2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anju Toshirô
Esclave fille
Esclave fille


Date d'inscription : 21/03/2016
Messages : 17
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Caractère : Mixte
Maitre de : personne
Esclave/Pet de : Akira Miura

MessageSujet: Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]   Lun 21 Mar 2016, 16:27




Feat : Heroine
Origine : Amnesia



••• Carte d'Identité

Nom : Toshirô
Prénom : Anju
Surnom : An’/ « Ma petite rose » pour les proches (et peut être pour son futur maître.)
Âge : 19 ans
Nationalité : Japonaise avec des origines écossaise du côté de sa mère
Orientation Sexuelle : Ne s’est jamais posé la question


••• Présentation

Physique :
Pour ce qui concerne mon physique, je suis assez petite, je mesure 1m52, et aussi asse fine niveau tour de taille, ce qui fait ressortir ma poitrine. Je me fiche d’avoir des formes généreuses ou d’être belle, donc pour moi, ce n’est pas un détail important.

Mes cheveux ondulés de couleur châtains m’arrivent en cascades sur mes épaules, y compris une petite tresse que j’ai l’habitude de me faire à la gauche de mon visage ; quelque chose qui vient du temps où j’étais libre, mais nous n’y sommes pas encore. Mon visage est légèrement pâle et rond, et mes joues, quant à elle, sont souvent roses. Je pense que c’est parce que je rougis tellement souvent que c’est devenu habituel pour tout le monde.

Apparemment, si j’en crois les autres, avec tout ça, je fais presque penser à une poupée, mais je n’ai pas d’avis là-dessus. Ils sont surtout étonnés en faîtes car mon physique ne laisse pas supposer que je suis japonaise. En faîtes, ma mère étant écossaise, elle a emménagé au japon quand elle était enfant, j'ai hérité de son apparence, d'ailleurs, je lui ressemble beaucoup, ce qui fait que je n'ai rien d'une japonaise avec mes yeux d’un vert émeraude profond qui ressortent à cause de mes vêtements qui se trouvent souvent dans des camaïeux de marrons.

D’ailleurs, parlons-en ! Pour mon style vestimentaire, j’ai tendance à mettre des robes claires m’arrivant en dessous des genoux, avec un haut col afin de cacher mon cou. J’aime bien aussi mettre des bottes plates, surtout pas de talons qui me donnent mal aux pieds, qui montent jusqu’à la moitié de ma cuisse.

Ah ! J’ai failli oublier ! Mon symbole, ça a toujours été la rose. J’ai tendance à toujours en porté une quelque part sur mes vêtement, que ce soit une vraie ou en motif. Le plus souvent, je la porte sur mon serre tête noir. Il ne me serre pas à grand-chose, je le sais bien, mais j’y tiens énormément.


Caractère :
Mon caractère ? Voyons… Alors je me considère comme une jeune fille très douce, toujours prête à aider ceux qui me le demande sans poser de question, ou alors très rarement, car je suis incapable de dire non, et aussi parce que j’aime vraiment rendre service aux autres. C’est aussi car je suis assez timide, donc je n’ose pas vraiment parler à d’autres personnes, ayant peur de sembler ridicule, puisqu’il se trouve que je peux me montrer maladroite, que ce soit dans les gestes ou dans la parole. Mais ne vous en faîtes pas, je sais garder les secrets malgré tout, et ma parole est toujours d’or : je ne trahie personne et ne ment jamais. Quoi ? C’est parce que je ne mens jamais que je ne sais pas garder les secrets, je fais tout pour être discrète. Mais attention, j’ai beau être une jeune fille douce et sensible, je sais me débrouiller seule, en essayant de rester souriante, forte, et courageuse.

Enfin, ça c’est la vraie moi. Mais je me cache sous un autre masque après avoir vécue une horrible trahison. Quand les gens me voient au premier abord, j’essaye de paraître froide, distante et solitaire, pour éviter que les gens ne viennent à moi, et que je m’attache à eux. Le seul moyen de me voir comme je suis vraiment, c’est de gagner ma confiance et moi seule décide quand le masque peut finalement se briser pour laisser quelqu'un voir qui je suis vraiment. Je me montre désormais aimable et souriante uniquement avec les personnes qui le méritent. Mais, je sais ce qu'aime les gens qui viennent chercher un esclave, ils aiment les personnes faible et soumise qui les écoutera sans soucier. Devant mon maître, je serais directement moi-même pour ne pas m'attirer sa colère, mais pour ce qui est des autres, ce ne sera pas aussi simple.


••• Il était une fois…

Mon histoire ? Ça n’a été qu’une suite de malheur, de tragédie et de drame. Je n’aime pas beaucoup parler de mon passé, mais puisqu’il le faut.

Au début de ma vie, tout allait pour le mieux. J’étais une fille de bonne famille, avec beaucoup d’argent, et ne connaissant pas la misère. J’ignorais ce que les autres, comme les esclaves ou les pets pouvaient endurer, car je pensais que nous n’étions pas forcément mauvais avec eux. Enfin, ma famille n’en a jamais eus, mais je pensais comme ça. Mon éducation était plus centré sur les choses importantes comme la lecture, l’écriture, le calcul, et pour cela, je suis allé dans les meilleurs écoles, bien que je ne savais pas du tout ce que j’avais l’attention de faire de ma vie.

Je n’étais pas fille unique. J’avais un grand frère, Shinichi, qui représentait beaucoup pour moi, c’était mon meilleur ami… Et il m’avait promis d’être toujours là pour moi… J’avais aussi une petite sœur, Daisuki, un petit bébé tout mignon et tout doux. Chaque fois que ma famille et moi la regardions, nous ne pouvions nous empêcher de sourire en voyant le sien, c’était le petit rayon de soleil de la maison, et son rire sera à jamais gravé dans ma mémoire. Et mes parents, ils étaient pour moi le model du couple parfait, malgré leur origine qui ne sont pas les mêmes. Ma mère est née en Ecosse, ce qui fait que je sais parlé japonais et anglais couramment, mais mes grands-parents ont décidé de venir vivre au Japon à cause du travail de grand-père si j’ai bonne mémoire, car il faut avouer que c’était plus facile que de faire le trajet souvent et de ne jamais voir sa famille. Peu après sa rencontre avec mon père, dont les parents étaient morts assez jeune d’une maladie, ceux de ma mère ne tardèrent pas à les rejoindre au ciel après un accident de voiture qui leur fut fatal. Puis, de fil en aiguille, mes parents se rapprochèrent, et je n’ai sans doute pas besoin de vous expliquer la suite. D’accord, nous avons connu quelque drame, et il n’y avait plus que nous chez les Toshirô, enfin à ma connaissance, mais selon moi, notre famille était vraiment parfaite, et j’avais une vie de rêve.

Mais, l’année dernière, le destin avait décidé de faire tourner la roue à notre désavantage. En effet, un beau jour, alors que nous étions sorties Shinichi, Daisuki et moi, nous avons eus en rentrant, parce qu’un orage venait d’éclater, l’horreur de voir notre maison se faire doucement avaler par les flammes, avec nos parents à l’intérieur. Notre chez nous n’avais pas résisté quand la foudre s’est abattue sur le bâtiment et y a mis le feu, et je ne pus m’empêcher de m’imaginer la scène en détail. Mes parents, tranquillement en train de discuter devant une tasse de thé, quand un flash de lumière rentra en intersection avec notre demeure, si qui suffit à la faire bruler comme du petit bois, avant même qu’ils n’aient eus de temps de s’enfuir. Depuis ce jour, j’ai une peur panique de la foudre.

Nous nous sommes enfuis. Nous étions ruinés, sans famille, sans personne. Nous avons donc vécue dans une vieille usine désaffectés où plus personne ne venait depuis longtemps, caché du monde, seuls, pendant un an. Nous avions peur, surtout moi. Mais c’était plus vers Daisuki que nos craintes se tournaient. On ne pouvait pas la laisser grandir dans un tel environnement, surtout qu’un jour, on risquait de plus avoir de quoi la nourrir. Shinichi avait réussi avait réussi à se trouver un travail, mais juste assez pour nous faire manger rien d’autres. A cause de tout ça, il pensait mettre Daisuki à l’orphelinat, pas moi vu que j’étais majeur, évidemment. Je me souviens de nos disputes à ce sujet, de moi en train de lui hurler que je ne le laisserais jamais abandonner notre sœur, et de lui essayant de me convaincre que c’était la meilleure chose à faire.

Puis un jour, tout s’écroula de nouveaux. Shinichi perdit son travail, refusant de me dire pour quel motif, nous laissant de nouveaux sans le moindre sous. Je pensais que ça ne pouvait pas être pire pour nous, mais j’ignorais que c’était seulement en faîtes le début de la fin. En me réveillant ce fameux matin dans la rue où j’avais passé toute ma nuit, je remarquai avec horreur que Daisuki n’était pas en vue. Je commençai à paniquer, l’appelant de toute mes forces, et ce fut là que je vus Shinichi arriver, l’air coupable. Je le regardais, refusant d’y croire, mais je savais ce qu’il avait fait. Il avait osé abandonner notre sœur, et il l’avait fait alors que je dormais. La peur de la voir grandir dans de tel conditions et /ou mourir de faim avait finalement eus raison de lui. Mais ce n’était pas tout, je le sentais, il y avait autre chose. C’est alors que je sentis deux paires de mains m’attraper par derrière. Je tentai évidemment de me débattre de toutes mes forces, mais ces deux personnes étaient bien trop fortes pour moi, et ils me mirent de force dans une cage avant de la refermer. L’un d’eux s’approcha de mon frère et à ma grande surprise, lui donnèrent de l’argent. Les larmes commençaient à me monter aux yeux : il m’avait vendu à des marchands d’esclaves. Il l’avait fait car il ne voulait plus me voir souffrir à cause de tout ça. Avait-il tellement honte d’avoir perdu son travail et abandonner Daisuki que le fait de s’imaginer me voir chaque jour pleine de désolation et de chagrin était trop dur pour lui, et qu’il pensait donc que ne jamais me revoir était une solution pour alléger sa peine en ne voyant plus la mienne? Ça m’en avait tout l’air. Ma tristesse se transforma rapidement en colère pendant que celui que je prenais avant pour mon frère me regardait partir, emmené par les deux hommes, avec un regard désolé.

Voilà pourquoi j’en suis là maintenant. Assise dans une cage, à attendre que mon futur maître ne vienne me chercher. Tout ça, c’est de la faute de Shinichi, de lui et de sa trahison, et je ne le pardonnerais jamais pour ça. Je revois encore des fois ce dernier regard qu’il m’a lancé, l’air de dire « je suis vraiment désolé ma petite rose ». Il semblait juste oublié que ce qu’il venait de faire était impardonnable.


••• Un peu plus sur vous…

Pseudo • Âge : J’ai pas de pseudo/19 ans
Où avez vous trouvé le forum : Je cherchais un forum RPG sur ce thème, et me voilà
Votre avis sur le forum ? C’est pas mal ! J’ai vraiment hâte d’être validée
Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ? Nop !
Quelque chose à ajouter ? Let’s Rock !


Dernière édition par Anju Toshirô le Lun 21 Mar 2016, 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin


Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 1687
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]   Lun 21 Mar 2016, 18:04

Bonjour et bienvenue sur le forum ^^.

Alors avant de valider ta fiche, il faudrait rajouter quelques petits détails.

L'avatar et le physique

- Dans ta fiche tu nous dis que la demoiselle est d'origine Japonaise. Ce qui ne colle pas vraiment avec l'avatar d'Héroine : il ne montre pas vraiment une jeune Japonaise. Il faudrait donc :
—› soit expliquer pourquoi son physique diffère des Japonaises ?
—› soit changer sa nationalité et expliquer comment elle a pu se retrouver au Japon et pourquoi elle possède un nom et un prénom Japonais ?

Le caractère:

- Alors ce n'est qu'un détail, mais il y a une petite contradiction entre le caractère que tu souhaites avoir "mixte" et le caractère que tu nous décris. Dans le sens où tu nous dis que suite à ce qu'elle a vécu, elle veut paraître froide, distante... Sauf que cela ne dure que quelques minutes avant qu'elle ne redevienne douce, soumise... Ce n'est pas vraiment ce qu'on qualifierait de caractère mixte car c'est trop "bref" comme changement : une personne trahie comme tu le décris, ne va pas donner sa confiance à nouveau en quelques secondes ou minutes ni être toute soumise, au contraire, elle sera certainement un peu plus rebelle et moins confiante et mettrait plus de temps à s'apaiser et à se montrer docile...  Enfin je ne sais pas si je t'explique bien ce détail, si besoin dis-le moi ^^.

Histoire:

- Il nous faudrait juste un peu plus de détails, comme par exemple son éducation et son niveau scolaire. Qui nous permet de savoir si Anju parle et sait écrire le Japonais correctement (dans le cas où elle serait étrangère, par rapport au point physique précédemment expliqué).

- L'incendie est il volontaire ou accidentel ? Tu ne nous dis rien à ce sujet, ni pourquoi les trois enfants se retrouvent seul dans la rue, pourquoi n'ont-ils plus de famille ? Sachant qu'un bébé dans une rue se remarque assez rapidement donc qu'il serait bien dur de se cacher pendant une longue période… il faudrait donc revoir ce passage.

- Pour la vente, pareil il nous faudrait quelques petits renseignements nous expliquant pourquoi le frère a décidé de vendre sa sœur et d'abandonner le bébé : on ne comprend pas trop ce qui le pousse a agir ainsi ?

Voilà ne te gêne pas pour nous laisser un petit message à la suite une fois les modifications apportées ^^. Et si tu as besoin d'aide ne te gêne pas pour nous contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Anju Toshirô
Esclave fille
Esclave fille


Date d'inscription : 21/03/2016
Messages : 17
Orientation sexuelle : Ignore son orientation
Caractère : Mixte
Maitre de : personne
Esclave/Pet de : Akira Miura

MessageSujet: Re: Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]   Lun 21 Mar 2016, 21:47

Voilà ! J'ai corrigé tout ça en essayant de rendre en tenant compte de tes remarques. j'espère que c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin


Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 1687
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]   Lun 21 Mar 2016, 22:26

Bonsoir et merci pour les modifications ^^,

Ta fiche me semble correcte, je peux donc la valider. Je t'invites donc a prendre connaissances des petites annonces afin que tu puisses trouver ton bonheur , je t'invites aussi à faire ta fiche parcours. Ainsi que ton premier poste au refuge.

Je te souhaites donc un bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]   Aujourd'hui à 12:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Anju Toshirô [ Esclave ] [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Round #1 : Makuno VS Anju
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: