2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fuuko Cox
Esclave fille
Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 12/06/2018
Messages : 12
Age : 27
Orientation sexuelle : Hétérosexuel soumis
Caractère : Mixte
Maitre de : Joshua Winters
Esclave/Pet de : de mon corps

MessageSujet: Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]   Mar 12 Juin 2018, 20:57



Fuuko Cox




Esclave Fille


Nom : Cox
Prénom : Fuuko
Surnom : Fuu
Âge : 19 ans
Nationalité : Anglaise - Japonaise
Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle



Ce que je vois dans le miroir

Je vois un corps que j’aimais et acceptais, avant « l’accident ».

Un corps sportif, mince par endroit, généreux en muscles dans d’autres, comme mes cuisses et mes fesses. Ma poitrine n’étais ni trop petite, ni trop imposante, ce qui m’allait très bien pour courir, sans porter de soutien-gorge. Un corps petit, souple, agile et rapide, grâce à ma petite taille, d’un mètre cinquante-cinq. Une peau pâle et douce recouvrait ce corps, que je devais souvent protéger du soleil et qui était frileux la nuit. Hélas, malgré les atouts mentionnez, voir mes avant-bras manquant et les moignons dans la glace…me déprimait. Mes mains me manquaient terriblement, même si j’arrivais à compenser, en parti, avec mes pieds pour certaines choses des quotidiens.

Puis, je vis mon visage en cœur dans le miroir, fixant mes grands yeux vert pomme et tombants, comme ceux d’un cocker. En parlant de ce chien, j’avais un autre point commun avec lui, ma couleur de cheveux. Ma courte chevelure était brun-roux, ondulant et bouclant sur les pointes, mais…j’aimais bien les teindre en rouge, comme ma fleur préféré, le coquelicot.

Un soupir traversa mes lèvres, légèrement pulpeuses, de ma petite bouche, alors qu’une larme coula jusqu’au bout de mon petit nez en trompette. Avec la manche de mon moignon, j’arrivais encore à essuyer les gouttes salé de mon visage et de mes joues un peu rebondit.





Ce qui se passe dans ma tête

Par le passé, avant « l’accident », j’avais déjà quelques airs de Kuudere, quoique… j’étais quand même plus joyeuse et sociale. Depuis, j’avais pas mal changée. J’aimais toujours le sport, la mode, la peinture, les jeux vidéo et les mangas. Et détestais toujours autant le fenouil, les épinards, les serpents, les menteurs-hypocrite et les fortes chaleurs.  

Mais dorénavant, j’étais plutôt…déprimée et fatiguée, mais n’était-ce pas normal ? Après avoir tout perdu ? Mes amis, ma carrière sportive, mes études, mes parents… j’étais devenu un boulet, un poids, une honte, alors que j’avais été recouverte de médaille d’or par le passé. Quelle ironie. Bien sûr, je pouvais toujours participer au handisport, c’était mieux que rien…comme mes prothèses myoélectriques, même si elles étaient moche.

Quel ne fut pas ma surprise, que de me retrouver au Refuge pour devenir Esclave. Allais-je me rebeller ? Je ne voyais pas trop comment, sans bras solide, pour me défendre ou repousser mon futur Maître. Peut-être me prendrait-il en pitié ? Ou allais-je juste être…un jouet ? Seule l’avenir me le dirait, mais une chose était sûr…j’avais très peur et préférais ne pas y penser.





Ce qu'a été ma vie jusqu'ici

Que dire, j’avais eu une vie privilégié. D’un père Anglais et d’une mère Japonaise, tous deux professeurs dans le même lycée, déclencha certainement leur rencontre et au bout d’un moment, ma conception.

J’étais un beau bébé en pleine santé, une adorable petite fille aux traits et couleurs métissés. Je fus tout aussi bien rejeté, qu’admirer, durant ma scolarité de par mes cheveux brun-roux et mes yeux vert.

Je me débrouillais dans mes études, j’appris la langue maternelle de mes parents, ce qui fut fort utile lors des vacances en Angleterre. Mais mes meilleures notes, je les avais dans le sport et l’art, la course et la peinture. En somme, mes parents étaient fière de moi, surtout lorsque j’avais remporté mes premières victoires, records et enfin, médailles de compétitions. J’adorais courir, sentir l’effort m’envahir, le vent caressé ma peau, franchir la ligne d’arriver, essoufflée et soulagée, en sentant mes poumons en feu, me sentir…vivante.

Au lycée, j’étais vite devenu populaire, et ceci malgré mon air réservé et froid, les autres filles vinrent sans peine vers moi, de par ma réputation… elles disaient que j’étais cool et stylé. Pour ce qui était des garçons, je me montrais glaçante pour masqué ma timidité, indifférente, pour éviter qu’ils s’aperçoivent de mes désirs. Car oui, les hormones en ébullitions me mirent plus d’une fois mal à l’aise, mais j’avais surtout peur pour ma réputation, ainsi que de franchir le pas, avec les quelques rares petits copains que j’avais eu. De toute façon, la priorité, que ce soit pour moi ou mes parents, était mes études et mes compétitions sportive.

Puis, peu après l’obtention de mon diplôme à mes 18 ans, alors que mes parents préparaient mon inscription à l’université en Angleterre, avec bourse d’étude sportive à l’appui, l’accident arriva.

Endormi dans le bus qui devaient m’emmener, avec d’autres athlètes, vers la prochaine compétition, le conducteur du véhicule perdit le contrôle et brisa la barrière de sécurité, finissant sa course dans un ravin boisé. Les seuls souvenirs qui me revinrent en tête, furent le froid et l’odeur du sang et de la neige.          

À mon réveil, je voyais flou, et lorsque j’avais voulu me frotter les yeux…le choc me fit rétrécir mes pupilles avec effroi. Je n’avais plus de mains, plus d’avant-bras, juste deux moignons enrouler de bandage. C’était ce même jour que le médecin m’expliqua que j’avais fait partie des rares survivants de l’accident de bus, que j’avais été trois mois dans le coma, que j’avais été en hypothermie et que l’amputation fut inévitable. Mes jambes avaient pu éviter le même traitement, mais furent cassés dans la chute.

S’ensuit alors deux année de rééducation avec des prothèses myoélectriques, rapprenant à marcher, manger, m’habiller, écrire… bref, à trouver des astuces, afin de devenir un maximum autonome.

Hélas, les prothèses coutaient très cher, ainsi que les soins infirmiers à domicile et à l’hôpital. Il ne fallut pas longtemps, avant que mes parents ne partent du Japon pour rejoindre leur nouvelle vie, afin de fuir la honte d’avoir une fille « imparfaite » et inutile. Mes économies fondirent comme neige au soleil, et me retrouvais finalement…au Refuge.

Là-bas, on m’avait presque tout prit, mais surtout, on m’avait retiré mes prothèses. L’esclavagiste avait remarquer que je coutais moins cher, en me faisant nourrir et laver par d’autres esclaves, que de faire appel à une infirmière pour me retirer et remettre les prothèses matin et soir. Privé d’avant-bras, et voyant que j’allais occasionner des frais supplémentaire à mon futur Maître, il me présenta le mieux possible dans ma cage, en lingerie blanche et rouge, qui apportait un coté mignon avec des petits nœuds et les froufrous, et sexy avec de la dentelle et un porte-jarretelle et des bas rubis. Mes moignons eux, furent recouverts de pseudo gants sexy et vermillon, comme le rouge à lèvre que l’on me mettait. Une pancarte sur ma cage, indiquait clairement « Vierge » afin d’appâter les pervers, ainsi qu’écrit en tout petit, « Prothèses inclus ». J’attendais donc, silencieusement, le regard vide, celui qui voudrait de moi.



Derrière l'écran

Pseudo • Âge : Ayane - 26 ans
Origine de votre avatar : Tezuka Rin - Katawa shoujo
Où nous avez-vous trouvés ? Top 50
Votre impression sur le forum ? Très jolie
Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ? Nope
Quelque chose à ajouter ? Je n'arrive pas à "placer" les images dans la "présentation", désolé T.T je peux demander de l'aide ?


©️ Uyoku


. . . . . . . . . .


Dernière édition par Fuuko Cox le Mer 13 Juin 2018, 01:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinichi Misawa
Maître
Maître
avatar

Date d'inscription : 05/04/2018
Messages : 32
Age : 32
Orientation sexuelle : Hétérosexuel ambivalent
Caractère : Mixte
Métier Unique : Propriétaire du Sex Shop "Koi"
Maitre de : Akio Tamanshi
Esclave/Pet de : Personne

MessageSujet: Re: Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]   Mar 12 Juin 2018, 21:18

Bienvenue à toi o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuuko Cox
Esclave fille
Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 12/06/2018
Messages : 12
Age : 27
Orientation sexuelle : Hétérosexuel soumis
Caractère : Mixte
Maitre de : Joshua Winters
Esclave/Pet de : de mon corps

MessageSujet: Re: Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]   Mar 12 Juin 2018, 21:23

Merci Misawa-Sama ^.^

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Sayoku
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 979
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort
Maitre de : ...
Esclave/Pet de : ...

MessageSujet: Re: Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]   Mer 13 Juin 2018, 02:42

Bienvenue à toi sur Master Soumis.

Ton personnage est très intéressant, ta fiche aussi, tu es donc validée.

N'oublie pas de créer ton parcours ici, et de jeter un oeil sur les demandes des maitres et des maitresses ici.

Amuses toi bien avec nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuuko Cox - Esclave [Fiche terminée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signaler une fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» FICHE TERMINÉE | Passage obligatoire
» Jun Dell ▬ Fiche Terminée ♪
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: