2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akila Niyamgiri

Aller en bas 
AuteurMessage
Akila Niyamgiri
Modo/Esclave fille
Modo/Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 02/09/2017
Messages : 86
Age : 21
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Caractère : Mixte
Maitre de : X
Esclave/Pet de : Danny Valerty

MessageSujet: Akila Niyamgiri   Sam 02 Sep 2017, 17:35



Akila Niyamgiri




Esclave Fille


Nom : Niyamgiri
Prénom : Akila
Surnom : Aucun
Âge : Dix-huit ans
Nationalité : Indienne
Orientation Sexuelle : Ignorée


Ce que je vois dans le miroir

☆ Akila est une jeune femme de dix-huit ans, petite et plutôt mince. Elle a une chevelure blonde de base, une coupe de cheveux assez hors norme, pas harmonieusement organisée. Un mot qui lui irait bien, c'est la petitesse. Tout semble minuscule chez elle. Ses oreilles, son nez, sa bouche, ses mains, tout est petit mais ce qui est petit est mignon, non ? Elle se fait toujours une sorte de queue de cheval qui part de n'importe où sur sa tête et ne prend pas en totalité ses cheveux. Ses yeux sont assez perturbant pour les occidentaux et autres individus dit "du Nord". Ils ont un aspect envoûtant, comme si elle pouvait lire à travers les autres avec ses deux grands yeux qui transpercent. Elle parle souvent avec ses yeux, Akila, bien plus qu'avec sa bouche. Sa bouche ne sourit pas souvent, ou alors pour de petites choses insignifiantes qui la rendront heureuses sur le coup (comme une sucrerie). Malgré le fait qu'elle soit déjà  majeur, elle fait très jeune. Elle a un côté encore petit adolescente.. Elle a un corps développé, en soit, mais pas énormément. Elle a des formes présentes, mais peu prononcées, comme le corps en pleine croissance d'une demoiselle de douze ans. Petite poitrine (entre B et C), des hanches peu creusées, des jambes légèrement abîmées, presque autant que ses pieds suite aux multiples courses et promenades nus-pieds dans les forêts, dans la montagne. Elle conserve avec elle un collier de son pays, cadeau de son père, qui lui rappelle sa vie passée. Elle pleure parfois en le tenant entre ses doigts. La couleur rose de ses cheveux est dû aux individus qui cherchent à la vendre. Comme une poupée, ils s'amusent à la rendre plus agréable à regarder, pour qu'elle attire plus le regard, dans le but d'attirer l'attention des clients et d'être vendue : cheveux teints en roses, yeux avec des lentilles roses qu'on lui impose.





Ce qui se passe dans ma tête

☆ Akila est une personne douce. Très liée à sa tribu, elle vit en accordant beaucoup d'importance aux autres, aux traditions et à ses ancêtres. Quand elle vivait parmi les siens, elle était la jeune demoiselle que tout le monde appréciait. Qui participait aux travaux collectifs, qui passaient du temps avec les anciens et prenaient le temps de s'occuper des plus jeunes. Elle avait sa place, parmi les autres. Mais cela n'empêchait pas qu'elle adorait avoir ses moments à elle, de solitaire. Elle aimait courir parmi les arbres dans la montagne, pour communiquer avec la nature, avec ses ancêtres, les sentir vibrer en elle, courir à ses côtés quand elle coursait des oiseaux, les cheveux au vent, les pieds dans la terre, foulant roches et racines. Plutôt discrète, elle n'était pas du genre à attirer l'attention sur elle, ni à partager ce qu'elle ressentait avec n'importe qui. Elle avait et elle a toujours énormément de mal à dire ce qu'elle ressent, ce qu'elle pense. Elle préfère encaisser et passer à autre chose. Elle ne sera donc pas du genre à se rebeller auprès de son maître ou de sa maîtresse, mais plutôt du genre à subir et à intérioriser sa colère ou sa tristesse. Elle pleurera en cachette, elle s'énervera en cachette, et tentera de conserver un visage neutre devant son maître ou sa maîtresse. A la fois craintive et curieuse, elle voudra sûrement découvrir ce qu'elle ne connaît pas à savoir le mode de vie occidental, ou japonais : les téléphones, les voitures, les maisons, les routes, les toilettes... Elle a pas mal de choses à découvrir. Mais en même temps, elle aura une certaine appréhension et donc le besoin d'être prise par la main pour découvrir cet univers. Dans son cœur, elle sera toujours libre : elle continuera d'exercer ses croyances, sa religion, d'envoyer des pensées et de l'amour à sa tribu, tout en acceptant sa nouvelle condition d'esclave et ses devoirs envers son/sa maître(esse). Elle aura toujours un petit espoir : celui de pouvoir un jour regagner ses terres, retrouver sa vie d'avant. Elle a un petit côté gourmand : elle sera plus que ravie de découvrir les sucreries et les glaces. Le rayon "sucrerie" des supermarchés seront comme un rêve éveillé pour elle. Elle pourrait éprouver de l'affection pour son maître ou sa maîtresse, si celui-ci/celle-ci ne la pas violenter de façon démesurée. Si au début, elle se montrera méfiante avec lui/elle, elle lui accordera très (trop?) vite sa confiance. Elle appréciera certainement vivre à ses côtés, mais elle ne sera pas capable e se dévouer entièrement à lui à cause des liens qui l'unissent à son passé, à sa tribu. Quoi qu'il arrive, elle aura toujours le besoin, l'envie, le désir de retrouver son pays, sa tribu, sa montagne et ce même si une partie d'elle-même s'attache à son maître/sa maîtresse et à sa nouvelle maison. Elle adora la nature, les animaux. Elle aime prendre soin des autres. Elle a horreur qu'on fasse du mal gratuitement. Elle a horreur de la violence.  Elle agira potentiellement sans réfléchir si quelqu'un fait quelque chose contre ses valeurs, principes et qu'elle se sent obligée d'intervenir (et ce même si son/sa maître(sse) le lui a interdit.) S'opposer à la maltraitance d'un autre esclave ou d'un pet, par exemple ? Elle se sentira obligée d'intervenir pour stopper la violence. Elle a à la fois un côté enfantin, innocent et naïf, mais aussi un côté sage, bienveillant qui fait qu'elle pense que chaque individu a du bon en lui et doit avoir une chance de le montrer, d'être pardonné pour ses erreurs. Elle aura aussi un côté un peu câlin parfois, un petit besoin d'affection comme un besoin d'espace. Elle ne s'énerve pas facilement, mais si elle s'énerve, elle va rougir de colère, gonfler ses joues et taper du pied. Elle a besoin de se sentir utile, elle a horreur de ne rien faire, de ne pas agir, quand elle pourrait faire





Ce qu'a été ma vie jusqu'ici

☆ Akila est née en Inde, parmi les Dongrias, une des tribus des Kondhs, peuple aborigène, vivant dans les reliques des forêts de l'Etat de l'Orissa. "Dongrias" signifie "peuple des collines". Elle s'appelait Gita. Gita, la fille du chef. Elle avait grandit parmi de nombreux frères et sœurs. Elle avait grandit parmi les arbres, parmi l'amour de siens. Elle était la fille aînée du chef et le jour de ses dix-sept ans, elle devait s'unir avec un homme du village choisit par son père. Elle était si heureuse. Elle allait devenir une femme, elle allait devenir adulte. Elle était si belle, sous tous ces voiles blancs et roses, avec toutes ces fleurs dans ses cheveux. Elle souriait, elle dansait avec ses sœurs, elle célébrait son futur époux avec sa famille, ses amis, sa tribu, ses ancêtres. Les danses autour du feu, les chants de joie qui résonnaient dans la montagne, tout n'était que bonheur ce soir-là.



Tout n'aurait dû être que bonheur, ce soir-là. Depuis quelques temps, la tribu de Gita était en conflit avec de nouveaux venus qui anéantissaient la nature, coupaient les arbres et organisaient des extractions de pétroles ou autres matières premières qui affaiblissaient la forêt et la vidaient de son énergie. La tribu s'opposait à ces actes, Gita la première. Il fallait donc remettre ces "sauvageons" à leur place. Pour cela, les entreprises conclurent un accord avec l'Inde qui les autorisaient à commettre d'horribles crimes contre les populations des montagnes, pour les remettre à leur place, pour ne pas qu'ils se mettent sur leur chemin. Leur premier crime eut lieu ce soir-là. Ce soir où Gita aurait dû se marier. Ils sont arrivés, et le massacre fut d'une violence extrême. Gita vit deux de ses frères perdre la vie sous les balles de ces hommes, et comme plusieurs autres femmes, dont deux de ses sœurs, elle fut emmenée. On ne lui laissa pas le choix. Elle avait beau se débattre au point de déchirer ses beaux voiles de mariée, elle ne pouvait rien contre ces hommes. Elle se retrouva dans un camion, parmi d'autres, puis dans un bateau à subir les caprices des océans. Sa robe de mariée n'était plus que lambeaux, crasse et puanteur.



Pourquoi ? Elle s'est souvent posée cette question. Elle pleurait beaucoup, au départ. Elle se remémorait les larmes de son père, les cris de ses petites sœurs qui ne voulaient pas qu'on l'emmène.

<< Gita ! Gita ! >>

Elle entendait encore leurs cris résonner en elle et déchirer son cœur. On l'emmenait loin des siens, loin de chez elle, sans aucun espoir de retour éventuel et elle ne savait même pas pourquoi. Oui, pourquoi ? Qu'est-ce qu'on voulait faire d'elle ? Elle ne trouvait pas de réponse. Pas même après plusieurs mois dans un centre où on lui apprit à parler japonais. Elle commençait à connaître les bases de cette langue et à pouvoir communiquer.. Elle essayait alors de demander à son professeur (premier individu étranger qui était gentil avec elle) pourquoi on lui faisait tout ça, pourquoi on l'avait arrachée de chez elle et il ne put que répondre "parce que la vie est injuste". Elle ne comprit pas. Elle s'était faite une amie, parmi les autres "prisonniers". Elle avait été arrachée de chez elle, elle aussi, dans un pays du Moyen-Orient. Elles se comprenaient grâce à leur base de japonais. Elle s'appelait Farah et elle adorait coiffer les cheveux de Gita.

<< Comment ta famille t'appelait ?


- Gita..


- Gita comment ?


- Juste.. Gita.


-Tu vas devoir choisir un prénom et un nom de famille. Ils vont te créer une identité pour ta nouvelle vie, pour te rentrer dans les dossiers. Puis après tu seras prête.


- Prête pour quoi ? C'est quoi un nom de famille ?


- Prête pour être achetée.. Un nom de famille, c'est un mot que tu choisis pour te définir. Il te lie à ta famille. Tu veux continuer à t'appeler Gita ? Moi j'ai préféré changer de prénom.. Je ne veux pas qu'ils m'appellent comme mes parents m'appelaient.


- Comment tu m'appellerais, toi ?

- .. Akila.. Dans ma langue d'origine, ça veut dire "celle qui assimile". Parce que je sais que tu vas réussir à surmonter tout cela. Tout sera différent, tu vas être perdue, mais n'abandonne pas. Adapte toi pour ta survie tout en n'oubliant jamais qui tu es, ni d'où tu viens.

- Akila.. Je m'appelle Akila Niyamgiri. >>

La nouvelle vie d'Akila commençait donc. Niyamgiri, le nom de la montagne où vivait sa tribu. Voilà le nom de famille qu'elle avait choisit. Pour ne jamais oublier d'où elle venait. On la sépara de son amie, après cela, et elle monta de nouveau dans un fichu camion, se laissant emmener sans avoir le choix encore une fois. Elle était "prête", apparemment. Au milieu des autres, femmes comme hommes, au milieu du bruit des chaînes, des lamentations, elle était assise, son collier entre ses mains. Elle était belle, dans sa nouvelle robe beige presque assorti à ses chaînes, elle était un beau produit. Elle n'était plus Gita, indienne des montagnes, elle n'était plus la prisonnière crasseuse dans sa robe déchirée, elle était le produit propre et en bon état, prêt à être vendu. Maintenant qu'elle savait un minimum parler japonais, maintenant qu'elle était présentable, lavée et habillée, elle pouvait être vendue.



Elle était dans une cage. Ils venaient de la mettre dans une cage, comme les autres, après l'avoir maquillée, l'avoir habillée, lui avoir vernis les ongles, avoir teint et coiffé ses cheveux, lui forcer à mettre des lentilles roses. Elle se sentait si loin des siens, si loin de ses ancêtres, de ses dieux, exposée dans cette cage comme un objet. Elle se sentait abandonnée et elle avait beau prier et continuer d'avoir la foi, s'efforçant de ne pas perdre espoir, elle se sentait toujours comme abandonnée. Est-ce qu'elle allait finir sa vie dans cette cage ? Ils l'avaient emmenée juste pour la laisser enfermée comme cela ? Elle ne pouvait donc plus se considérer comme libre ? Non, elle ne l'était plus. Elle ne pouvait peut-être pas se lever et danser en chantant les chants de la montagne comme elle voulait le faire, comme elle devrait avoir la liberté de faire, mais son cœur était toujours dirigée vers ses croyances, sa tribu, ses ancêtres. Son cœur était toujours libre, lui.



Derrière l'écran

Pseudo • Âge : Gwen, 20 ans
Origine de votre avatar : Morgiana dans le manga Magi: The Labyrinth of Magic de Shinobu Ohtaka
Où nous avez-vous trouvés ? Sur un top-site
Votre impression sur le forum ? J'ai été très attirée par le contexte et le graphisme (il est vraiment beau *-*)
Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ? Non pas pour le moment
Quelque chose à ajouter ? /\


© Uyoku



Dernière édition par Akila Niyamgiri le Sam 02 Sep 2017, 21:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akila Niyamgiri
Modo/Esclave fille
Modo/Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 02/09/2017
Messages : 86
Age : 21
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Caractère : Mixte
Maitre de : X
Esclave/Pet de : Danny Valerty

MessageSujet: Re: Akila Niyamgiri   Sam 02 Sep 2017, 21:01

Je pense que c'est tout bon pour moi ! Si vous ne voyez plus aucun problème à corriger, je garde tout comme ça :3

Merci \o/

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 2027
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Akila Niyamgiri   Sam 02 Sep 2017, 21:18

Bonsoir et bienvenue sur le forum,

Alors ta fiche doit subir quelques modifications car deux détails doivent être modifiés:

- Sa chevelure même avec des teintures régulières à base de produits naturels ne peut pas être permanente. Sachant que même avec le végétale une couleur ne peut pas être permanente, elles n'ont que le nom "permanent" mais cela demande une retouche assez régulière car la couleur dégorge et se ternie voir s'estompe avec le temps et la personne voit sa couleur naturel revenir. Voilà pourquoi elle ne peut pas avoir eu les cheveux roses toute sa vie depuis ces 15 ans. Car chaque année cela lui aurait demander un entretien régulier, hors vu qu'elle a été envoyée hors de sa tribu et vendu sa couleur se serait estompée avec le temps...

- Ses yeux pareil ils ne peuvent pas être rose naturellement ni de naissance. Ce seul point peut être obtenue par la mise en place de lentille de contact fantaisiste. Mais encore une fois je ne pense pas que les lentilles sois facilement trouvable dans sa tribu. Donc hormis subir toute ses transformations physique lors de son apprentissage et d'ensuite être vendu au refuge.

Voilà je te laisse modifier tout ceci, trouvait une solution qui malheureusement s'adapte aux choix de couleurs que tu as fais. ^^ Préviens nous à la suite de ce message quand tu auras effectués les changements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Akila Niyamgiri
Modo/Esclave fille
Modo/Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 02/09/2017
Messages : 86
Age : 21
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Caractère : Mixte
Maitre de : X
Esclave/Pet de : Danny Valerty

MessageSujet: Re: Akila Niyamgiri   Sam 02 Sep 2017, 21:53

Merci beaucoup :3 !

Je pensais bien que ça poserait problème, mais j'étais trop attachée à cet avatar xD

J'ai changé en faisait comme si elle était blonde aux yeux bleus à la base, et que les vendeurs ont teint ses cheveux et lui ont fait porté des lentilles pour attirer les clients. J'espère que ça conviendra :3 ^^

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 2027
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Akila Niyamgiri   Sam 02 Sep 2017, 23:42

Bonjour et bienvenue parmi nous,

Merci pour les modifications apportées sur ta fiche, je peux donc la valider. Je t'invites donc a prendre connaissances des petites annonces afin que tu puisses trouver ton bonheur , je t'invites aussi à faire ta fiche parcours.  Ainsi que ton premier poste au refuge.

Je te souhaites donc un bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akila Niyamgiri   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akila Niyamgiri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « beliaive » croire en nos rêves ! + akila

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: