [hybride mâle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Konoe Misuki
Pet mâle
Pet mâle


Date d'inscription : 14/09/2010
Messages : 19
Age : 35
Orientation sexuelle : Homosexuel ambivalent
Caractère : Mixte
Maitre de : Moi même =)
Esclave/Pet de : Katsuragi Shinohara

MessageSujet: Konoe Misuki [hybride mâle]   Mar 14 Sep 2010, 01:28




Konoe ~ Manga/Jeu vidéo : Lamento

•••Carte d'Identité
Nom : Misuki
Prénom : Konoe
Âge : 20 ans
Nationalité : Japonaise
Race : Mi humain-Mi Chat noir
Orientation Sexuelle : homosexuel ambivalent


•••Présentation
Physique : Konoe fait un mètre 89 pour 80 kg. Il n'est pas bien musclé vu qu'après la mort de son amant il ne voulait plus rien manger. Alors il a perdu beaucoup de poids, et il n'a pas envie de le reprendre pour autant. Il a un corps assez beau, avec une peau très douce au toucher, mais qui a quand même des cicatrices. Il en a plusieurs dû aux coups de son maitre, ou bien des chutes qu'il faisait quand il était petit mais ca ne le dérange pas plus que ca, il s'y est habitué.
Il a des yeux oranges, se qui fait de lui un neko un peu spécial. Son père était un humain, qui a été modifié génétiquement pour être un neko. Après l'opération qui a fait de lui un neko, il avait les yeux oranges et il les a transmis à son fils. Il a un petit nez fin, et une fine bouche qui complète son magnifique visage.
Il a les cheveux blonds foncés, qui descendent sur son front et de chaque côté de son visage. Il a des oreilles noires, et une queue de neko noire, de la même couleur que ses oreilles.
Sur sa main droite, il a un tatouage noir, le même que celui de son amant. Chacun a tatoué son amant, avec de l'encre de chine et une aiguille. Se fût douloureux mais par amour, on peut tout faire. Ils avaient dessinés ce symbole eux même, et il est très important à ses yeux.
Pour les vêtements, il met que des vêtements sombres, parce qu'il n'aime pas les couleurs vives. Il aime surtout les pantalons amples, les chemises et les maillots, mais qui ne moulent pas trop son corps. Si son futur maitre veut qu'il mette autre chose, il refusera de le faire parce qu'il n'est pas question qu'il mette les vêtements ridicules qui pourrait sortir de l'imagination de son maitre.

Caractère : Konoe est un neko malheureux, avec le cœur brisé. Depuis la mort de son amant, c'est comme s'il était mort de l'intérieur. Des fois, il a l'impression qu'il est mort le même jour que lui mais qu'il est encore en vie, se qui ne devrait pas être possible normalement. Alors il essai de vivre au jour le jour en espérant que bientôt il rejoindra son amant au Paradis.
Il ne fait confiance à personne, surtout pas aux maitres qui sont tous des monstres pour lui. Il sait très bien que la seule chose qu'ils veulent c'est se servir des nekos comme des jouets sexuels, et il ne le supporte pas.
S'il a accepté d'être vendus, c'est pour que la famille qui l'avait recueillit ait de l'argent pour sauver leur maison. C'était les seuls de gentils avec lui,et personne d'autres ne l'avait été à part son père et son amant. Alors pour les remercier, il a accepté ce petit échange mais il ne le fera plus jamais pour personne.
Il n'a pas envie d'être acheté par un nouveau maitre, alors il risque d'être un peu pénible avec celui qui aurait le malheur de l'acheter. Il fera tout pour le manipuler pour avoir se qu'il désire, comme fuir ou bien pour avoir quelque chose de cher, tout ca dans le but d'être chiant avec son maitre. Il ne veut rien du tout mais il pense que ca pourrait être un bon moyen pour qu'il le laisse tranquille et qu'il lui rende sa liberté avec un peu de chance.
Avec le peu, il se pourrait que Konoe devienne plus gentil avec son maitre, qu'il le laisse le toucher, tant qu'il n'essaie pas d'abuser de lui. Au début, il se laissera peut être caresser la tête, juste pour voir comment ca fait, vu que ca fait très longtemps qu'il n'a pas ressentit ce genre de chose. Son amant lui manque, et il pense souvent à lui surtout la nuit quand il est seul. Il espère retrouver quelqu'un avec qui il pourrait revivre ce genre de chose, même s'il n'ait pas sûr de vouloir aimer de nouveau quelqu'un.
Il pense que l'amitié peut aussi être quelque chose de bien, puis les amis peuvent se faire des câlins sans penser obligatoirement au sexe. Il aimait ca avec son ancien amant, ils pouvaient le faire plusieurs fois par jour. Konoe se laissait dominer par lui mais il aimait aussi le dominer pour ne pas tomber dans la routine. Il était prêt à essayer n'importe quoi avec lui, puisque c'était avec lui.


•••Il était une fois ...
Le début d'une vie.....
Konoe est né d'une mère humaine et d'un père neko. Il était son jouet sexuel, et elle n'avait pas prévus de tomber enceinte. En fait, elle ne savait même pas qu'elle était enceinte, c'est seulement le jour de l'accouchement qu'elle sût qu'elle attendait un bébé. Elle avait fait un déni de grossesse vu qu'elle n'avait jamais voulut en avoir un. Pour elle, se fût un choc terrible, et pendant six mois, se fût son père qui s'occupa de lui. Il était bien le seul à lui donner de l'amour vu que sa mère ne voulait même pas le prendre dans ses bras.

Son père lui donnait plein d'amour, quand il ne devait pas satisfaire les envies de sa maitresse. Konoe n'était pas malheureux, il pouvait faire se qu'il voulait pendant ce temps. Il se promenait dans la maison, il se cachait dans les endroits les plus petits qu'il pouvait trouver juste pour s'amuser. Il était seul mais ca n'était pas grave pour lui, il s'inventait des amis imaginaires pour se sentir moins seul quand son père n'était pas avec lui. Sa mère, il ne savait même pas qui s'était, il pensait que s'était une femme chez qui il vivait avec son père, rien de plus.

Il n'allait pas à l'école, vu qu'il n'avait pas le droit d'y aller puisqu'il avait une queue et des oreilles de chat. Il ne comprenait pas pourquoi on ne l'aimait pas parce qu'il était différent, et plusieurs fois il essayait de poser la question à son père pour savoir, mais à chaque fois il avait la même réponse.
«Papa, pourquoi on m'aime pas ?»

«Parce que tu es un neko.»

«Mais pourquoi je ne suis pas comme les autres ?»

«Parce que tu es comme moi, à moitié chat.»

«Si je suis à moitié chat, on devrait m'aimer, non ?»

«Ne pense pas à ca, va jouer.»

«D'accord papa.»


Tout les jours, c'était le même petit dialogue, mais au bout d'un an, Konoe arrêta de demander à son père pourquoi on ne l'aimait pas. Il avait pensé qu'il finirait par lui répondre, mais il finit par comprendre qu'il perdait son temps à le faire. Konoe ne voyait pas beaucoup sa mère, et quand il la voyait elle lui donnait des ordres pour qu'il fasse le ménage tout comme son père.

Arrivé à l'adolescence, sa mère décida de le vendre pour retirer un peu d'argent, puis elle ne l'aimait pas, alors pourquoi le garder ? Son père piqua une colère pour qu'il ne soit pas vendus, et un beau matin, se fût le père et le fils qui furent jetés dans un camion. Ils se débâtirent comme ils pouvaient mais ils ne gagnèrent pas contre les trois hommes qui étaient venus, ils étaient bien plus fort qu'eux. Konoe avait peur de se qui allait lui arriver, et il resta contre son père jusqu'à leur arrivé dans une fourrière.

Konoe resta contre son père mais il fût arraché de ses bras pour être jeté dans une cage et son père dans une autre. Konoe ne pouvait pas le voir d'où il était, mais il espérait qu'ils pourraient être achetés ensemble, sauf que ca ne fût pas le cas. Il fût acheté par un maitre qui recherchait justement un jouet sexuel d'un âge aussi jeune, vu qu'il n'avait que 17 ans. Son père était bien trop vieux pour un maitre, et Konoe n'eût pas vraiment son mot à dire. Il fût attaché et jeté dans la voiture de son maitre, alors que son père le regardait partir. Se fût la dernière fois que Konoe aperçut son père en vie.

Une nouvelle vie pour un animal de compagnie.....
Konoe fût donc amené dans une maison bien plus grande que celle où il vivait avant avec son père et sa mère. C'était gigantesque et très beau, mais Konoe ne voulait pas vivre ici. Il voulait retrouver son père, et pouvoir vivre avec lui mais il savait que ca n'était pas possible. Il fût amené dans une chambre par deux gardes du corps, et la porte fût fermée à clé. Konoe frappa à la porte en hurlant pour qu'on le libère, mais son maitre avait une bien meilleure idée pour lui. Il le laissa pendant un mois dans sa chambre, le nourrissant trois fois par jour, et il lui donnait un livre pour qu'il ne s'ennuie pas.

Konoe ne savait pas lire, alors il laissait le livre par terre, et il restait devant la fenêtre à regarder dehors. Son maitre comprit rapidement que Konoe ne savait pas lire puisque le livre était toujours à la même place, plein de poussières. Quand il le libéra au bout d'un mois, Konoe était plus calme, et il le laissa se promener dans la maison, mais en étant surveiller par ses gardes du corps. Konoe était attiré par la bibliothèque de son maitre, parce qu'il avait toujours voulut lire mais il ne savait pas pourquoi, il n'avait pas envie de toucher le livre qu'il lui avait donné.

Konoe devait faire à manger pour son maitre, il devait faire le ménage, mais il savait qu'il y avait autre chose, mais qu'il n'osait pas lui avouer. Le soir, quand son maitre allait se coucher, il allait dans la bibliothèque pour allez lire, enfin il essayait. Il eût du mal à le faire, mais au bout d'un an, il réussit à lire un livre entier sans aucun problème, puis il se mit à lire les autres. Quelques jours après ses 18 ans, Konoe vit enfin le vrai visage de son maitre. Il se glissa en pleine nuit dans sa chambre, surtout dans son lit et il commença à le toucher là où il n'aurait jamais dû.

Konoe le griffa au visage, et il sortit de la chambre en hurlant. Son maitre le poursuivit, mais Konoe fût arrêté par les gardes du corps qui le frappèrent. Konoe fût ramené dans sa chambre à moitié inconscient, et son maitre en profita pour le violer. Konoe ne se rappelait de rien le lendemain matin, mais il avait mal aux fesses, donc il savait très bien se que son maitre avait fait. Il avait peur que ca ne recommence, alors il n'arrivait plus à dormir la nuit, mais il savait que ca n'était pas une vie, alors quand son maitre rentra dans sa chambre un mois plus tard, il se laissa faire. Il avait honte de lui mais il savait que c'était mieux que de se faire frapper par les gardes du corps.

Konoe pensait vraiment que sa vie était minable, il avait même honte de lui parce qu'il acceptait tout ca, mais sa vie changea un bel après midi de printemps. Son maitre recevait un de ses amis, un autre maitre, qui était accompagné de son neko. Konoe n'avait jamais vu un autre neko, à part son père, mais en le voyant, quelque chose se produisit en lui. Il ne savait pas se que s'était puisqu'il n'avait jamais rien ressentit de tel avant, mais il n'avait pas le droit de rester dans le salon avec eux. Il resta dans la cuisine, jetant de petit coup d'œil par la porte pour voir se qu'il se passait quand il prit la porte en pleine tête.

Konoe fût assommé pendant quelques secondes et en ouvrant les yeux il aperçut l'autre neko devant lui. Konoe lui sourit et il se releva avant d'aller vers l'évier pour nettoyer la vaisselle. Il ne dit rien, parce qu'il n'arrivait pas à lui parler. L'autre neko se présenta à lui, tout en l'aidant à faire la vaisselle. Il s'appelait Yann, il venait de France, et il avait été acheté par son maitre il y avait tout juste quelques mois. Konoe discuta avec lui pendant tout l'après midi tout en préparant le repas avec lui, et avant de servir le repas, ils échangèrent un doux baiser. Konoe servit les deux maitres dans la salle à manger, et son maitre lui dit de manger avec l'autre neko dans la cuisine. Konoe s'inclina devant lui et il retourna dans la cuisine, pour manger avec Yann.

Pour Konoe, c'était un moment magique. Il ne savait pas pourquoi, mais il était heureux d'avoir pût voir quelqu'un d'autre comme lui. À la fin du repas, son maitre et l'autre maitre montèrent dans une chambre, et Konoe resta avec Yann dans le salon. Son maitre ne lui avait rien dit du tout, alors ils discutèrent pendant quelques minutes avant de se jeter dans les bras l'un de l'autre. Ils firent l'amour devant la cheminée, sans même pensé une seule seconde aux conséquences si on les surprenait. Ils restèrent dans les bras l'un de l'autre pendant qu'ils se reposaient avant de refaire l'amour. À chaque fois pendant leur pause, ils écoutaient les gémissements de leur maitre, et ca les faisait rire, même s'ils avaient tout les deux subits la même chose de la part de leur maitre.

Mais Yann et Konoe ne voulaient pas en rester là. Yann lui offrit une alliance, celle de sa mère qui n'était plus là, et Konoe lui offrit son pendentif. Ils se jurèrent fidélités, et comme ils n'habitaient pas loin, ils se promirent de trouver un moyen pour se retrouver. Et c'est se qu'ils firent pendant un an et quelques mois. Ils avaient trouvés un moyen pour que leur maitre ne les touchent plus. Ils les faisaient boire jusqu'à se qu'ils tombent ivres, et ils sortaient de la maison pendant une trappe secrète pour se retrouver dans une petite cabane, sur un terrain qui appartenait à personne. C'était une cabane abandonnée, et ils l'avaient emménages à leur façon pour que sa soit leur petit cocon d'amour.


Tout se passait pour le mieux pour Konoe et son amant Yann. Leur amour était secret, personne ne savait qu'ils s'aimaient, et ils étaient heureux comme ils ne l'avaient jamais été avant. Mais leur bonheur prit fin, un froid matin de décembre alors que les deux amants étaient dans les bras l'un de l'autre dans leur cachette. Konoe s'en souvient comme si s'était hier.

Konoe dormait paisiblement dans les bras de son amant quand la porte fût défoncée d'un coup. Ils se réveillèrent en sursaut pour apercevoir leur maitre respectifs avec un fusil dans les mains. Ils ne savaient pas quoi faire sur le moment, et le maitre de Konoe s'avança pour lui attraper les cheveux et il le tira pour le faire sortir de là. Yann essaya de s'interposer mais son maitre lui mit un coup de crosse en pleine mâchoire, et il tomba sur le sol. Konoe fût jeté dans la neige par son maitre qui le frappa alors qu'il était encore nu. Puis là, entre deux coups que Konoe reçut, une détonation se fît entendre à l'intérieure de la petite cabane.

Le maitre de Yann ressortit avec du sang sur ces chaussures, et le maitre de Konoe partit avec lui, laissant les deux amants baignant dans leur sang. Konoe ne pouvait pas bouger, mais il se traina comme il pouvait jusqu'à son amant, son sang formant une longue trace dans la neige. En rentrant, si Konoe avait pût hurlé, il l'aurait fait. Son amant avait reçut une balle en plein cœur, il avait été tué sur le coup. Konoe se traina avec lui, collant son corps contre celui de son amant, comme s'il pensait qu'il allait se réveiller en sentant sa présence. Il remit comme il pût la couverture sur eux avant de s'endormir.

Il se réveilla plusieurs heures plus tard dans une maison qu'il ne connaissait pas. Il essaya de sortir du lit mais il avait bien trop mal et il s'écroula avant de voir une fille apparaître prêt de son lit. Elle tenait à la main une serviette qu'elle posa sur son front en lui disant de ne pas bouger, puis elle sortit de la chambre en appelant sa mère. Konoe essaya de se rappeler se qui s'était passé, et il se rappela les deux maitres, son amant mort et il se mit à pleurer en regardant par la fenêtre les flocons de neige qui tombaient doucement.

La seule chose qu'il désirait à cet instant, c'était rejoindre son amant pour ne pas vivre seul. Alors qu'il pensait à ca, la petite fille rentra dans la pièce accompagnée par sa mère, une belle femme mais qui avait l'air si triste. Elle s'approcha de lui et elle s'assit sur le lit à ses côtés avant de lui expliquer comment elle l'avait trouvé. Sa fille et elle essayaient de trouver de quoi se nourrir quand elles entendirent un coup de feu. Elles étaient retournés chez elle pour prévenir le père de famille, et ils décidèrent de récupérer Konoe pour le soigner. Ils avaient laissés son amant là bas, mais la femme lui dit que son mari allait allé le chercher pour l'enterrer convenablement.

Konoe l'aurait remercié s'il avait pût parlé, mais il n'y arrivait pas. Déjà à cause de sa mâchoire cassé, et aussi parce que les mots ne pouvaient pas sortir de sa bouche. Il resta pendant six mois chez eux, essayant de reprendre des forces même si l'envie n'était plus là. Il s'en voulait de ne pas avoir pût sauvé son amant, de l'avoir laissé mourir sans même avoir levé le petit doigt. Il aidait cette famille comme il pouvait, même s'il n'était pas très doué pour faire la cuisine, ou les tâches ménagères, mais il apprit tout ca avec la femme.

Sauf qu'un jour, il surprit une conversation entre le père et un homme qui était venus leur réclamer de l'argent. Ils n'arrivaient pas à payer leur dette, et ils allaient perdre leur maison. Konoe n'avait plus rien à perdre, alors il leur proposa une solution une fois l'homme partit. Il leur demanda de l'emmener dans une fourrière pour le vendre. La famille refusa, mais Konoe ne changea pas d'avis. Il s'en fichait d'avoir un nouveau maitre, il n'avait plus le goût à rien de toute façon. Au bout d'une semaine, ils partirent tous en bus pour allez à Master Town. Konoe trouva un refuge assez bien, et il se laissa mettre dans une cage alors que la famille recevait plus d'un million de yen, se qui était suffisant pour eux. Konoe leur fit un sourire, le premier depuis qu'il les connaissait, et il les regarda partir, attendant dans cette cage qu'on l'achète.

. . . . . . . . . .

Parcours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-table-avec-moi.blogspot.fr/
Admin Uyoku
Admin
Admin


Date d'inscription : 30/05/2010
Messages : 1166
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort
Maitre de : Ce monde ~
Esclave/Pet de : Ma fonction.

MessageSujet: Re: Konoe Misuki [hybride mâle]   Mar 21 Sep 2010, 15:40

Bonjour et bienvenue Konoe ^^

Un beau et grand neko à l'histoire si triste... Tu es validé!

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com
 
Konoe Misuki [hybride mâle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» konoka Konoe !
» misuki-yoshi
» Hinata Konoe née Kurusu, petite soeur de Sakura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Pets-
Sauter vers: