2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shinji Mikami [Maître]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinji Mikami
Maître
Maître


Date d'inscription : 19/01/2016
Messages : 14
Orientation sexuelle : Bisexuel Ambivalent
Caractère : Mixte
Métiers : Scientifique
Complément Métier : Laboratoire
Maitre de : Personne
Esclave/Pet de : Personne

MessageSujet: Shinji Mikami [Maître]   Mar 19 Jan 2016, 18:58


Shinji Mikami



Généralités

♠ Nom : Mikami
♠ Prénom : Shinji
♠ Surnom : Shin'
♠ Âge : 28 Ans
♠ Nationalité : Japonais
♠ Niveau social : Assez aisé
♠ Métier : Scientifique au Laboratoire de la Clinique « Kokorogake »
♠ Orientation sexuelle : Bisexuel Ambivalent

♠ Feat : Ginoza Nobuchika
♠ Manga : Psycho-Pass


Physique

Encore une journée de travail qui s'achève, je rentre dans la salle de bain, m'installe devant le miroir est j'inspecte cette silhouette, ma silhouette du haut de mon 1m83, je trouve mon corps plutôt mince, je suis légèrement musclé juste quelques abdos dessinés sur mon ventre et rien de plus... Ma peau elle est plutôt de couleur laiteuse, et assez douce car je prend assez soin de mon corps. Ce teint plutôt clair ressort à cause de ma chevelure courte sur l'arrière mais mi longue sur le devant et d'une teinte noire. Mon visage quant à lui est plutôt fin et allongé, mes yeux d'un vert clair sont en amande. Je n'aime pas vraiment leur forme, car ces yeux ressemblent trait pour trait à ceux de mon père et je les cache un peu derrière des lunettes, bien que ma vue n'en ait nullement besoin...

Je me dirige dans la douche, une fois propre je décide de me vêtir, mes vêtements sont plutôt de couleur sombre, je ne suis pas un adepte des tenues trop colorés. Pour cette fois j'opte pour un costume simple noir, une petite chemise blanche et une cravate noire, le tout recouvert d'un long manteau noir pour sortir dans la rue. Mes tenues changent en fonction de la situation, pour ma vie au quotidien je suis toujours habillé de manière simple. Au travail, je porte ma blouse blanche même si ce blanc ne le reste pas longtemps et se voit teinté par des tâches de sang... A la maison, je pourrais resté dans mon plus simple appareil, tout comme je pourrais me sentir à l'aise en caleçon, en kimono, ou dans un simple bas de pantalon en flanelle. Je ne suis pas vraiment difficile... Il y a quelques années j'ai eu un grave accident, mon bras gauche a presque été arraché lors d'un accident mais les médecins ont réussi à le sauver. J'ai donc une mauvaise cicatrice apparente qui me rappelle sans cesse cet accident et surtout la douleur que j'ai pu ressentir... C'est sûrement l'acharnement des médecins a vouloir sauver mon bras coûte que coûte qui a fait de moi l'homme que je suis actuellement, un homme passionné par la science et qui cherche a faire l'hybridation parfaite.


Caractère

A première vue, les gens disent de moi que je suis plutôt froid, que je donne l'impression d'être fou... Fou pourquoi? parce que j'aime mon métier? Parce que j'aime modifier l'apparence d'un humain pour le rendre encore plus beau? Je ne comprends pas si dieu ma donné ce talent pourquoi le voir d'un mauvais œil? Après tout je ne fais rien de mal. Je permets juste à mes clients d'avoir l'hybride qui leur fait envie, rien de plus. Parfois je tente même de réparer ces êtres brisés par la perte d'un membre, d'une faculté. C'est dur mais je tente le tout pour le tout... Donc si la folie ce cache derrière ma passion alors oui je suis sûrement fou.  Et a dire vrai même si je le nie, même si je refuses de voir la vérité en face, je suis bel et bien fou, cette folie fait de moi l'homme que je suis. Une folie à la fois obsessionnelle, et parfois dangereuse qui pourraient en dérouter plus d'un. Mais que voulez vous? j'aime tellement mon métier que je suis prêt à tout.

Mais la folie ne cache-t'elle pas une autre personne? Ont-ils essayé de connaître l'homme derrière le scientifique? Non jamais, de toute manière ils auraient vu la fatigue dans mon regard, cette fatigue causée par le manque de sommeil et les cauchemars qui hantent mes nuits. Je revois leur visage, je les entends hurler leur douleur… mais ils ne sont plus là, dieu n'a pas voulu que j'achève mon travail. Sans doute étaient ils trop faible? Suis je pour autant coupable de leur mort? Sûrement mais je préfère me dire que non...  

Malgré tout ceci, je reste un homme sincère, je n'aime pas le mensonge la vérité est pour moi le plus important dans une relation. J'aime prendre soin des personnes qui m'entourent à ma manière, peut être suis je maladroit dans ma manière d'agir ou de parler mais je ne m'en rends pas compte. Je peux être à la fois doux dans mes paroles, comme je peux être violent dans ces dernières, après tout si on me manque de respect ou si on me refuse un ordre cela peut me déranger... Mais je ne lèverais jamais la main sur qui que se sois, c'est intolérable pour moi. Non les mots font souvent bien plus mal que les gestes, même si je me surprends parfois a gifler un être insolent si ce dernier me pousse à bout, je ne penses pas pouvoir être plus violent que cela, mais bon il ne faut jamais dire jamais.

Niveau amour, je ne pose pas de question pour le moment, je suis libre est j'aime cela, je peux avoir un amant ou une amante d'un soir, sans réfléchir si cette relation mènera à quelque chose de sérieux. Mais je pense qu'un jour l'amour rentrera dans ma vie, je ne sais pas encore comment je réagirais en amour… serais-je jaloux? Serais-je un amant parfait? Tout ceci reste sans réponse car je suis vierge de toute relation amoureuse. Je n'ai jamais aimé, malgré les nombreux hommes et femmes passaient dans mon lit. J'ai sûrement un cœur de pierre, mais la pierre peut finir par casser et je l'espère sincèrement... Je semble être une personne difficile a cerner, pourtant je ne trouve pas. Peut être faut-il juste apprendre à me connaître et à voir au delà du scientifique que je suis...


Il était une fois…

Quelle douce et agréable mélodie que donne des pleurs de bébé dans une maison bien confortable, ou père et mère s'aiment avec tendresse, accueillant avec bonheur l'être si frêle et innocent que puisse l'être un bébé... Voilà comment aurait pu commencer mon histoire, l'histoire de ma vie aurait pu être belle, joyeuse ou parfaite en tout point, mais ce ne fut pas le cas. Comment ma vie pouvait-elle l'être? Après tout je suis le fruit d'une relation malsaine, d'une relation sans passion et sans amour, juste un banal accident qui se mettait entre la vie d'un homme d'affaire ayant eu l'envie d'assouvir ces désirs au bordel d'en face rien qu'une nuit... Et comme vous avez sans doute pu le comprendre ma mère n'était rien d'autre qu'une prostituée... Elle accoucha de moi dans le plus grand des secrets, avant de me laisser au main de cet homme, sans se retourner, sans un simple regret. Elle aimait sa vie et je n'étais pas compris dans celle-ci...

L'homme dans l'histoire était dans le même genre, son travail était bien plus important que son bâtard de fils, et puis comme il me le répétait sans cesse : était-il vraiment mon père? Après tout il n'avait pas fait de test de paternité et ma mère avait bien pu se faire mettre en cloque par un autre homme... Mais non ce n'était malheureusement pas le cas, plus je grandissais est plus la ressemblance entre mon père et moi se faisait frappante... Pour ne pas passer pour un père indigne aux yeux de ses amis, il avait raconté une histoire sur un amour de jeunesse revu au détour d'un petit voyage professionnel, une nuit d'amour où je fus conçu avant qu'elle ne m'abandonne à lui, prétextant ne pouvoir s'occuper de moi. Et lui dans sa grande bonté aurait accepté… qui aurait pu croire cela? Malheureusement à part moi et lui qui connaissions la vérité, tout le monde a cru à cette histoire sans queue ni tête...  Et comme pour joindre le geste à la parole concernant sa "bonté", je fus rapidement inscrit dans les meilleurs écoles du Japon. Plutôt bon élève, j'étudiais sans relâche, je voulais être le meilleur pour quitter cet homme au plus vite...

D'ailleurs les études furent le premier sujet de conflit entre mon géniteur et moi même : lui voulait que je deviennes un honorable homme d'affaire, moi je voulais devenir médecin, ou plus précisément scientifique. J'aimais les sciences, la recherche alors pourquoi taire ce désir pour lui faire l'honneur d'être forgé à sa manière? Cette jour fut le premier où je reçu une correction de la part de mon père, qui m'immobilisa une semaine complète sous la douleur... Mais même cette correction n'avait rien changé à mon désir de devenir scientifique... Jour après jour, année après année je continuais mes études. Je prenais de l'âge jusqu'à la période de ma majorité… mes premières sorties, mes premières rencontres bien plus qu'amicale, des nuits de pur plaisir où je compris que mon corps était tout aussi bien attiré par le corps d'un homme que celui d'une femme.  Et cela me plaisait, sans me soucier des conséquences, je profitais de mes amants et maîtresses d'un soir...

Cela fût rapporté aux oreilles de mon père qui ne se gêna pas pour me donner une nouvelle correction, grommelant que tout comme ma mère je n'étais rien d'autre qu'une catin et qu'il avait honte d'avoir engendré un bâtard comme moi.... Ces paroles ne me faisait rien, depuis le temps j'avais pris conscience que mon père me détestait alors pourquoi croire que tout pouvait changer? Je n'étais pas idiot et lui non plus. Je ne l'aimais pas et il ne m'aimait pas, donc tout allait bien dans le meilleur des mondes...

Puis il y eu cet accident, ce maudit accident… mon père m'avait forcé à l'accompagner dans ce foutu gala de charité, je n'en avais malheureusement aucune envie, mais je n'avais pas le choix, il avait un peu trop bu et il avait refusé que je prenne le volant. Mon père roulait à vive allure quand il perdit le contrôle de sa voiture, il percuta de plein fouet un camion citerne. Malgré la ceinture de sécurité, cassée sous l'impact du choc, je me retrouvais projeté à travers le pare-brise… Le corps rempli de douleur, sentant le sang couler sur moi et la sensation étrange qu'un membre de mon corps n'était plus à sa place, je perdis connaissance...

A mon réveil, je fus bien vite envahi d'une envie de vomir et je laissais échapper un cri de douleur, des médecins arrivèrent très vite à mon chevet, m'expliquant tout en détail, l'accident, le décès de mon père qui avait succombé à ces blessures, quelques heures avant mon réveil... J'écoutais ou plutôt j'essayais de ne pas m'évanouir, voulant connaître tout les détails qu'on pouvait m'apporter. Puis vint l'annonce de mes blessures, quelques côtes fracturées, une jambe cassée, mais se fût l'annonce de mon bras qui eu le plus gros impact sur moi : mon bras gauche avait été en partie sectionné lors de l'accident. Je n'avais pas réellement compris les paroles du médecin… dans ma tête j'avais plutôt l'impression que ma vie était foutue à cause de cet accident, mais je sortis de mes pensées en entendant que l'homme ferait tout pour me soigner et me rendre mon bras...

Je lui faisais confiance et j'acceptais toutes démarches médicales qui pouvaient être nécessaire pour ma guérison. Bien sûr tout ceci durera pendant de longs et pénibles mois, où je me réveillais parfois en pleine nuit hurlant de douleur. On m'assommait de calmants, de somnifères, mais rien n'y faisait la douleur était toujours présente... Puis vint la période de totale guérison, on m'avait rendu l'usage de mon bras pas totalement car il avait ses faiblesses, mais je m'en fichais, j'étais entier. Et je pouvais terminer au plus vite mes études pour faire le métier dont j'avais toujours rêvé... Le fait d'être resté dans cet hôpital, à voir l'acharnement des médecins n'avait fait qu'attiser ce désir en moi...  Je repris mes études, ayant hérité de toute la richesse de mon père ainsi que de sa demeure, puis une fois diplômé je pus enfin réaliser mon rêve... 

Je m'établis à MS-Town et travaillait dans le laboratoire de la Clinique « Kokorogake ». Si je fut attiré par cette ville en particulier, c'est pour le système d'hybridation qui y avait été développé : on pouvait transformer un homme ou une femme en n'importe quel animal... Je voulais connaître cette méthode, je voulais rendre encore plus beau l'être qui subissait ces modifications... J'eu beaucoup de commandes et toutes étaient un véritable succès. Mais j'ai eu aussi beaucoup de ratés, des corps sans vie qui ne tenaient pas le coup. Peut être étaient-ils trop faibles? Sûrement... Alors je fis le tour des villes alentour afin de trouver une femme prête à me sacrifier son enfant en échange d'un peu d'argent : après de multiples recherches, je trouvais enfin une famille prête a abandonner son enfant en échange de quelques billets… Trop pauvre pour subvenir au besoin de l'enfant qui était alors âgés d'une dizaine d'année, la famille accepta l'argent et moi, ayant enfin le fruit de mon désir entre les mains, un magnifique garçon, je repartis m'enfermer pendant des mois dans mon laboratoire... Transformant ce simple humain en un magnifique hybride félin, ma réalisation fût en tout point parfaite ! J'aimais voir ce jeune homme se transformer petit à petit, certes c'était douloureux pour lui, mais une souffrance si belle à mes yeux en voyant le résultat... Mais tout a une fin malheureusement et l'enfant fut comme les autres hybrides bien avant lui : il tomba bien vite malade, malgré des soins intenses, il ne passa malheureusement pas son onzième anniversaire… ce nouvel échec me plongea dans une profonde solitude, j'avais l'impression de n'être qu'un bon à rien, un homme étant sortit bien trop vite de ces longues années d'études pour n'essuyer qu'échec sur échec...

Toute cette remise en question dura pendant deux années avant que je ne sorte pour la toute première fois depuis longtemps de mon laboratoire. Je voulais profiter de l'hiver qui débutait, laissant ce froid glacial balayer mon visage... M'autorisant une promenade, je partis faire quelques achats en ville et mes pas me conduisirent devant une fourrière, y jetant un coup d'oeil par la fenêtre, je fus en extase devant cette vision si magnifique qui s'offrait à moi, ces hybrides en cage destinés à la vente... Pris d'un regain d'énergie, je repartis dans mon labo et repris alors mon travail, mes recherches, travaillant pour différents clients. La nuit tombée je rentrais chez moi dans l'ancien logement familial, un appartement dans lequel j'avais vécu avec mon père. A sa mort je l'avais reçu en héritage, tout comme une certaine fortune me permettant de vivre plutôt aisément. Même si pour moi tout ceci a un goût bien amer quand on sait que mon père ne m'avait jamais aimé et encore moins désiré... Pourtant, malgré cette froideur paternelle, j'avais toujours aimé cet appartement, tout y était calme. mais mes rêves ne l'étaient pas, souvent réveillé par mes cauchemars, je réalisais bien vite la tristesse de ma vie, j'étais heureux de mon travail mais une fois les portes du laboratoire fermées, j'étais seul avec moi-même dans cette grande maison... Il était temps d'y remédier, ma décision était prise, je devais au plus vite avoir une compagnie, c'est donc ainsi que ma décision fût prise d'avoir des esclaves ou des hybrides à mes côtés, et j'espérais vraiment trouver la perle rare qui comblerait ma solitude...


Derrière l'écran

♠ Pseudo • Âge : Ren • 31 ans
♠ Où avez vous trouvé le forum ? J'y suis déjà
♠ Votre avis sur le forum ? J'adore sinon je ne serais pas ici
♠ Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ? Lalïn Naito, future esclave de Shinji


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA


Dernière édition par Shinji Mikami le Sam 19 Mar 2016, 08:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji Mikami
Maître
Maître


Date d'inscription : 19/01/2016
Messages : 14
Orientation sexuelle : Bisexuel Ambivalent
Caractère : Mixte
Métiers : Scientifique
Complément Métier : Laboratoire
Maitre de : Personne
Esclave/Pet de : Personne

MessageSujet: Re: Shinji Mikami [Maître]   Jeu 25 Fév 2016, 09:14

Coucou,

Ayant retouché ma fiche elle est donc terminée très cher admins et je précise que ma partenaire avait déjà lu le début de ma fiche est m'avait donnée un avis favorable :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Uyoku
Admin
Admin


Date d'inscription : 30/05/2010
Messages : 1166
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort
Maitre de : Ce monde ~
Esclave/Pet de : Ma fonction.

MessageSujet: Re: Shinji Mikami [Maître]   Sam 12 Mar 2016, 18:56

Bonjour et re-bienvenue Shinji,

Nous espérions le retour de ta partenaire de jeu, Lalïn, avant de lire ta présentation… mais sans nouvelle de sa part et si elle t'avait donné un accord préalable sur le début de ta fiche, je pense qu'il n'est pas utile de patienter plus longtemps.

Après lecture donc, il n'y a que deux points de ta fiche nécessitant une petite précision :

1) La blessure :

- "mon bras gauche avait été sectionné lors de l'accident, il ne tenait encore que par un bout de muscle ou de chair"
—› "Un bras sectionné" n'aurait probablement pas pu être sauvé par des médecins, en particulier quand les muscles et les os sont détachés du reste du corps… le temps que les secours arrivent sur les lieux de l'accident, il aurait sans doute déjà été trop tard pour sauver les tissus endommagés et Shinji aurait perdu totalement l'usage de son bras.
Mais puisque tu sembles vouloir considérer qu'il est encore en mesure d'utiliser son bras gauche et qu'il ne s'agit que d'une petite précision, je me suis donc permis de retirer moi-même la mention de muscle/chair et j'ai rajouté simplement un petit mot à ta phrase pour noter la nuance : "mon bras gauche avait été en partie sectionné lors de l'accident".


2) Le logement :

- "La nuit tombée je rentrais chez moi dans l'ancienne demeure familiale… […] j'étais seul avec moi-même dans cette grande maison"
—› Tous les maîtres et résidents de MS-Town logent dans un appartement en ville. Les maîtres les plus riches peuvent néanmoins posséder une résidence secondaire hors de la ville si cela est justifié dans leur fiche et qu'ils ont l'intention d'utiliser les DEUX logements.
Or, tu dis que Shinji est simplement "assez aisé"… ce qui, sans autre précision, n'est théoriquement pas suffisant pour lui permettre de garder et d'entretenir un appartement ET une maison secondaire…
Je dois donc te demander si tu tiens réellement à ce que Shinji ait également une maison familiale, en prenant en considération que ton personnage logera en priorité dans l'appartement en ville et non dans cette maison, qui n'est qu'un logement secondaire ?
Si oui, il te faudrait préciser dans ta fiche que ses moyens financiers sont suffisants pour garder les deux logements (il a peut-être reçu un héritage à la mort de son père par exemple ?)


C'est tout ! En cas de besoin n'hésiste à nous contacter et à nous dire quand tu auras pu apporter les modifications demandées. Merci !

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com
Shinji Mikami
Maître
Maître


Date d'inscription : 19/01/2016
Messages : 14
Orientation sexuelle : Bisexuel Ambivalent
Caractère : Mixte
Métiers : Scientifique
Complément Métier : Laboratoire
Maitre de : Personne
Esclave/Pet de : Personne

MessageSujet: Re: Shinji Mikami [Maître]   Dim 13 Mar 2016, 00:47

Bonsoir,

Et merci beaucoup de t'être penché sur ma fiche ^^.

1/ Pour ce point au contraire je n'y vois aucun inconvénient, je viens de réaliser avoir moi-même fait l'erreur en écrivant ma fiche, donc au contraire merci de l'avoir modifiée !

2/ J'ai rajoutée dans ma fiche un peu plus de détail, car il est vrai que je me suis mal exprimée dans l'idée que je me faisais de ce logement. Voici donc la partie que j'ai intégrée à la fiche afin que le tout puisse convenir :


Citation :
"La nuit tombée je rentrais chez moi dans l'ancien logement familial, un appartement dans lequel j'avais vécu avec mon père. A sa mort je l'avais reçu en héritage, tout comme une certaine fortune me permettant de vivre plutôt aisément. Même si pour moi tout ceci a un goût bien amer quand on sait que mon père ne m'avait jamais aimé et encore moins désiré... Pourtant, malgré cette froideur paternelle, j'avais toujours aimé cet appartement, tout y était calme."

J'espère que cette modification conviendra, s'il y a encore un souci ne vous gênez pas pour me le dire, j'essayerais de faire au mieux ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Shuhan
Admin
Admin


Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 1688
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Shinji Mikami [Maître]   Mer 23 Mar 2016, 17:55

Bonsoir et merci pour les modifications ^^,

Ta fiche me semble correcte, je peux donc la valider. Je t'invites donc a prendre connaissances des petites annonces afin que tu puisses trouver ton bonheur , je t'invites aussi à faire ta fiche parcours.  

Ton logement se situe au N°6 des résidences Bloody.

Je te souhaites donc un bon jeu parmi nous
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shinji Mikami [Maître]   Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Shinji Mikami [Maître]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PNJ pour Shinji
» Les conquêtes de Shinji
» [Entraînement] Winstout VS Shinji
» Shinji, Guerrier divin d'Eta
» entrainement de Shinji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: