2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Laksha Darika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laksha Darika
Modo/Esclave fille
Modo/Esclave fille


Date d'inscription : 14/08/2010
Messages : 60
Orientation sexuelle : Bisexuel Ambivalent
Esclave/Pet de : Akira-Sama

MessageSujet: Laksha Darika   Mar 17 Aoû 2010, 21:23




Ceres – Ayashi No Ceres

•••Carte d'Identité

Nom : Darika
Prénom : Laksha
Âge : 19 ans
Nationalité : Japonaise
Orientation Sexuelle: Bisexuelle, n’étant expérimentée ni dans un cas ni dans l’autre

•••Présentation

Physique : Laksha est une splendide jeune fille de 19 printemps, au corps parfait, enfin presque, il est filiforme et a des courbes bien dessinées, cela étant du à sa pratique de la danse pendant si longtemps. Elle mesure environ 1 mètre 68 pour 54 kilos. Sa peau est très claire, d’un rose pâle presque blanc la faisant ressembler à de l’albâtre. Ses cheveux sont longs, arrivant sous ses reins et noirs comme l’encre. Ce serait un sacrilège pour elle de les couper ne serait-ce que d'un seul centimètre, car en Inde, la longue chevelure d'une femme est ce qu'il y a de plus beau et ce qui est surtout très apprécié pour les danseuses. Elle a des lèvres roses comme une fleur de lotus, des yeux en amandes devenu ambrés depuis qu’elle en perdit l’usage. Les tenues qui lui vont le mieux sont les tenues qu’elle porta le plus souvent au cour de sa vie, des tenues de danse orientales accompagnés des bijoux qui vont avec ou une tenue un peu orientale, même plus discrète. Les seuls couleurs chatoyantes qu'elle accepte de porter sans être gênée car elles sont voyantes sont celles qui sont sur un sari, sur aucun autre vêtement.


Caractère : Cette jeune femme est mi-apprivoisée et mi-sauvage. Elle a apprit à obéir, à être serviable et généreuse et à toujours essayer de plaire et de satisfaire celui qui la possédait comme esclave. C’est ce qu’elle avait apprit durant ses 13 ans passé en Inde en tant que danseuse. Laksha est très douce et très paisible, elle est dotée d’une grand calme. Cependant, elle est aussi capable d’être plus farouche et plus sauvage en dépit de son air apprivoisé. Elle peut passer de l’état de chaton à l’état de panthère. Ayant été victime d’un geste qui lui coûta la vue, elle décide quelque fois de mettre sa réserve de côté et d’afficher ses opinion, si elle trouve une situation injuste par exemple ou pour défendre quelqu’un, elle peut également fuir les contacts, devenir craintive lors de moments de tendresse, n’ayant jamais été habituée à avoir un câlin ou un simple bisou sur la joue, Laksha reste peureuse à ce niveau-là, c’est là qu’il faut l’apprivoiser. Sinon, elle demeure très paisible et gentille. Elle parle également peut, n'aimant pas importuner les autres par des parles inutiles.

•••Il était une fois ...


Laksha est née au Japon, dans une famille possédant peu et n’étant pas riches. Pourtant, ils décidèrent de garder leur enfant, ne pouvant se résoudre à la laisser à n’importe qui. Les jours étaient tout un peu plus durs les uns que les autres, mais les parents continuaient de se débattre dans cette vie de misère, espérant un jour que leur fille chérie y échapperait. Ver ses six ans, la fille perdit pourtant ses parents, emporté par leur fatigue de la vie et leurs privations. Elle n’avait pas de parents proches, aucun qui aurait pu l’aider, la protéger en la prenant sous son aile. Laksha se retrouva donc à la rue, vivant ou plutôt survivant dans ce monde hostile pour une créature si jeune et si faible.

Cette errance ne dura pourtant que quelques jours. Au bout du quatrième jour durant lequel elle marchait dans les rues sans but, elle rencontra un homme qui l’interrogea longuement sur ses parents, si elle en avait, si elle était orpheline ect….Docile, la petite répondit avec franchise à ses questions. L’homme sourit alors et l’emmena avec lui sans qu’elle ne réagisse, tant elle avait vu son monde se briser en quelques jours. L’homme était l’un des nombreux trafiquants d’enfant du pays. Il parcourait le Japon à la recherche d’orphelin comme elle et les revendait à d’autres trafiquants d’autres pays. Il en cherchait justement pour ceux de l’Inde à la recherche de jeunes filles à former soit pour les harems soit pour les divertissements du palais.

Laksha eut la chance d’être envoyée en Inde avec d’autres petites filles comme elle, mais pour être formé pour la danse et le chant du sultan et non pour ses plaisirs charnels. Tellement troublée et marquée par la mort de ses parents, elle fut incapable de donner son nom au responsable indien qui le lui demanda. C’est à son arrivée dans « l’école » des jeunes danseuses qu’on la prénomma Laksha, car c’était une fleur que la petite adorait et Darika lui fut donnée plus tard, vers ses 16 ans, à cause de sa virginité mais aussi de sa grande pureté d’âme. Disciplinée et obéissante, la jeune fille grandit en suivant avec précision et attention durant dix années les enseignements des femmes plus âgées indiennes. A ses 16 ans, lorsqu’elle reçut son nom de famille, Laksha put se présenter devant le sultan, elle danse pour la première fois devant lui. Si la danse ne plaisait pas, elle serait renvoyée et se trouverait de nouveau abandonnée dans un monde qu’elle ne connaissait pas. Mais rien de cela n’arriva, Laksha exécutant parfaitement sa danse qui reçu la satisfaction du sultan.

Cette vie de danseuse confirmée dura 3 ans. On lui mit alors des lentilles, en choisissant des ambrés afin de rendre son regard encore plus beau, tel celui des danseuses les plus divines, mais aussi car elle avait un léger défaut de vision. Mais elle perdit bien sur de sa valeur, une femme avec un tel défaut était déplaisant.

Le sultan fit alors appel à ses trafiquants, leur demandant de voir si ils ne pourraient pas faire un échange avec une autre femme japonaise également, moyennant une compensation de la beauté qu’il retrouverait. Et c’est ainsi que Laksha repartit pour le Japon, là elle serait vendue comme esclave. Après tout elle était aveugle, mais elle avait un corps sublime sculpté par ses longues années de danse et elle était vierge ce qui se faisait rare. Les trafiquants japonais la récupérèrent au Japon et firent l’échange avec une nouvelle femme plus belle qui conviendrait au sultan. Laksha fut aussitôt conduite chez le marchand d’esclave le plus proche auquel elle fut vendue un bon prit. Elle sentit les barreaux froid d’une cage se refermer autour d’elle, elle se recroquevilla. Cela fait maintenant plus d’un mois que cette jeune fille de 19 ans attend patiemment qu’on la sorte de cet enfer.


•••Un peu plus sur vous ...


Pseudo : Laksha
Prénom : Charlène
Age : 20 ans
Où avez vous trouvé le forum : J’étais sur l’ancien
Une note du forum ? 9,5/10
Quelque chose à ajouter ? //
Autre: //

EDIT: Admin Shuhan
Fiche Validée
amuse toi bien avec nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laksha Darika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Esclaves-
Sauter vers: