2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alok Matsu {Maître}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alok Matsu
Maître
Maître
avatar

Date d'inscription : 06/02/2017
Messages : 9
Orientation sexuelle : Bisexuel Dominant
Caractère : Mixte
Maitre de : Kyotane Hirohito
Esclave/Pet de : ma beauté

MessageSujet: Alok Matsu {Maître}   Lun 06 Fév 2017, 20:49


Carte d'Identité

Avatar :
FEAT :  Judal
ORIGINE : Magi

Personnage :
NOM : Matsu
PRÉNOM : Alok
SURNOM : Al, pour les intimes
ÂGE : 29 ans
NATIONALITÉ : Indien et japonais par adoption
SEXUALITÉ : Bisexuel. Pourquoi ce privé ?

Maître/sses et Résident/es uniquement :
NIVEAU SOCIAL : Fortuné
EMPLOI : Chasseur de prime


Présentation

PHYSIQUE :  On ne va pas se mentir. Depuis que je suis jeune, j’ai toujours été quelqu’un de séduisant, qui arrive à s’attirer les regards, du côté des femmes comme des hommes. L’une des premières choses qui attire l’attention est sans doute ma belle et longue chevelure noir ébène m’arrivant facilement aux genoux lorsqu’ils ne sont pas attachés en une gracieuse natte derrière mon dos, mais il est très rare de les voir lâchés. D’ailleurs, le fait qu’ils soient attachés permet à tout le monde de voir mon doux visage aux traits fins, légèrement bronzé, qui font ressortir à merveille mes yeux, à l’origine noir, désormais d’un rouge rosé grâce à des lentilles colorés. Quant au reste de mon corps, j’y prends également le plus grand soin, comme peuvent le prouver ces muscles saillant, notamment à l’abdomen qui ne laissent personnes indifférents. Ou bien c’est qu’ils n’ont aucun goût, je ne vois que ça.

D’ailleurs, personne ne peut dire qu’il ne les voit pas, je m’en voudrais de les priver d’un tel plaisir. J’ai en effet fait en sorte d’arranger ma garde-robe afin que tous puissent profiter du maximum de mon corps, tout en gardant quelques éléments de mon pays natal. Je porte surtout du noir, ainsi que des hauts assez léger, laissant à la vue de tout un grand parti de ma musculature. C’est surtout le ventre et les bras que je laisse à l’air libre. J’ai également tendance à mettre des pantalons assez large, tous d’origine indiens. Et évidemment, pour mettre au tout un peu de luxe et montrer que je possède de l’argent, je me parais de bijoux, tel que des bracelets d’or, ou encore ce collier au ras du coup incrusté  d’un rubis rouge que je porte sans cesse.

CARACTÈRE : Bien que mon physique en face rêver plus d’un, beaucoup disent que à l’intérieur, je suis une vraie pourriture. Encore des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent. Pourtant, on ne peut pas dire que je suis méchant, j’aime bien être entouré et ne dit jamais non à une conversation, du moment qu’on ne me contredit pas, bien sûr. Quand c’est moi qui dirige, tout le monde peut être sûr que quoi que je fasse, je chercherais la perfection, alors qu’eux essayerons juste que faire quelque chose de correcte. Perfectionniste, moi ? Ça se pourrait bien.  J’essaye d’ailleurs d’être parfait lorsque je sors de chez moi, ce qui fait que je suis très intéressé par les bijoux et la mode, et j’ai tendance à m’acheter de nouvelles choses une fois par semaine. Je ne supporte pas de sortir habiller comme un pauvre, comme tout le monde, et je possède un côté bling bling, rien de plus.  J’aime montrer que j’ai de l’argent, contrairement à ces paysans d’esclaves, des objets sans véritable valeur, et de pets, de vulgaires animaux de compagnie doté malheureusement de la parole.  Au moins, ils sont utiles pour quelque chose. Je ne suis obligé de les payer qu’une seule fois pour ensuite les mettre autant de fois que je veux dans mon lit. Avec les autres, je suis obligé de leur faire boire quelque verre avant qu’ils n’acceptent.

Au niveau de mes qualités et défaut, je dirais déjà que je suis quelqu’un d’intelligent et malicieux, capable de manipuler qui je veux, ce qui est très pratique dans ma profession. Je peux faire croire ce que je veux à qui je veux, avant de l’abattre si nécessaire, et de l’amener à mon employeur.  Je suis d’ailleurs aussi bon tireur avec un pistolet, et sait rester calme en toute circonstance, même dans une situation je dirais risquer. Si je devais perdre connaissance à chaque fois que je voyais une goutte de sang,  je n’aurais pas survécu. Pour ce qui est des défauts, je crois qu’on me dit arrogant, narcissique, sur de soie, violent, et un peu pervers. Rien de bien méchant.





Il était une fois…

Quand j’étais encore enfant, ma vie n’était pas vraiment un conte de fée. Je suis né en Inde, je ne sais plus trop où, et j’y ai vécue dans la misère, tout seul, et mal aimé de tous. Mes parents et moi, on avait rien, à peine de quoi manger en faites, et je ne pouvais même pas aller à l’école. Pour l’école, il fallait dépenser de l’argent, alors qu’avec un vrai travail, je pouvais en gagner. Heureusement, je n’avais pas besoin d’avoir fait des études ou même de savoir lire pour juste ranger des objets divers et variés sur les étagères d’une quincaillerie.  Donc chaque jour suivait le même schéma. Je me levais, je travaillais, et je me couchais. Mes parents dans tout ça ? Je ne les voyais presque pas, et quand c’était le cas, on ne se parlait presque pas. Il ne faut pas se faire d’illusion, même si je leur apportais un peu d’argent, je n’arrangeais pas leur affaire. Trois bouches à nourrir, ça faisait plus que deux. Donc un soir, alors que je devais avoir dans les 16 ans, je me suis enfui de chez moi. Je me disais qu’ils seraient plus heureux sans moi, et puis je les connaissais tellement peu que je me disais qu’ils ne me manqueraient pas, et que se seraient réciproque. Et puis surtout, je voulais commencer une nouvelle vie loin de la misère et des rues, rempli de bonheur, d’amour, et d’argent. Je voulais un nouveau départ.

Les premiers mois n’ont pas été faciles ; c’était encore pire qu’avant pour trouver à manger et où dormir le soir. Mais je me disais tout le temps que j’aurais bientôt cette vie dont j’avais rêvé depuis des années, et que pour ça, je devais continuer. Je faisais donc souvent la manche la journée, demandant de l’argent et si la personne en question pouvait m’adopter. Je n’ai eu que des non, puis un jour, un oui. En effet, une vieille dame d’origine asiatique vint finalement me voir, et quand je lui dis que je n’avais pas de parents, parce que j’avais peur que si je lui disais la vérité, elle essaye de me ramener à ma famille d’origine, elle accepta de m’emmener chez elle.

Cette femme s’appelait Yumi Matsu, elle c’était rendu en Inde pour discuter affaire en Inde entant que représentante de la société pour laquelle elle travaillait je crois. Et grâce à ça, après avoir rempli une tonne de paperasse et être passé devant le tribunal, elle me ramena chez elle, au Japon, et devint ma mère adoptive, et j’ai commencé à vivre dans le luxe. Je pu enfin apprendre à lire, à écrire, et à parler japonais, rajouter au fait que je savais déjà parler hindi, ce qui est normal comme je suis né en Inde, et malgré mon retard scolaire, je me suis vite rattrapé, et j’ai vécu une scolarité complètement normal, même si à la fin je suis devenu un des meilleurs, ce qui n’est pas étonnant.

Après avoir fini mes études, je décidai de me diriger vers la carrière de policier, et je finis évidemment premier de ma promotion. Il était tellement simple de tous les battre en même temps. Cela fait du bien de se sentir supérieur quand on avait l’habitude de vivre en dessous des autres. Cependant, ma carrière dans les forces de l’ordre ne dura pas longtemps. Être autour de cette équipe d’imbécile qui gâchait mon talent m’épuisait, et puis, je n’étais pas fait pour suivre les règles installer, j’avais besoin de liberté pour montrer mon véritable potentiel. C’est ainsi que je suis devenu quelque mois plus tard l’un des plus grands chasseurs de prime de tout Master Town. Pas de patron, pas de règle, personne pour gâcher mon potentiel, et beaucoup d’argent à la clé.

Malheureusement, il y a maintenant un an, ma chère mère adoptive vint à mourir d’une mort naturel, me faisant ainsi l’héritier de toute sa fortune. Je suis désormais riche.  J’en fus bien entendu dévaster pendant un long moment, mais même si elle est partie je n’oublierais jamais tout ce qu’elle m’a apporté. Je ferais tout pour que même là-haut elle soit fière de moi. Après tout, elle a réussi à m’élever pour que je devienne beau, fort et intelligent. En d’autre mot, le fils parfait. Mais même un garçon parfait a besoin d'aide pour s'occuper de la maison, et surtout occuper son lit sans avoir à craindre qu'il ne démissionne du jour au lendemain, car si ma mère arrivait à garder ses au près d'elle, avec moi, il parte à la première occasion, allez savoir pourquoi. Au moins, les esclaves et les pets sont obligés de m'être fidèle jusqu'à la mort. Je pense d'ailleurs aller en chercher un sous peu. J'ai hâte de pouvoir m'amuser avec une de ces choses.



Un peu plus sur vous…

PSEUDO • ÂGE : Pas de pseudo/19 ans
OÙ AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? C’est mon deuxième compte  (Anju Toshirô)
VOTRE AVIS SUR LE FORUM ? Toujours aussi sympa
LIEN(S) DE VOTRE PERSONNAGE : Nop
QUELQUE CHOSE À AJOUTER ?Let’s rock !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin
avatar

Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 1873
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Alok Matsu {Maître}   Mer 08 Fév 2017, 11:16


Bonsoir.

Tout me semble correct, je peux donc te valider !
Je t'invite à prendre connaissance des petites annonces afin que tu puisses trouver ton bonheur. Et je t'invite également à faire ta fiche parcours.

Ton appartement se situe au N°15 des Résidences Shinn.

Je te souhaite un bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/ En ligne
 
Alok Matsu {Maître}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Matsu Kenpei
» Scénario du 22/01 : "La voie de la Mort"
» Yumi Matsu
» Le fruit de Matsu
» Toriko, Scan 255 à 281 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: