2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rin Tosoka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin Tosoka
Esclave fille
Esclave fille
avatar

Date d'inscription : 18/06/2017
Messages : 11
Orientation sexuelle : Hétérosexuel ambivalent
Caractère : Mixte
Maitre de : Moi même
Esclave/Pet de : Mr Reno Pietru

MessageSujet: Rin Tosoka    Dim 18 Juin - 11:54


Carte d'Identité

Avatar :
FEAT : OC
ORIGINE : Jeux: Gang Road

Personnage :
NOM : Tosoka
PRÉNOM : Rin
SURNOM : A vous de voir
ÂGE : 22 ans
NATIONALITÉ : Japonaise
SEXUALITÉ : Hétérosexuel ambivalente

Esclave


Présentation

PHYSIQUE :



Le vendeur se mit a remplir une fiche sur moi, me décrivant comme une jeune demoiselle mesurant 1m60 pour environ 50 kg, pas trop mince. Avec une poitrine et des fesses plutôt bien rebondis. Les traits de mon visage sont plutôt fins, mes yeux sont des bleus foncée. J'ai un petit nez et mes lèvres sont fines et rosés naturellement. Mes joues peuvent parfois prendre une teinte rougeâtre quand je rougis de trop. Mes cheveux une fois détachés me tombe au milieu du dos, j'aime les attachés en les coiffant d'un petit chignon avec une pince représentant une fleue. Ces derniers étaient par le passé d'un noir intense faisant ressortir mes yeux bleus,mais avec le temps j'eus l'envie de changer de style et je pris la décision de les teindre dans en blond se qui colle parfaitement à ma peau laiteuse. Ma peau qui est douce et qui ne possède aucunes cicatrices. Mes oreilles sont percés et je portes deux boucles d'oreille à chacune d'elle ancien cadeau de mes parents. Je portes aussi deux trois bracelets eux aussi cadeaux de mes parents, le vendeur ayant bien voulu que je gardes mes bijoux. Niveau vêtement je ne suis pas difficile actuellement sur moi je porte un kimono plutôt cours rouge avec des fleurs blanches dessus, ajuster par une ceinture à la taille. Et deux chaussettes montante jusqu'à la cuisse. Et  quand je suis en vitrine on me fait porté une ombrelle. Bien sûre vous l'aurez compris cette tenue n'est en rien mon choix, mais je l'aime beaucoup j'espère pouvoir la garder. Mes ongles sont naturellement long, vernis dans un violet pastel, le vernis commence d'ailleurs a s'écailler je trouve cela fort dommage. Niveau maquillage, je n'aime pas les maquillages trop prononcé.
Mais sinon je ne suis pas vraiment difficile côté vestimentaire je m'habits selon mes envies et mes désirs, mais a présent j'ai bien compris que tout ceci ne serait plus vraiment possible...

CARACTÈRE : { 250 mots minimum }



Pour le caractère je dus moi même en faire part au vendeur qui voulait absolument une fiche complète pour me vendre. Soupirant je lui expliquais les quelques traits de caractère dominant chez moi.
A la fois calme et aimable, je peux parler tranquillement pendant des heures avec une personne si la conversation est agréable. Je ne suis pas quelqu'un de timide et j'aime beaucoup le contact avec les autres.
Mais malgré ce côté tout gentille, j'ai quand même de la répartie, je sais me défendre et je n'ai pas peur de frapper ou de crier si le besoin sans fait sentir. Je ne suis pas non plus une femme docile ou courbant le dos face à un homme bien au contraire je me suis bien endurcis grâce à mon ex mari.

Je ne suis pas une femme que l'on dompte facilement et je n'ai guère envie d'être domptée... Je sais cuisiner, tenir une maison propre et rendre un homme heureux selon ces envies. Je ne suis pas une personne coincée,
et je ne suis plus vierge. J'aime faire la fête, boire de l'alcool et fumer. J'apprécie aussi la compagnie d'un homme au fond d'un lit ou dans un tout autre lieu, je n'ai pas de limite et je suis ouverte a toute découverte du moment que tout le monde y prend du plaisir. Je suis assez jalouse et possessive, mais je pense que ça un maître s'en fiche...  J'aime la lecture, le dessin et découvrir de nouvelles activités ou autres. Je suis souriante quand il le faut, tout comme je peux parfois paraître triste et à l'écart de tout et de tout le monde. Si je n'ai pas le choix et si il en va de ma survie je pourrais devenir n'importe qui pour satisfaire mon maître, après tout l'art de la manipulation semble être le maître mot pour pouvoir survivre dans ce milieu qui me semble bien hostile,
mais pas besoin de noté cela dans votre dossier sinon la vente ne se ferais pas. Je pense qu'on a fait le tour autant laisser mon maître en découvrir un peu plus sur moi tout seul vous ne pensez pas?



Il était une fois…

{ 500 mots minimum } Racontez-nous ce conte, cette tragédie. Nous voulons en savoir un maximum sur le passé de votre personnage. Ne lésinez pas sur les détails !


Qu'est ce que l'amour? un poison amer se propageant lentement dans nos veines, nous conduisant à notre perte et à notre fin. De mon souvenir je n'ai connu que trois styles d'amours différents le premier commença dés ma naissance.

Enfant unique de monsieur et madame Tosaka, je connus une vie plus ou moins paisible. Une enfant désirée bien sûre mais qui mis bien longtemps a arriver au sein de cette famille. Autant dire que mon arrivée combla rapidement ces deux êtres. Enfant calme et obéissante, je respectais mes parents et les aidés dans diverses tâches à la maison, je ne connus ni la faim, ni le manque de quoi que se sois. Mes parents n'étaient pas du genre a avoir des soucis d'argent je menais donc une vie bien paisible et de petite princesse, car oui j'étais leur princesse. Un portrait de famille bien heureux, souriant sur chacune des photos ou portrait de famille qui étaient fait de nous trois, mais est ce que moi j'aimais ma famille? est ce que j'étais heureuse? C'est la question que je me posais chaque jour quand je partais en cours, mon esprit était sans cesse en ébullition a réfléchir sur la vie,
la mort et tout les êtres qui pouvaient nous entourés. On pouvait dire que j'étais curieuse d'apprendre et de connaître les réponses qui s'offraient à moi. Et le cursus scolaire était une chose parfaite pour apprendre tout ceci.  C'est d'ailleurs suite à l'un de mes cours, que mes questions sur l'amour prirent naissance, une dissertation a faire traitant pour sujet l'amour :  comment ressentez vous l'amour ?. Et ma question était simple est ce que j'aimais mes parents? je pense que oui comme tout enfant, j'aimais ma famille et je ne voulais que leur bonheur mais est ce que moi j'étais heureuse? tel étais la question...

Puis vint rapidement cette deuxième forme d'amour, un amour amical naissant entre Shiro et moi même. Shiro était un jeune homme fort charmant, toujours souriant et joyeux en apparence, je ne connaissais pas vraiment grand chose de sa vie car il était assez mystérieux. Mais une chose était sûre nous étions proche l'un l'autre toujours ensemble lors de nos sortis, ou pour faire nos devoirs, jamais l'un sans l'autre. Les siamois comme nous surnommés notre entourage mais on s'en moquait rien ne compter à part nous deux. Une amitié plutôt forte qui en rendait beaucoup jaloux. En grandissant Shiro et moi étions devenue un peu plus intime, un léger baiser échanger devant un coin de cheminée et un amour naissant qui grandissait dans nos coeurs... S'était vraiment le paradis nous étions heureux et nous nous aimions, enfin est ce que j'aimais vraiment Shiro? était il vraiment l'homme de ma vie? tel étais la question. Mais je ne réfléchissais pas vraiment à cela, non je profitais de l'instant présent, de nos retrouvailles et de ces moments intimes assez rare certes mais qui étais ce que j'aimais le plus.
Mais voilà toute chose à une fin, Shiro dût quitter la ville avec ces parents nous étions certes tout deux majeurs mais la famille restait tout de même celle qui décidait pour nous. Et Shiro disparut, mon seul souvenir de lui fut cette voiture l'éloignant loin de moi et brisant mon coeur a tout jamais...

Et puis il y eu ce troisième sentiment d'amour, un mélange de haine et d'envie... Quelques années s'étaient écoulés depuis que Shiro était partie, j'eux trouvée après mes études un travail de serveuse dans un restaurant plutôt chic, comme toujours je travaillais dur et était l'une des employés modèle. Je vivais toujours avec mes parents mettant de côté un peu d'argent pour m'offrir un petit logement, mais tout bascula quand cet homme rentra dans ma vie. Je me souvins encore de lui, un homme plutôt mature et bien plus âgé que moi. Il devait avoir exactement 34 ans si je me souviens bien, il venait tout les jours à la même heure lors de mon service,
et il commandait toujours le même repas et la même boisson. Tout chez lui m'intriguais, il avait l'air d'être un homme d'affaire assez puissant, et il semblait avoir une part d'ombre qui le rendait vraiment mystérieux. Je fus d'ailleurs surprise de le voir un jour m'adressait la parole pour entamer une conversation.

Les jours s'écoulaient et j'appris a découvrir cet homme,  son nom était Kyo. Il resta assez vague sur son métier me disant juste qu'il était un homme d'affaire assez connu ici à Master Town, sa côte de popularité n'était pas vraiment le plus important pour moi. Et je buvais chaque jour les paroles de Kyo que je commençais vraiment a apprécier. Rapidement il fit la connaissance de mes parents, et sans s'y attendre nous passions rapidement les portes de l'église, Kyo et moi unis pour la vie. Mais est ce que je l'aimais? j'en étais fortement convaincue, mais lui m'aimait il?  je voulais y croire...

Après notre nuit de noce, et notre emménagement dans l'appartement de Kyo. La vie repris son cours, recommençant mon travail de serveuse et jonglant entre mon rôle d'épouse aussi le soir. Une vie normal pour un jeune couple me direz vous, je prenais soin de mon mari, j'essayais de le combler comme je le pouvais. Mais étrangement rien ne semblait lui plaire, il était devenu différent et surtout il était devenue violent dans sa manière de me parler et de me toucher. Je ne comprenais vraiment pas ces sottes d'humeurs, et j'essayais a mainte reprise de ne pas montrer ma peine, ni ma peur. Mais avec le temps j'appris a me forger un caractère,
et je commençais a lui tenir tête chose qui ne lui plaisait pas vraiment mais je m'en fichais.

Il devait comprendre que je n'étais en rien une pauvre chose qui lui était soumise et que moi aussi je pouvais me défendre et avoir de la répartie, après plusieurs mois d'enfer dans cette maison, je pris la décision de faire mes valises et de m'enfuir. S'était la seule solution car tôt ou tard l'un ou l'autre finirions par faire quelques choses que nous regretterions sûrement par la suite. Je pris le premier taxi est partie de nouveau chez mes parents qui pendant quelques jours me cachèrent de mon mari. Le divorce fut prononcé par la suite et je repris de nouveau une vie normal. Tout était redevenu calme et paisible et mon travail me permettait à nouveau de remettre de l'argent de côté. J'étais de nouveau heureuse de vivre, et je profitais des petits rendez vous qui s'offrait à moi.
Sans savoir que j'étais surveillée et traquée, car oui malgré le divorce mon ex mari n'avait pas vraiment apprécié que je le quitte et pire il n'aimait pas spécialement mes petits rendez vous avec d'autres hommes.

Un soir ou j'étais sortie au restaurant avec un jeune homme fort sympathique, je pris la décision de rentrer à pieds l'air frais était si agréable et n'habitant pas très loin du restaurant. Je quittais mon rendez vous et pris le chemin du retour, prenant un peu mon temps pour regarder les vitrines des boutiques déjà fermées, je fus surprise de voir mon ex mari se tenir devant moi. J'eus un petit sursaut, et je sentis le froid de la vitre contre mon dos, Kyo me plaqua doucement contre la vitrine en m'embrassant, je le repoussais doucement en lui intimant l'ordre de me laisser tranquille, que nous n'étions plus marié et que j'étais une femme libre a présent.
Cela le mit en colère et il me rétorqua que j'allais regretter ma décision, et que j'étais l'amour de sa vie et que je ne devais pas le traiter ainsi. Soupirant je lui fis comprendre que tout était fini entre nous deux depuis fort longtemps maintenant et qu'il devait l'accepter. Et je repris le chemin pour rentrer chez moi, mais sans rien comprendre je sentis un choc violent derrière la tête, me faisant perdre connaissance.

Je n'ouvris les yeux que quelques heures plus tard, un mal de tête me fit grimacer et quand ma main se posa à l'endroit douloureux je pus y voir des traces de sang sur mes doigts.  Je ne comprenais plus rien pourquoi Kyo avait il fait cela et surtout où est ce que j'étais? J'entendis une voix non loin qui semblait s'adresser à une autre personne, la deuxième voix m'étais vraiment familière il s'agissait de celle de Kyo. Je cru comprendre qu'il était question d'argent et l'autre homme le remercia pour cette ci belle marchandise... Est ce que s'était moi la marchandise dont il parlait? J'en eu rapidement la confirmation quand l'homme vint me voir en me disant que je me vendrais sûrement assez vite et surtout pour une très belle somme.... Mais de quoi parlait il ? je ne comprenais rien à la situation et puis derrière moi une autre voix féminine se fit entendre, cette voix me disait que j'étais dans une boutique pour esclave et que je serais bien vite vendue à une riche personne... Je ne voulais pas y croire comment Kyo pouvait il me faire ça? comment pouvait il ainsi brisé ma vie et mes rêves par pure vengeance... Me laissant glisser contre les barreaux de cette prison, je me retrouvais anéantie et complètement désarmés qu'allait il m'arriver maintenant? Sortirais je un jour d'ici ? j'en avais l'espoir même si ce mot ne voulais plus rien dire pour moi.



Un peu plus sur vous…

PSEUDO • ÂGE : Ren 32 ans
OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? J'y suis déjà
VOTRE AVIS SUR LE FORUM ? j'aime beaucoup
LIEN(S) DE VOTRE PERSONNAGE : Aucun
QUELQUE CHOSE À AJOUTER ?RAS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Sayoku
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 799
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort
Maitre de : ...
Esclave/Pet de : ...

MessageSujet: Re: Rin Tosoka    Dim 18 Juin - 15:14

Re-Bienvenue Rin.

Ta fiche étant correcte, tu es donc validée !

Amuses toi bien avec ton nouveau maître, et n'oublie pas de faire ton parcours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
 
Rin Tosoka
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: