2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Okazaki Midoki

Aller en bas 
AuteurMessage
Okazaki Midoki
Maître
Maître
avatar

Date d'inscription : 26/09/2017
Messages : 31
Orientation sexuelle : Homosexuel dominant
Caractère : Fort
Métiers : Policier
Maitre de : Usagi Makoto
Esclave/Pet de : -

MessageSujet: Okazaki Midoki   Mar 26 Sep 2017, 17:34



Okazaki Midoki




Maître


Nom : Midoki
Prénom : Okazaki
Surnom : Oka
Âge : 28 ans
Nationalité : Japonais
Niveau Social : Aisé
Métier : Policier
Orientation Sexuelle : Gay



Ce que je vois dans le miroir

Okazaki est un homme de grande taille, quoique mince. Il n’est pas maigre, mais il n’est pas fait large, ses muscles sont nerveux et non volumineux. On peut presque voir ses os par endroit. Il n’est pas anorexique. En fait, il a plutôt une bonne fourchette, mais sa génétique fait en sorte que malgré ses heures intensifs d’entraînement et son régime à haute teneur calorique et protéiné n’a pas vraiment d’impact sur lui. À moins que cela ne soit le café qu’il boit qui le rend physiquement délicat. Il est malgré tout agréable et pas laid. Sinon, il a les cheveux noirs coupés… home made. Des yeux foncés typiques souligné par des lunettes à monture légère. Au premier abord, il pourrait ressembler à un étudiant, pourtant il n’en a jamais vraiment été un. Malgré une apparence fragile, Okazaki est solide et fort au vu de sa corpulence : il est athlétique. Il s’entraîne beaucoup de par sa formation et son expérience professionnelle. Sa garde-robe est assez simple : des vêtements confortables, à la fibre résistante, rien de très recherché, très passe-partout. Oh! Il a toujours son arme sur lui, un 9mm.





Ce qui se passe dans ma tête

Okazaki déteste sa famille et donc le nom qu’il a eu d’eux. Il se fait donc appelé Oka depuis quelques années – depuis qu’il s’est trouvé une famille d’adoption bien que non officiel. Oka est un homme avec de grandes valeurs morales : il accorde de l’importance au respect, à la liberté ainsi qu’à la justice. Du moins, il fait preuve de loyauté et de fraternité avec sa nouvelle famille, sans pour autant trahir celle qui l’a élevé. Il est droit dans la mesure où il est ne ment pas pour mentir ou nuire. Il agit en vertu du code et de la loi, dénonce les injustices et défends les faibles. Depuis par contre qu’il a intégré la police, il se doit de faire tout cela en vertu des lois du pays aussi. Oka a également une autre nature, enfouie et oubliée, un côté artistique et comédien. Sans doute est-elle toujours là, puisque cela lui permet de porter un masque dans sa vie professionnelle et lors des repas de famille. Autrement, Oka est de nature calme, aimant boire un café chaud le matin tranquille, en silence. Il apprécie les soirées à la maison ou encore prendre un verre ou deux avec ses « frères » ou bien accueillir de nouveaux membres dans l’organisation. On peut dire qu’il est une bonne personne, qui ne fait rien de mal – il ne fait pas preuve de violence et n’abuse pas de son autorité. Il a tout de même un côté dangereux – il fréquente depuis presque sept ans les membres de la mafia et il a même rejoint leur rang, il use de sa position pour leur transmettre des informations ou couvrir quelques erreurs des siens. Il ne peut être directement impliqué ou même risqué d’être impliqué dans les affaires, mais il y a sa place.





Ce qu'a été ma vie jusqu'ici

Okazaki ignore tout de sa naissance et de ses véritables liens de sang. Élevé dans une famille aisée ayant un statut assuré : le père étant chef de police, Okazaki n’a jamais manqué de rien, sauf peut-être de l’affection sincère de son père. Il fut cependant couvé plus que de raison par sa mère qui ne cessait de répéter à quel point il était un cadeau. Avec le temps, Okazaki apprit que ses parents avaient longtemps essayé d’avoir des enfants, un fils, mais sans succès, mais qu’un jour alors qu’ils ne s’y attendaient plus, il était arrivé. Il était donc très précieux.

Il alla à l’école privé. Il y était un garçon poli et courtois. Assez tranquille. Un peu rêveur peut-être. Il faisait partie de la troupe de théâtre. Il était somme toute heureux. Malheureusement son père avait un autre projet pour son fils que de le voir devenir comédien ou acteur. Okazaki ne pensait pas vraiment faire de l’art son gagne-pain, mais la réaction violente de son père le fit envisager sérieusement cette voie.

Son père, Osamu Midoki, désapprouvait la conduite libertine et faible. Les arts n’étaient pas un intérêt acceptable et il le fit comprendre avec violence. Okazaki qui n’avait que douze ans à l’époque fut surpris par la réaction de son père et dès lors il entra en opposition avec lui sur le sujet de ses intérêts et de ses passe-temps. Étrangement, sa mère de qui il s’était toujours considéré comme proche ne prit pas sa défense, mais celle de son mari et unit sa voix à la sienne pour que Okazaki abandonne le théâtre et les autres formes d’expression artistique à l’école. Ses parents intervinrent d’ailleurs en contactant l’établissement scolaire pour que leur fils soit interdit de cours d’art et de théâtre et qu’il soit inscrit dans un cours de judo à la place.

Le jeune homme fut donc contraint par l’autorité parentale à suivre des entraînements de combat, une activité d’homme qui le préparait à faire carrière dans la police comme son père. Durant les années qui suivirent, Okazaki se disputa très souvent avec ses parents et se prit souvent quelques coups. Il finit par ne plus les aimer et à détester sa maison. Il commença à traîner dans la rue.

C’est donc à l’âge de dix-sept qu’il eut son premier contact avec des membres de la mafia local. D’apparence frêle, portant de bons vêtements, il attira l’attention de petites frappes. Cependant, grâce à l’éducation forcé de son père, il s’avait déjà se défendre et il put ainsi préserver son intégrité et ses biens, la scène se déroula sous le regard de témoins – membres de la mafia.

Ceux-ci se présentèrent et lui offrir de discuter. En fait, l’organisation à laquelle ils appartenaient prônait certaines valeurs et ils voulaient l’inviter à peut-être se joindre à eux. Leur parlé était agréable et les relations internes ainsi que les objectifs du groupe plurent à Okazaki. Il avait été invité à y réfléchir et revenir. Pendant quelques temps, la vie fut donc plus facile car il ne se rebellait plus effrontément – trop occupé à réfléchir à ce groupe qui se considérait comme une famille – chose qui lui manquait, dont il était nostalgique et avide.

Malgré qu’il soit plus calme et docile à la maison, Okazaki réalisa à quel point il était différent de son père et à quel point il n’était plus heureux ici, dans cette maison. Il alla donc retrouver ces nouveaux « amis » afin d’en savoir plus, mais aussi pour peut-être en faire partie si cela était convenable. Il rencontra d’autres gens de l’organisation et passa du temps avec eux en simple apprenti. Il avait compris qu’ils étaient des criminels jusqu’à un certain point, mais leur code d’honneur et leurs principales avaient été en mesure de le séduire. Voulant être honnête et aussi éviter peut-être des ennuis plus tard, il avoua sa filiation. Cette marque de confiance, mais également l’engagement que Okazaki prit avers eux les convainquirent de sa valeur et de sa loyauté envers la « famille » qu’ils formaient.

Il fit ainsi son entré dans le groupe quelques années plus tard, lorsqu’il eut 20 ans. Il changea de nom pour être simplement Oka. Étant donné les intérêts du groupe, et parce que ainsi il préservait la paix dans sa famille de sang, Oka consentit à faire profil bas et à joindre les forces de l’ordre. Sans être un agent double, ou un infiltré, car l’ordre faisait partie des principes du groupe – ils n’étaient pas anarchiste – Oka pouvait avoir accès à des informations importantes, voir même orienté dans un sens ou dans l’autre selon les besoins.

Bien qu’une enquête sur ses relations fut faites, la mafia et Oka avait toujours fait en sorte que les liens, les rencontres et les activités auxquelles participaient Oka ne soit pas visible ou illégale. La position sociale et le chemin professionnel d’Oka y joua beaucoup. La mafia étant également une organisation politique et juridique, connaissait également bien les choses pour savoir comment manœuvrer – il en était également de même pour le père, Osamu, chef de police pour que son fils puisse faire ses études et entrer dans la police sans trop de tracas. Par ailleurs, durant sa formation à l’école de police, Oka dut limiter voir s’interdire de fréquenter ses amis de la mafia qu’il considérait comme ses frères.

Peu après l’obtention son diplôme, l’un de ses « frères » lui donna un livre. En fait, sur le coup la personne était persuadée qu’il en avait été l’auteur malgré le nom, à cause de la photo. L’homme présenté était son portrait, cela aurait très bien pu être l’une de ses photos! Le nom : Usagi Makoto. Inconnu et la courte biographie ne lui apprenait rien. Sans même lire le livre, il alla s’en ouvrir à ses parents, insistant pour savoir comment cela était possible et s’ils avaient un lien avec les Makoto. Une dispute éclata et de nouveau cela n’eut pas le résultat escompté.

Oka avait donc gradué, entré dans la police en tant que simple patrouilleur, sans grand accès d’information. Cependant, son père parla pour que les choses changent et qu’Okazaki monte les échelons plus rapidement. Cela n’était pas pour lui plaire – car il ne gagnait pas ses galons par sa valeur, mais par sa filiation avec un homme qu’il aimait de moins en moins. Cependant, ne voulant pas faire de scène devant ses collègues et paraître encore plus méprisant, il serra les dents et passa ses nerfs plutôt au dojo ou avec ses frères de la mafia. Peu après, il eut du temps de libre et grâce à sa position favorable, il commença à faire des recherches pour retrouver Usagi Makoto.

Très peu de données étaient disponibles. Il y avait bien sa filiation, mais qui ne lui apprenait rien, pas site consacré à sa vie, pas d'informations précises ou autre sur sa famille. Qui il était, d'où venait-il? tout cela étaient obscure... Un seul roman entre fiction et autobiographie? Pourquoi cette critique? et puis il figurait comme "auteur" ou "scripteur" dans plusieurs autres écrits : Usagi avait participé à l’écriture de Manga, mais le dossier était très pauvres. Oka était très déçu. Il n’y avait pas de site internet, ni de registre littéraire ou d’art pour parler d’Usagi Makoto. Oka dut demander à ses amis de l’aider à trouver des informations par des canaux d’informations moins officiels.

Il leur laissa donc cette recherche et il continua son travail ainsi que ses accotés pour la mafia, celle qu’il appelait désormais sa famille. Il n’avait plus que de rare contact avec ses parents.

Finalement, ses amis lui revinrent un peu troubler en lui annonçant avoir trouver Usagi… Makoto. Il était présentement esclave et à une boutique des Halles Ojoku. Ils l’avaient vu et… ils avaient eu l’impression de le voir lui. Un frère caché ou alors… la rumeur qui parle que l’on a tous un jumeau quelque part est vrai… car lui en avait un s’était indiscutable.

Au lieu d’aller voir directement, il confronta de nouveau ses parents sur la question. Avait-il eu une naissance simple ou double? Il voulait désormais voir son certificat de naissance, et il pressa sa mère de question sachant qu’elle était moins solide et finirait pas lui avoué si quelque chose devait être avoué. En pleure, elle lui dit qu’il était adopté et qu’il avait un comportement ingrat. Son père arriva alors et devant la scène de son épouse, il s’en prit à Okazaki. Oka lui était trop choqué pour se défendre. La relation avec son père et son chef de police allait sans doute en souffrir, mais… au moins il connaissait la vérité ou du moins une partie. Peut-être donc qu’il avait vraiment un lien avec ce Usagi Makoto et il allait devoir le trouver pour le savoir.



Derrière l'écran

Pseudo • Âge : Alexe - 29 ans
Origine de votre avatar : Cho Hakkai {manga: Saiyuki}
Où nous avez-vous trouvés ?  DC #8
Votre impression sur le forum ? Love it
Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ?  Usagi Makoto
Quelque chose à ajouter ? Complet


©️ Uyoku


. . . . . . . . . .
. . . . . . .


Dernière édition par Okazaki Midoki le Mer 27 Sep 2017, 01:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Okazaki Midoki
Maître
Maître
avatar

Date d'inscription : 26/09/2017
Messages : 31
Orientation sexuelle : Homosexuel dominant
Caractère : Fort
Métiers : Policier
Maitre de : Usagi Makoto
Esclave/Pet de : -

MessageSujet: Re: Okazaki Midoki   Mar 26 Sep 2017, 17:35

Cette présentation est complète :)

Usagi l'a eu en PV pour approbation. Concernant l'âge. Il m'a informé qu'il vieillesse son personnage. Donc c'est Ok.

. . . . . . . . . .
. . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akila Niyamgiri
Modo/Esclave fille
Modo/Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 02/09/2017
Messages : 86
Age : 21
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Caractère : Mixte
Maitre de : X
Esclave/Pet de : Danny Valerty

MessageSujet: Re: Okazaki Midoki   Mar 26 Sep 2017, 18:16

Coucou <3

Re-re-re-re-re-re-re-re bienvenue (ça doit faire 8 !) ♥️

Ta fiche est complète, claire et précise ! Rien à dire ! Tout colle ! L'histoire des jumeaux est très intéressante *-* On a tous hâte de lire leurs retrouvailles et savoir ce qui va se passer !

Pour moi c'est parfait, monsieur l'agent !

Vous êtes prêt à prendre votre poste et à protéger la ville des méchants (des vrais, pas de vos potos hein)

Des bisous Rabbit's brother <3

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 2027
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Okazaki Midoki   Mer 27 Sep 2017, 08:20


Bonsoir.

Tout me semble correct et merci d'avoir mis le code dans la signature, je peux donc te valider !
Je t'invite à prendre connaissance des petites annonces et ou faire ta demande de rp, afin que tu puisses trouver ton bonheur. Et je t'invite également à faire ta fiche parcours.

Ton appartement se situe au N°7 des Résidences Heilyd

Concernant ton lieu de travail, n'existant pas sur le forum tu peux en faire la demande si tu penses que le lieu sera utilisé ^^.

Je te souhaite un bon jeu parmi nous ! Et merci Akila ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Okazaki Midoki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Okazaki Midoki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation - Okazaki Nagisa
» Japan Expo Centre : 29 et 30 octobre 2011
» Okazaki (forum manga)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: