2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Inoshi - Héros Des Enfants & Des Femmes Aux Foyers ~ [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Inoshi Kyoshi
Maître
Maître
avatar

Date d'inscription : 02/12/2018
Messages : 5
Orientation sexuelle : Hétérosexuel dominant
Caractère : Fort
Métiers : Tueur à gages
Maitre de : .
Esclave/Pet de : .

MessageSujet: ~ Inoshi - Héros Des Enfants & Des Femmes Aux Foyers ~ [Terminé]   Dim 02 Déc 2018, 23:09



Inoshi Kyoshi




Maître


Nom : Kyoshi
Prénom : Inoshi
Surnom : Shi
Âge : 29 ans
Nationalité : Greco-Nippon
Niveau Social : aisé +
Métier : Instituteur & Tueur à gages
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel



Ce que je vois dans le miroir

☆ Inoshi est un homme dont on ne peut ignorer le charme naturellement présent autour de lui. Et cela, malgré son style vestimentaire assez délabré et n’ayant pas une grande harmonie. Signe d’une certaine extravagance dans son caractère d’humain déjà un peu hors norme de base. Il mélange un peu tout les genres qui peuvent lui tomber sous la main sur le moment, il serait tout à fait capable de porter un jogging, un sweat-shirt et par-dessus l’ensemble une longue veste de style baroque. Cet homme possède son propre style et ne semble pas avoir de logique et de routine dans ses tenues. Il n’y a que dans le cadre de son travail qu’il se décide à suivre les us et coutumes de l’établissement. Il sera donc souvent habillé en costume trois pièces, venant tout de même laisser la veste sur sa chaise et replier les manches de ses chemises pour être plus à l’aise.

Pourtant ; il arrive à charmer les gens, à se faire désirer, son sang n’étant pas celui d’un être tiré tout droit d’une œuvre de fiction, mais bien celui d’un être vivant des plus humains. . Il faut cependant reconnaître que la nature-là aussi gâtée à la naissance. Le professeur est une personne qui en impose par sa taille, assez grand, sa stature normale s’harmonisant et lui donner une certaine allonge illusoire. Il n’est pas l’homme le plus musclé du monde, mais les traits légèrement carrés de son visage, donne une certaine dureté, lui donnant un côté légèrement rude, rassurant. Il donne cette sensation de pouvoir vous protéger de tout, juste en vous prenant dans ces bras.

Sa peau est des plus classiques, il n’est pas du genre à bronzer, mais ne perd pas non plus les quelques couleurs qui possède. Il se laisse toujours pousser une barbe de trois jours, donnant encore plus un air débrayé. Pour sa chevelure, celle-ci tombe jusqu’à la naissance de ses épaules, étant assez fin, cela ne donne pas l’impression d’observer une imposante masse. Il laisse tomber quelques mèches plus courtes sur le devant de son visage, laissant sa chevelure auburn avoir un peu de volume, sans gâcher son regard. Ses iris sont d’une couleur légèrement ambrée, signe étrange pour une personne appartenant à l’humanité comme on l’entend de nos jours, depuis l’apparition des pets. Avec le temps, son regard semble perdre de sa vivacité, lui donnant un air plus fade, mais plein de charme.





Ce qui se passe dans ma tête

☆ Inoshi est un homme au caractère particulier, un homme menant une double vie étrange, l’ayant forgé et rendu ainsi. Il sera toujours visible avec un sourire montant jusqu’aux oreilles, une bonne humeur se propageant à travers la foule comme une épidémie. Il possède un don particulier, sans doute naturel ou acquis à force de s’occuper d’enfant et de ses clients, il s’agit de son talent d’orateur.

Il possède le don inné ou acquis avec l’expérience de pouvoir se faire écouter des autres et surtout de savoir écouter les autres, il évite de faire les choses à sens unique. Pour lui, cela impacte beaucoup sur la conscience des autres et il peut par la même occasion récolter des informations pour son business. Shi à la capacité de passer de quelqu’un de purement amicale à une personne totalement professionnel, il s’agit du fruit de sa longue expérience aux contacts des autres.

Si l’on regarde un peu plus loin dans le caractère du monsieur, il se trouve que ce dernier est plutôt ouvert d’esprit, il n’est jamais fermé à la discussion, pensant toujours pouvoir en apprendre plus, dans son propre intérêt personnel. Oui, Inoshi est un être purement égoïste, faisant passer ce qu’il considère important en premier lieu, pour lui les élèves de sa classe et ses esclaves sont plus important que le reste du genre humain, ces derniers étant quand même en seconde position. Et encore, quand il voit ce que peuvent faire les humains.

Le tueur à gages possède aussi un côté manipulateur, il essayera toujours de faire aller dans son sens les autres lorsqu’il en ressent le besoin ou simplement d’en tirer ce qu’il en a envie. Il n’est pas psychopathe sur le coup, il ne va point dans les extrêmes, il s’agit de chose assez légère. Il serait plus exact de dire que le but final est simplement de convaincre les gens. Pourtant, il possède un côté bien sadique, aimant laisser parler tout ce qui peut le torturer le chambouler par ses pulsions qui l’animent, car il ne le dira jamais, mais il prend aussi un malin plaisir à tenir la vie des autres entre ses mains.

Il possède une certaine franchise, si on vient à lui poser la question, il répondra sincèrement, mais il n’ira jamais faire l’aveu de lui-même, ne voyant pas, encore une fois, l’intérêt d’agir ainsi. L’homme possède quand même un défaut, il peut se montrer assez exubérant de par cet étrange mélange d’énergie, joie de vivre et franchise, il arrive que certaines personnes n’arrivent pas du tout à accrocher ou que cela vienne énerver les autres.

Shi est un amoureux des enfants, dans le bon sens du terme, il apprécie grandement s’occuper d’eux et surtout leur enseigner. Il trouve chez les enfants, une certaines sincérité que l’adulte à perdues, le fait de ne pas avoir de filtre encore à leur âge. Il est possible de faire le lien entre le don d’orateur du jeune instituteur et ses talents de pédagogue. Il se dit aussi qu’en leur donnant une bonne éducation, ils ne viendront pas à mal tourner comme lui, il veut donc leur offrir un bel avenir et ne pas avoir leur tête présente sur un de ses contrats un jour.

Il est d’une grande patience et d’un calme assez surréaliste, prenant le temps d’enseigner et expliquer aux autres, on le voyait souvent comme un possible médiateur, mais l’adrénaline du meutre l'attirait plus que de raison. Notre tueur possède un côté assez play-boy, aimant jouer de ses charmes auprès des personnes qui viennent lui taper dans l’œil, autant des collègues, des clients ou des mères aux foyers. Il n’est pas du genre à reculer devant l’adversité et l’amusement. De ce fait, il n’est pas particulièrement quelqu’un de sérieux dans une relation, il ressent de l’attirance et du désir pour les autres, mais il n’est pas une personne quémandant forcément de l’affection, même si en recevoir lui fera toujours plaisir.

Un autre défaut de Shi, il est un flambeur, un être dépensier, jetant presque son argent par les fenêtres, c’est pour cela qu’il n’a pas raccroché sa casquette de tueur à la fin de ses études, son métier d’enseignant n’étant pas suffisant pour satisfaire ses besoins et ses plaisirs.  





Ce qu'a été ma vie jusqu'ici

☆ Inoshi le tueur à gages ne possède pas une histoire rocambolesque, celle-ci est plutôt classique au vu de son environnement. Il est né d’une mère grecque et d’un père japonais, son paternel appartenait à l’armée de son pays, c’est même ainsi qu’il a eu la chance de rencontrer sa génitrice. C’était au cours d’une mission en collaboration avec d’autres pays, une des escales s’était déroulée en Grèce. Ce fut le coup de foudre, c’est ainsi qu’on lui raconte toujours les choses, cependant, il a toujours eu du mal à croire entièrement en ce récit à l’eau de rose.

Cela ne l’a point empêché d’être élevé dans l’amour de ses parents, durant les premières années de sa vie, quand le jour était encore au beau fixe. Il vivait dans un quartier classique qui n’était ni pauvre, ni riche, une simple famille moyenne en soit. Durant cette époque sa mère était une simple femme aux foyers, son père étant souvent dans les bases militaires, il ne voyait donc que rarement son paternel présent dans la demeure familiale. Pourtant, chaque passage de se dernier était marqué, c’était jour de fête pour l’enfant, un festin, des cadeaux et des bons souvenirs avec son géniteur.

Il se souvient particulièrement du jour, où ce dernier commença à lui apprendre à tirer ou se défendre sans blesser qui que se soit, c’était simplement un partage entre un père et son fils, Monsieur Kyoshi n’ayant pas envie de forcer la main à sa progéniture. Ainsi, le temps passa encore et encore, les choses venant à changer pour la petite famille, celle-ci devant déménager, partir vers les grandes villes, Tokyo leur ouvrant les bras. Du moins, les choses devaient être ainsi, Inochi quitta sa maison pour vivre dans un appartement, dans un quartier beaucoup plus modeste, plus mal famés comme aimait répéter sa mère.

C’était une sorte d’obligation, la vie dans les grandes villes venait consommer plus d’argent pour le coup. C’est aussi à cette période-là qu'Inoshi eut une période militaire ou plutôt, il s’agissait de l’envie d’être comme son père un héros. C’est ainsi qu’il venait le voir, dans ce monde encore bordélique, il s’entraînait alors avec lui, dépassant le stade du stand de tir ou de l’auto-défense. On lui imposait plutôt un rythme de vie, une façon de s’entretenir pour rester en forme en permanence. Cela dura les quelques premières années du collègue, car les choses vinrent changer.

La vie de famille ne changea point, ce furent les fréquentations du jeune homme qui vinrent évoluer, alors qu’il était au milieu de son collège, son groupe d’ami se mit à changer, des personnes de son quartier, des senpai en quelques sortes, souvent plus âgés que lui. Il était du genre à aimer raconter des histoires un peu sulfureuse ou digne de gangster des vieux films pour se créer une vie, mais pour son âge cela devenait des plus passionnants. Il se surprit alors lui-même avec le temps à passer les quelques moments de libre avec ce groupe. C’était comme une nouvelle inspiration, comme si le passage à l’âge adulte lui donnait une envie de nouvelle sensation forte, il se détachait de l’idée d’être un militaire, sans pour autant en perdre le rythme de vie, un peu saint, mais peut-être rude pour un enfant de son âge.

Il était plutôt quelqu’un d'entraînement et de blagueur dans ce groupe, le fait qu’il semble plus vieux que son âge l’aida beaucoup, il pensait souvent que cela pouvait être dû à son sang d’étranger. Le temps passa encore, les relations se faisant légèrement plus tendues au sein de sa famille, sans se montrer irrespectueux, il passait moins de temps en famille, parlant légèrement moins à sa mère ou encore à son père quand il se faisait présent à la maison. Il avait une véritable crise de l’adolescence, peut-être même un peu trop cliché aux goûts des autres, mais c’était bien le cas pourtant.

La période du lycée fut assez dure pour lui, il devait choisir une orientation ne sachant pas quoi faire de sa vie plus tard, n’ayant pas pris le temps de réfléchir encore à cela. Il ne désirait plus devenir militaire comme son père, il voulait quelque chose de plus vivace où il pourrait être en contact avec l’humain et ne pas avoir ce rôle sévère aux yeux des autres. Il aimait son rôle de blagueur, de bon vivant, peut-être que le fait de vouloir s'opposer à ses parents et fréquentations lui donnait cette vision à l’époque.

Ceux qui lui servaient de senpai étaient partis depuis quelques années maintenant, il était en quelque sorte le plus vieux de la bande de son quartier, ainsi que le leader indirect. Il passait alors énormément de temps avec les plus jeunes et les enfants, donnant de son temps pour les aider ou les faire rêver avec des histoires qu’il inventait avec sa bande d’amis du moment. Ce fut au cours d’une discussion en plaisantant avec l’un de ses camarades que ce dernier, lui glissa en rigolant que vu son talent avec les jeunes, il devrait peut-être travailler avec les jeunes ou les enfants.

Cette simple remarque amusante fit réfléchir le jeune homme, il vint à se renseigner sur les possibilités et les universités qui pourraient lui ouvrir les portes. Ses relations avec sa mère s’améliorant, lui parlant un peu plus et ne rendant plus les repas pesants. Sa crise venant se calmer et surtout ayant un peu plus de stabilité sur son avenir, cela avait dû jouer sur son caractère de l’époque. Il vint même à passer à nouveau quelques moments avec son paternelle, ce dernier continuant de lui apprendre à tirer et se défendre comme il fallait, chose dont il s’était vanté au prêt de ses amis.

Voilà maintenant le futur tueur à gages présent dans son université pour quatre longues années, il possède presque la majorité en son pays, encore deux eux et il aura atteint l’honorable âge de 20 ans. Cette période marque le dérapage pour Inoshi, le moment où il tomba dans le monde des gangs, du trafic, de la tuerie. Un soir, l’un de ses amis du quartier vint lui parler, abordant directement le sujet traitant de son talent avec une arme à feu. Il n’était pas idiot, il sentait le service louche à la clé, mais il ne pouvait cracher contre un peu d’argent s’il aidait son ami en s’assurant de sa protection et faisant une démonstration aux clients que devait voir son compagnon.

Il accepta légèrement sceptique, s'interrogeant plus sur le fait que son ami ait réussi à plonger dans ce genre de domaine. Cette première fois fut grisante pour lui, les jeux de lumière de Tokyo la nuit, tenir une nouvelle arme en main, faire une démonstration et surtout gagner de l’argent, il pouvait se donner un frisson et assurer le paiement de ses études. Il se laissa rapidement aveugler par cette belle vie, venant à recommencer de plus en plus, dès qu’on venait lui demander.

Inoshi vint même à se mêler au trafic négociant avec les clients, laissant son charisme et ses cours universitaires l’aider à se faire bien voir par les clients, les gangs se formant toujours plus, certains des plus gros venant passer quelques rares commandes à l’occasion. La vie allait dans le bon sens, les études roulaient et l’argent devenait assez abondant pour le jeune homme, l’adrénaline lui offrant un nouveau plaisir derrière tout ceci.

Pourtant, il y a toujours un risque à pratiquer des activités dangereuse, une vente sur le territoire de quelqu’un d’autre peut souvent mal finir. Une descente du chef sur les jeunes voulant se faire de l’argent, des balles volant par-ci par-là, des blessés et deux mort, l’ami qui avait entraîné Inoshi dans ce business et un homme de main du chef de gang de ce quartier de Tokyo. L’histoire était simple pour ce soir-là, rencontrer le chef d’un jeune gang qui cherchait à se fournir en quelques armes pour ses débuts. Son ami avait été l’homme contacté et Inoshi l’avait suivi comme à son habitude.

Les choses avaient alors dérapé, ils étaient présents sur le territoire d’un autre. Ceci n’avait pas dû lui plaire, pour la simple et unique raison que des hommes avaient débarqué pour empêcher ça et descendre les gêneurs. Ainsi, son ami fut descendu comme un chien, puis comme un réflexe, le futur tueur vint lever son arme, celle qui devait servir à la démonstration, visant comme lui avait appris son père, la tête du mec qui l’avait abattu. Il prit alors la fuite avec les autres. Cela l’avait marqué, le fait de voir un mort, de la sentir, le sang coller à la peau, la vision qu’il n’aurait pensé voir que dans des films. Il se doutait que ce genre de chose arrivât avec les armes qu’il vendait, mais pas que cela lui arriverait dessus.

Après cela, il vint s’éloigner du trafic, gardant quand même contact avec certaines personnes. La raison était simple, ce n’était pas dégoût d’avoir pris une vie humaine, mais bien le contraire. Il ne ressentait aucun poids, aucune peine, comme si son esprit venait lui faire digérer sans aucun problème que c’était l’homme ou lui sur le coup. Il se souvient même en avoir tiré un certain plaisir, pas dans le fait de tuer, mais plutôt ce contrôle sur la vie, cette pression, cette excitation, c’était grisant à un point plus fascinant que la vente d’armes. L’homme se concentrait maintenant sur ses études, terminant l’université en quatre ans, il avait maintenant 22 ans, il décida de rejoindre une autre section se déroulant en deux ans et qui lui permettrait d’accéder à l'éducation. C’est à ce moment qu’il sombra de nouveau, le goût de l’argent, du plaisir, du risque et surtout le fait d’avoir été contacté à plusieurs reprises vint le faire céder.

Il ne devint pas ainsi tueur à gages aussi rapidement, il s’agit plutôt d’une succession d’étapes. Il commença en devenant un simple garde du corps d’un des mafieux qui étaient là, rien de bien grisant au final, sauf à quelques moments. Il continua de rester avec eux, pour la simple et unique raison que cet homme venait gagner en popularité et influence dans la ville. Le temps continua de passer, deux années pour être précis, c’est à cette époque qu’il commença les menaces et exécution de la concurrence, venant faire le même boulot que le premier mec qu’il avait descendu.

C’est à cette même époque qu’il termina son diplôme, devant finir celui-ci par une période de stage avec les enfants, il choisit une école primaire. Voilà, à l’âge de 24 ans, Shi avait un diplôme en main, un travail, une double vie et une addiction aux cigarettes. L’institution l’ayant pris en stage avait poursuivi le contrat pour la rentrée prochaine en tant qu’instituteur titulaire. Ainsi, le jeune homme possédait une couverture des plus sûr pour assurer sa vie.

Il continua ainsi, jusqu’à ses vingt-six ans, devenant le tueur officiel du gang, sa réputation dans Tokyo venant s’étendre un peu partout. Certaines personnes vinrent même lui faire des propositions pour des contrats extérieurs au gang. Il les accepta par amour pour cette sensation et l’argent qui allait avec, comme prévu, il se rendit compte que cela ne venait pas plaire à son employeur principal. L’homme n’en avait que faire, il demandait trop d’indépendance à présent, il ne voulait plus être à la solde d’une personne, il voulait avoir le choix de ses contrats.

C’est ainsi que pendant une réunion devant décider de son sort, il en vint à tuer le chef, ainsi que son bras droit, avant de prendre la fuite, sachant qu’il ne pourrait pas affronter le gang entièrement seul. Il décida aussi de fuir Tokyo, voulant plutôt prendre place dans un autre lieu, un endroit aussi grand et surtout où le marché pourrait être propice à ses services.

La destination fut donc toute trouvée MS-Town, une ville en pleine effervescence, si l’on pouvait parler ainsi des choses. Il fit le nécessaire pour intégrer la ville, se trouver un logement tranquille et surtout un nouveau métier d’instructeur. Voilà maintenant une bonne année que l’homme est arrivé dans ce lieu particulier, prenant le temps de s’habituer aux us et coutumes, surtout celles concernant l’esclavage dont il trouvait l’utilité tout trouvé.

Durant ce laps de temps, il trouva un poste d’instituteur dans un établissement privé pour jeunes enfants, permettant d’avoir un revenue stable et largement suffisant pour s’offrir une vie décente. Il complète alors ce salaire par d’extravagantes primes qu’il obtient avec ses nouveaux contrats, il compte ainsi s’offrir une vie tranquille dans un logement assez plaisant et entouré peut-être de plusieurs esclaves délicieuses autour de sa personne.



Derrière l'écran

Pseudo • Âge : Baka - 22 ans
Origine de votre avatar : Ardyn Izunia - Final Fantasy XV
Où nous avez-vous trouvés ? Des Membres déjà présent sur le forum
Votre impression sur le forum ? Fort Sympathique
Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ?
Quelque chose à ajouter ? COOKIEEEE !!


©️ Uyoku

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 2148
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: ~ Inoshi - Héros Des Enfants & Des Femmes Aux Foyers ~ [Terminé]   Lun 03 Déc 2018, 08:36

Bonjour^^,

Ta fiche est correcte et je peux donc la valider. Je t'invite à prendre connaissance des petites annonces et ou faire ta demande de rp, afin que tu puisses trouver ton bonheur. Et je t'invite également à faire ta fiche parcours.

Ton appartement se situe au N°20 des Résidences Winderlyn.

Je te souhaite un bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
 
~ Inoshi - Héros Des Enfants & Des Femmes Aux Foyers ~ [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Les femmes noires au pouvoir ...
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: