2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sophie Deschamps [Esclave] [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie Deschamps
Esclave fille
Esclave fille


Date d'inscription : 26/03/2014
Messages : 19
Age : 30
Orientation sexuelle : Hétérosexuel ambivalent
Caractère : Mixte
Maitre de : /
Esclave/Pet de : En attente

MessageSujet: Sophie Deschamps [Esclave] [TERMINEE]   Mer 26 Mar 2014, 04:03



Feat : Rosalie Lamorielle
Origine : Versaille no Bara
Montage de Sophie


    •••Carte d'Identité

Nom :  Deschamps
Prénom : Rosalie
Surnom : Fleur de Lys
Âge : [ 18 ans ou plus ]19 ans
Nationalité :Française
Niveau Social : [ seulement pour les Maître(sse)s et Résident(e)s : pauvre, aisé, fortuné... ? ] /
Métier : [ seulement pour les Maître(sse)s et Résident(e)s : à compléter également dans votre profil ] /
Race : [ seulement pour les Pets : mi-humain/ mi-... ? ] /
Orientation Sexuelle : [ à compléter également dans votre profil ] Hétérosexuelle



    •••Présentation

Physique :

Sophie est une jeune fille charmante aux longs cheveux d’un blond doré qu’elle coiffe en queue de cheval la plupart du temps. Elle les brosse soigneusement chaque fois qu’elle le peut et ils sont donc en général soyeux et doux. Elle a appris rapidement que paraître à son avantage était essentiel chez une esclave, surtout chez une fille. elle avait donc appris à prendre soin de son apparence très jeune. Néanmoins, quand elle ne peut les coiffer, ils sont en fouillis et ne restent pas en place.

Elle a de grands yeux bleus qui se remplissent facilement de larmes. Elle est si sensible qu’elle ne supporte pas bien longtemps les mauvais traitements sans laisser couler de larmes. Mais quand elle est heureuse, ses yeux brillent d’une lueur inaccoutumée qui les rend pareils à deux bijoux. A ces moments-là, la jeune fille dont l’apparence est assez quelconque parvient à devenir vraiment jolie. Mais malheureusement, ça n’est généralement que pour très peu de temps.

Sophie a des traits fins et réguliers, elle a un visage harmonieux et un peu poupin qui lui donne un air plus jeune que son âge véritable. Mais il suffit de la voir au travail pour comprendre qu’elle est aussi forte que n’importe quelle jeune fille de son âge. Bien qu’elle parût frêle et prête à se briser à la moindre bousculade, Sophie peut supporter beaucoup avant de flancher. Son air fragile et mignon lui a néanmoins permis d’attendrir le cœur de certaines personnes et il ne serait pas mentir que de dire que Sophie en a conscience et espère attendrir ses prochains maîtres ainsi.

Ses mises sont généralement très simple, une robe grandement défraichie qui lui fait office de vêtements, un tablier blanc et de gros sabots. Pendant un temps, elle a pu porter des robes plus jolies, mais ce temps est révolu. Pourtant, dans les robes que sa première maîtresse lui avait offertes, elle était beaucoup plus jolie que dans ses haillons actuels. Mais sa seconde maîtresse n’avait pas voulu qu’elle les gardât. Grâce aux leçons de sa première maîtresse, Sophie est gracieuse et sa démarche souple.

Caractère :

Sophie est une jeune fille attentive et dévouée. Elle n’aime pas être esclave mais elle fera toujours de son mieux pour se faciliter la vie en évitant de contrarier ses maîtres. Lorsqu’elle a pour fonction de veiller sur quelqu’un ou sur quelque chose, la jeune fille est particulièrement compétente. Elle aura beaucoup de soin de cette personne ou de cette chose. Elle rêverait d’être engagée pour occuper de jeunes enfants ou pour veiller sur les animaux domestiques de la maison. Elle se sentirait parfaitement à son aise.

Sophie est très innocente. D’ailleurs, elle possède toujours son innocence et ne sait rien des choses de l’amour. Il est évident que si elle se retrouvait chez un maître particulièrement intéressé par son physique, elle ne pourrait se refuser à lui, elle le sait. Pourtant, la chance lui a souri jusqu’alors à ce propos et elle espère que cela continuera. Elle ne refusera pourtant jamais un ordre direct de quelqu’un à qui elle sait devoir obéir, et sa plus grande peur est que certains ordres aillent contre ses vœux.

Sophie est extrêmement sensible et elle pleure très facilement et pour des choses qui ne sont parfois pas très graves. Par contre, elle pleurera toujours une fois loin de ses maîtres, dans sa chambre personnelle par exemple. Il est très facile de la toucher avec de petites choses et elle souffre parfois de voir d’autres esclaves souffrir alors qu’elle pourrait elle-même subir la même chose. Elle est également très angoissée et peut facilement craindre de ne pas se montrer à la hauteur.

Sophie est, enfin, très forte. Si elle a la larme facile et l’angoisse encore plus, elle sera à même de supporter les pires humiliations et la plus horrible des haines sans opposer à la personne concernée la satisfaction de la voir humiliée. Bien qu’obéissante, elle ne se laissera pas marcher dessus si elle peut l’éviter. Courageuse, elle n’a pas peur du labeur et est prête à donner de sa personne pour prouver qu’elle est capable d’accomplir des choses et pour satisfaire à ceux à qui elle doit obéir.


    •••Il était une fois ...


Sophie naquit de père inconnu et d’une pauvre femme qui vivait dans les bas-fonds de Paris. Sa sœur aînée, Lisa, n’avait que trois ans de plus qu’elle. En grandissant, Sophie apprit à accomplir toutes les tâches de la maison afin d’aider sa mère au quotidien. Sa sœur, elle, développa un orgueil démesuré en disant à qui voulait l’entendre qu’elle avait un père de sang noble. Comme leur mère avait toujours refusé de nommer l’homme qui les avait conçues, Lise s’inventait toutes sortes de rêveries.

Un jour, alors que Sophie n’avait que huit ans, sa sœur disparut pour ne jamais revenir. Sophie ne sut jamais ce qui lui était arrivée, mais quelques mois plus tard, elle aurait pu jurer avoir reconnu Lise dans une jeune enfant habillée comme une princesse au bras d’une dame âgée et corpulente. Sophie garda ainsi l’espoir que sa sœur avait su contenter son orgueil et qu’elle était parvenue à atteindre les sommets. Elle se consola ainsi de la disparition de Lise, même si elle craignait que tout cela ne fût que le fruit de son imagination.

Le drame s’empara de cette innocente déjà éprouvée par la vie alors qu’elle n’était âgée que de onze ans et demi. Sa maman fut brutalement renversée par une voiture dans une rue parisienne. La pauvre Sophie se retrouvait orpheline et seule au monde, alors qu’elle n’avait même pas douze ans. Ne pouvant plus payer sa maison, elle en fut chassée et se mit à errer dans les rues, priant pour qu’un évènement quelconque la sauvât de cette sombre situation dans laquelle elle se trouvait maintenant.

En réalité, la pauvre Sophie tomba sur des chasseurs de primes, qui étaient en Europe pour trouver des perles rares à revendre en tant qu’esclave aux refuges de Master-Town. Les européennes étaient des marchandises de choix et elles étaient donc payées cher. La pauvre Sophie tomba en leurs mains sans comprendre ce qui lui arrivait et fut embarquée pour le Japon avec d’autres jeunes filles, certaines de son âge, d’autres plus âgées, certaines françaises, d’autres anglaises, voire italiennes ou espagnoles.

En arrivant au refuge qui acheta quelques unes d’entre elles, elles furent aussitôt mises à disposition des acheteurs potentiels. En attendant, il leur fut enseigné des bases de japonais afin qu’elles fussent aptes au service. Malheureusement, Sophie n’eut pas le temps d’apprendre beaucoup car elle fut rapidement vendue à ce qu’elle crut être un jeune éphèbe. En réalité, il s’agissait d’une jeune femme qui avait un visage assez androgyne. Mais elle n’avait pas acheté Sophie pour satisfaire un quelconque caprice sexuel et Sophie fut même surprise de la façon dont elle fut traitée.

Sophie avait bien compris quel était son statut et ce qu’esclave voulait dire. Pourtant, sa nouvelle maîtresse ne l’entendait pas de cette oreille. Elle se comporta dès le début avec Sophie comme avec une jeune sœur. Sophie reçut des leçons de japonais, de danse, d’histoire et de grammaire, de diction et de maintien. A-côté, elle était la femme de chambre particulière de sa maîtresse qu’elle avait la charge de coiffer ou à qui elle servait son petit-déjeuner. Les quelques tâches qu’elle effectuait ne compensait en rien l’éducation qu’elle recevait de celle qui lui donna ce surnom affectueux de « petite Fleur de Lys ».

Au bout de quatre ans de cette vie, Sophie était devenue parfaitement bilingue et savait impeccablement se conduire en société. Sa maîtresse voyait sa petite Fleur de Lys comme une sœur et ne lui demandait jamais rien qui fût hors de ses capacités. Sophie était devenue une belle jeune fille de seize ans, heureuse et bien portante, louant la chance qu’elle avait. Sa rencontre avec sa maîtresse était, pour elle, le plus beau des cadeaux que la vie lui avait faite. Mais Sophie n’était pas faite pour une vie de bonheur.

En effet, il existait une femme bien plus haut placée dans la hiérarchie sociale que sa maîtresse et qui haïssait celle-ci. Ayant découvert les liens qui unissaient la maîtresse et l’esclave et qui étaient plus fraternels qu’autre chose, elle fit pression sur le jeune femme pour qu’elle lui offrît son esclave contre paiement, arguant qu’elle tenait à avoir une jeune fille bilingue pour la servir. La maîtresse et amie de Sophie voulut refuser, risquant beaucoup par là même, mais Sophie refusa qu’elle prît ce risque pour elle et accepta d’entrer au service de cette femme.

Son sacrifice ne fut pas facile. Sa nouvelle maîtresse était aussi jolie qu’un ange et aussi cruelle que le diable lui-même. Sophie fut assignée aux travaux les plus inconfortables, les plus difficiles, et elle était fouettée chaque fois que sa maîtresse jugeait son travail insuffisant. Malgré la détermination de Sophie, ceci se produisait plusieurs fois par semaine, souvent pour des raisons injustifiées. Mais elle était esclave et ne pouvait résister. Sa peau finit par s’endurcir et s’habituer au fouet, mais elle en souffrît toujours plus ou moins.

Elle ne fut libérée de cette terrible souffrance qu’à dix-huit ans et uniquement après avoir eu la peur de sa vie. Sa maîtresse organisait en effet une réception pour nombre de ses amies et ses esclaves faisaient évidemment le service, Sophie comprise. L’un des invités tenta d’abuser de sa candeur dans les cuisines de la maison. Il fut surpris avant d’avoir pu arriver à ses fins par la maîtresse de Sophie. L’innocence de la belle fut sauvée, mais sa maîtresse décida de la punir en la renvoyant au refuge. Sophie s’y trouve donc, attendant de nouveau un maître ou une maîtresse et priant presque pour que son ancienne maîtresse, qu’elle aimait tant, ait vent de sa situation et revienne la chercher.




    •••Un peu plus sur vous ...

Pseudo • Âge : Kathleen - 28
Où avez vous trouvé le forum : Par Ambre de Montespan
Votre avis sur le forum ? Il a l’air très intéressant. Je suis impatiente d’y jouer.
Lien de votre personnage avec un autre personnage du forum ? /
Quelque chose à ajouter ?

. . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://storyearth.frbb.net/
Admin Shuhan
Admin
Admin


Date d'inscription : 04/02/2011
Messages : 1687
Orientation sexuelle : Assexué
Caractère : Fort

MessageSujet: Re: Sophie Deschamps [Esclave] [TERMINEE]   Lun 31 Mar 2014, 09:42

Bonjour et bienvenue sur le forum,

Ta fiche est validée,

Je t'invites donc a prendre connaissance des demandes de rp déjà présente sur le forum, ou en dernier recours a faire ta propre demande de rp.

Je t'invites aussi a faire ta fiche parcours dans la partie parcours.

Et je te souhaites un bon jeu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-soumisv2.forumactif.com/
 
Sophie Deschamps [Esclave] [TERMINEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» Parce ce que ça le prends des fois: Les malheurs de Sophie
» Les relations de Sophie Atlan
» Sophie Carrel [Pouffy]
» bravo Sophie!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: