2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kiozumi Shiray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiozumi Shiray
Maître
Maître


Date d'inscription : 17/08/2010
Messages : 5
Age : 35
Orientation sexuelle : Homosexuel dominant
Caractère : Fort
Métiers : Professeur
Maitre de : Luciola Gyokusai mon bonbon, mon lapin en sucre =)
Esclave/Pet de : Même pas dans tes rêves =='

MessageSujet: Kiozumi Shiray   Mer 18 Aoû 2010, 11:17


Roy Mustang → Fullmétal Alchimiste

•••Carte d'Identité
Nom : Shiray
Prénom : Kiozumi
Âge : 25 ans
Nationalité : Japonaise
Niveau Social : Riche
Métier: Professeur d'éducation sexuelle
Orientation Sexuelle: Homosexuel dominant


•••Présentation
Physique : Kiozumi fait 1 mètre 85 pour seulement 60 kg, autant dire que c'est un homme parfait, avec un corps de rêve. Il a un torse musclé avec une peau douce que beaucoup aime touché, même si maintenant ils n'ont plus que les souvenirs vu qu'ils le toucheront plus. Il a les cheveux noirs coupés court avec des mèches qui lui tombent sur le front. Il a les yeux marrons, froid et attractifs qui attirent beaucoup les hommes. Il a un nez fin et de petits lèvres sensuelles qui donnent envie d'embrasser. Il a une peau sans imperfection car il en prend soin, pas de cicatrices non plus. Il un piercing sur son gland, une tige en métal, et il en a un autre sur son téton droit, une petite tige en métal aussi. Pour les vêtements, il préfère mettre des jeans noirs avec des t-shirts moulants ou des chemises blanches ou noirs. Sinon Kiozumi adore la lecture quand il est seul ou il adore cuisiner, son passe temps favoris. Il fume, il boit, en fait il a plein de vices, en plus du sexe, et il ne s'en prive jamais. Il n'ira pas non plus jusqu'à rouler sous la table, il sait quand même s'arrêter quand il le faut, mais il adore prendre un petit verre de temps en temps pour se détendre.
Caractère : Alors comment expliquer le caractère de Kiozumi. Déjà il n'est pas quelqu'un qui se laisse marcher sur les pieds, quand quelque chose ne lui plait pas il le fait bien savoir, et il peut avoir un sale caractère quand il s'y met. Il est têtu et quand il veut quelque chose il fait tout pour l'avoir et il y arrive, vu qu'à chaque fois il a ce qu'il veut. Il peut se montrer gentil mais c'est rare quand même, et si vous voulez qu'il s'excuse pour voir avoir fait quelque vous pouvez rêvez mais s'il le fait, écoutez le bien car il ne le redira pas.
Par contre en ce qui concerne le sexe, Kiozumi est quelqu'un de très pervers étant donné qu'il aime le faire plusieurs fois par jour, et pas qu'à deux. Il aime aussi le faire à trois et en faisant des jeux ou en attachant son partenaire. Il aime aussi être violent mais pas non plus jusqu'à faire mal à la personne, non il aime mettre des fessées pendant l'acte mais il ira pas jusqu'à utiliser des fouets non plus. Ca peut arrivé qu'il utilise des accessoires pendant l'acte mais toujours en évitant de faire mal car sinon ben ca sert à rien si la personne souffre.
Malgré ce qu'on peut croire, Kiozumi est quelqu'un de tendre, qui adore faire des câlins ou des compliments aux gens qu'il apprécie. Mais bien sur pour ca il faut que les personnes le méritent sinon il dira rien. Il a un faible pour les hommes qui rougissent, ca le fait craquer direct et il fera tout pour vous mettre dans son lit.


•••Il était une fois ...
En pleine nuit, dans un hôpital au Japon, un cri retentit. Celui d'un bébé qui vient de naitre, Kiozumi, un petit garçon qui était la fierté de ses parents. Mais d'abord commençons par leur rencontre.

Cela se passa au printemps. Une jeune japonaise du nom de Naomi Momoko, était une très belle, la plus belle femme de son village en fait. Toutes les autres filles étaient jalouses de sa beauté, car tout les hommes voulaient l'épouser, mais elle ne voulait personne, se trouvant trop jeune pour se marier. Et puis c'était surtout qu'elle voulait se marier qu'à l'homme qui lui ferait battre son cœur, et pour le moment ça n'arrivais pas. Alors elle continuait sa petite vie tranquille, se moquant de se que les autres pouvaient dire ou bien penser sur elle. Elle aidait ses parents aux champs comme ils étaient paysan, enfin le soir, la journée elle allait à l'école, où elle était une très bonne élève pour faire plaisir à ces parents. Mais un jour sa vie bascula. Un nouvel homme, Osamu Shiray, arriva avec sa famille dans le village. Il avait deux enfants, une fille et un fils, Satoru Shiray. Il était beau, et rien quand le voyant Naomi savait que c'était avec lui qu'elle voulait être mais voilà est ce que lui voudrait d'elle ? Car même si elle était la plus belle, elle ne le pensait pas, elle pensait que tout le monde le disait juste parce qu'il voulait être gentil avec elle.

Naomi essaya de parler à ce beau Satoru mais elle n'y arrivait jamais, elle avait trop peur d'être rejeté par lui. Alors elle l'évitait le plus possible mais un jour en rentrant chez elle, elle l'aperçut avec sa famille, ces parents avaient décidés de les inviter à manger, cela la rendait vraiment heureuse mais elle ne le faisait pas voir. A la fin de la soirée, Satoru lui demanda s'il pouvait la revoir un autre jour, elle accepta tout de suite, oui elle voulait le revoir. Un mois plus tard ils s'avouèrent leur sentiments respectifs, et ils furent enfin ensemble, mais ce n'était pas pour ca que le bonheur était au rendez vous. Je vous explique. Pendant des mois et des mois, ils étaient tout le temps ensemble, on ne pouvait presque pas les décollés, mais un soir, la jeune Naomi perdit sa virginité mais pas avec l'homme qu'elle aimait, non avec son père, celui de Satoru. Il avait des vus sur elle depuis le premier jour où il était venu car elle était vraiment très belle. Son tendre amour dormait, alors elle descendis à la cuisine pour allez se chercher un verre d'eau et elle tomba sur Osamu qui était en train de manger. Pour être gentille elle fît la conversation avec lui, mais d'un coup il se leva et il la plaqua contre le mur de la cuisine. Elle ne comprit pas ce qu'il se passait mais d'un coup elle sentit une main venir la caresser et elle essaya de le repousser mais en vain.

Osamu la viola et il retourna se coucher auprès de sa femme. Naomi, elle, resta dans la cuisine, assisse par terre, en pleure. Satoru se réveilla et fût surpris de ne plus le voir dans le lit alors il la chercha partout quand il la trouva dans la cuisine. Il lui demanda ce qu'il y avait mais elle ne pouvait pas lui dire mais elle trouva le courage de le faire et elle lui dit que son père l'avait violée. Satoru n'en revenait pas, il alla voir son père pour lui demander des explications mais il lui dit qu'elle mentait, qu'il ne l'avait pas touché, sa mère non plus ne le croyait pas, elle pensait que son mari ne ferais jamais ca. Dès le lendemain, Satoru partit de chez lui et il amena Naomi avec lui, loin de ce village. Il partit dans une grande ville du Japon et y chercha un travail et un appartement pour pouvoir vivre avec elle. Peu de temps après Naomi appris qu'elle était enceinte, ce qui n'arrangea pas son état, elle était devenue dépressive. Elle alla consulté un psychologue qui l'aida beaucoup pendant les premiers mois de grossesse car ils avaient décidés de garder l'enfant, car ils étaient tout les deux contre l'avortement. Quelques mois plus tard, une petite fille vînt au monde, Sun.

Même s'ils savaient qu'elle était née d'un viol, ils l'aimèrent énormément et s'en occupèrent du mieux possible. Satoru lui chercha un bien meilleur travaille pour avoir plus d'argent pour pouvoir s'occuper de sa fille comme il le voulait. Il trouva un métier de comptable, ce qui était sa spécialité et ils purent déménagés dans une grande maison à la campagne où la petite Sun grandissait chaque jour en aimant être là. Elle aimait la nature, aider sa maman dans son jardin et cuisiner avec elle. Naomi, elle, avait appris à faire abstraction de son viol et était heureuse avec sa petite famille même si elle devait rester à la maison pour s'occuper d'elle mais ca ne la dérangeait pas du tout. Quand la petite Sun, eut 3 ans, Naomi apprit qu'elle était de nouveau enceinte, et elle était enceinte encore d'une petite fille mais ceux que Naomi et Satoru voulait un garçon car Satoru avait ouvert un cabinet comptable et il voulait que sa soit son fils qui le reprenne ensuite, mais la petite Aneko fût aimée comme sa sœur Sun, ils se disaient que ca n'étais pas grave du tout. Les deux filles étaient aimées et avaient tout ce qu'elles désiraient et faisaient le bonheur de leur parent que demandés de plus, et bien tout simplement un fils.

Quand Sun eut 5 ans et Aneko 2 ans, Naomi sût qu'elle était enceinte mais d'un garçon cette fois, ce qui rendit les parents très heureux. Ils allaient enfin avoir un fils et neuf mois plus tard vint au monde Kiozumi, le petit garçon qu'ils voulaient tant. Dès sa naissance, il fût chouchouté par ses parents, ils aimaient leur filles mais lui était le plus important. Au début quand Kiozumi était bébé, et ses sœurs petites, personne ne s'en rendaient compte mais pourtant c'était le cas. Quand ses deux sœurs demandaient quelque chose, elles ne l'avaient pas, mais lui il avait tout ce qu'il voulait. Lui trouvait pas ca juste alors il demandait ce que voulais ses sœurs pour leur donné. Elles ne le détestaient pas, bien au contraire, elles trouvaient ca gentil de sa part qu'il demande des choses pour elles car il n'était pas obligé de le faire. Lui, il ne voulait pas être détesté de ses sœurs alors il le faisait mais plus il grandissait et plus il s'en fichait.

A l'adolescence il passait le plus clair de ses nuits dehors, en boite de nuit ou juste à trainer dans les rues. Ses parents pouvaient lui dire ce qu'ils voulaient, il s'en fichait complètement. Il se mit à boire et à fumer, et pas que des cigarettes. Un soir en boite il rencontra une jeune fille et il coucha avec elle. Sauf qu'une fois finis, il fût super déçu, il avait trouvé ca trop nul en fait. Il avait pensé que c'était à cause de la fille, alors quelque jours plus tard il essaya avec une autre, mais pareil pour lui c'était toujours nul. Il se demandait quand même ce qu'il lui arrivait quand il se décida pour allez en parler à quelqu'un. Il ne savait pas à qui en parler, mais il osa en parler à sa mère en pensant qu'elle pourrait l'aider mais elle lui dit que c'était peut être parce qu'il n'y avait pas d'amour quand il le faisait, alors il la crût, c'était sa maman quand même, elle avait toujours raison mais plus les mois passaient et moins il se sentait attiré par les femmes. Il ne comprenait pas et cela l'énervait vraiment quand un jour il rentra dans un bar gay, mais il ne s'en était pas rendu compte vu qu'il avait trop bût.

Au bout de quelques minutes un homme vînt s'assoir à côté de lui et il posa sa main sur sa cuisse qu'il caressa doucement. Au début, Kiozumi voulut lui dire qu'il n'était pas intéressé par les hommes mais en sentant sa main bouger il se sentit envahit par de nouvelles sensations qu'il n'avait jamais connu et se fût pire quand ce bel inconnu l'embrassa. Il avait vraiment envie de le faire pour la première fois et il suivit cet homme chez lui et ils firent l'amour toute la nuit. Le lendemain, Kiozumi rentra chez ses parents, en ayant un peu honte de ce qu'il avait fait, car il savait que ses parents ne l'accepteraient jamais. Il ne dit rien à personne mais il retourna dans ce bar gay pour le faire avec un autre homme, juste un pour voir et effectivement, il aimait les hommes et pas les femmes, alors il se décida un jour pour en parler avec ses parents et ses sœurs. Il avait peur quand même de leur dire, mais il leur avoua son homosexualité et là il attendit des insultes de leur part mais rien ne vînt. En fait tout le monde s'en fichait, même sa mère lui dit que s'il était plus heureux comme ca c'était bien.

Kiozumi fût vraiment soulagé de le savoir mais il déménagea quelque mois plus tard pour pouvoir ramener des hommes chez lui car il ne voulait pas que ses parents les voit, peut être qu'ils n'auraient finalement pas accepter ca. Bien sur il en ramenait pas tout les soirs, non. Deux mois plus tard il vécut avec un homme qui l'aimait, mais lui ne ressentait rien pour lui mais au moins il pouvait coucher avec lui. Bon l'homme était malheureux mais il pensait que ses sentiments changeraient mais non jamais il ne l'aima, en fait ile ne savait pas ce qu'était l'amour et il ne voulait aimer personne. Mais au bout de six mois l'homme en eut assez et il déménagea, le laissant tout seul mais cela ne le dérangeais pas il préférait vivre seul. A 22 ans il trouva un poste d'enseignant dans une grande école, la meilleure de la ville, comme professeur d'éducation sexuelle. Celui lui plaisait énormément déjà et aussi parce qu'il avait, comment dirons nous, des compensations en nature. Au début il ne le faisait pas, ce fût qu'au bout de quelques mois qu'un de ses étudiants lui demanda s'il pouvait l'aider pour qu'il comprenne mieux le cours. Il en avait pas tellement envie mais il était là pour leur enseigner tout ca et s'il ne comprenait pas il faisait mal son travail.

Le soir, l'élève arriva chez lui et quand Kiozumi lui dit de s'installer pour qu'ils commencent à étudier, l'élève se mit entièrement nu. Il ne comprit pas ce qu'il faisait là quand l'élève lui dit qu'en faite la seule chose qu'il voulait de lui c'était passé une nuit dans son lit. Kiozumi voulut refuser au début mais finalement il accepta et il coucha avec lui. Il savait que c'était mal de le faire mais il continua quand même avec d'autre élèves mais que des garçons. Personne ne le savait qu'il faisait ca à ses élèves car ils ne disaient rien et bien souvent certain revenait chez lui pour le faire, et lui il ne disait jamais non, après tout il pouvait coucher avec plein d'homme, pourquoi il aurait dit non ? Cela fait maintenant près de deux ans qu'il fait ca, mais pas tout le temps, il n'a pas envie de perdre son poste non plus, il adore enseigner. Un jour alors qu'il pensait voir un beau garçon devant sa porte, il découvrit une fille. Il fût surpris et il allait la mettre dehors quand elle rentra d'elle même pour dire qu'elle voulait coucher avec lui mais il refusa. Une fille et puis quoi encore. Il lui expliqua qu'il avait quelqu'un dans sa vie, et elle lui dit que ce n'était pas possible, car elle savait bien qu'il était célibataire vu qu'elle était la fille du directeur de l'établissement.

Comme il en avait marre d'elle, il lui balança en plein visage qu'il était homosexuel et que les femmes le dégoutaient. Elle partit en lui disant qu'il perdrait son poste qu'elle le dirait à son père, et dès le lendemain il fût convoqué dans le bureau du directeur. Là le directeur commença à discuter, en disant que ce n'était pas normal, qu'il pourrait draguer les garçons de sa classe, pas de bol, il faisait rien et ils venaient chez lui directement. Il lui dit qu'il ne faisait rien et qu'il avait même quelqu'un dans sa vie mais qu'il ne le disait pas à tout le monde, et que ca ne les regardait pas non plus, qu'il était là pour faire son travail et il le faisait bien. Finalement il ne fût pas viré mais dans l'établissement la rumeur sur son homosexualité se mit à faire le tour de l'école, et tout le monde le savait, mais il s'en fichait pas mal, sauf que la rumeur qu'il avait quelqu'un fit le tour de l'école aussi, et là les garçons ne venaient plus chez lui mais bon c'était pas grave en même temps, il en avait marre de se taper des petits merdeux plein de fric, ca le saoulait. Sauf que si les garçons ne venaient plus, c'était les filles qui venaient chez lui, qui lui mettaient des petits mots sur son bureau, mais lui il les mettait directement dans la poubelle.

Il voyait bien qu'elles n'avaient d'envie que d'une chose, qu'il devienne hétérosexuel, comme si c'était possible en même temps, pas très intelligente ces filles quand même. Il en avait marre alors un jour en cours, au lieu de faire le cours il commença par leur dire autre chose. Il leur dit qu'il ne voulait plus voir de petit mots sur son bureau à son arrivée, plus de drague dans les couloirs qu'il en avait marre et aussi qu'il avait un homme dans sa vie et qu'il lui serait fidèle. Bien sur ils furent sous le choc d'apprendre ca surtout les garçons mais il s'en fichait, sauf que tout cela arriva aux oreilles du directeur et il lui demanda d'emmener son amant, à la fête de l'école qu'ils allaient bientôt organisé, le problème c'était qu'il n'y avait pas d'amant, il allait faire quoi ? En plus il avait promis de l'amener et il ne pouvait pas dire le soir même, qu'il était malade et qu'il n'avait pas pût venir. Il fallait qu'il trouve une solution et en cherchant des sites de rencontres sur internet il découvrit l'existence d'un refuge pour esclave. Voilà où il allait trouver son amant, il allait acheter un esclave en lui expliqua pourquoi il voulait qu'il fasse ca pour lui, mais il faudrait ensuite qu'il fasse tout pour qu'il apprenne tout sur lui et surtout qu'il soit présentable le jour de la fête, qu'il ne fasse ni trop soumis ni trop rebel, car il ne savait pas quoi prendre comme esclave, il verrait au refuge. Même s'il savait que cela allait être dur il s'en fichait, il lui en fallait un pour ne pas perdre son travail car il y tenait vraiment plus que tout et dès le lendemain matin, il partit en quête de son nouvel esclave “amant”.


Edit Admin Shuhan:


    Bienvenue à toi sur le forum ^^

    Fiche validée, amuse toi bien avec nous!

    Ton appartement se trouve au N°9 des Résidences Winderlyn.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-table-avec-moi.blogspot.fr/
 
Kiozumi Shiray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: