2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dalian Néril

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dalian Néril
Maître
Maître


Date d'inscription : 14/08/2010
Messages : 36
Orientation sexuelle : Hétérosexuel dominant
Métiers : Romancier/iére
Complément Métier : Littérature

MessageSujet: Dalian Néril   Mar 17 Aoû 2010, 21:14


Sven Cal Bayan – Gundam Seed

•••Carte d'Identité



Nom : Néril
Prénom : Dalian
Âge : 20 ans
Nationalité : Japonaise
Niveau Social : Assez riche
Métier: Romancier Célèbre
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel


•••Présentation

Physique : Dalian est un beau jeune homme de 20 ans cheveux courts d’une couleur blanc gris. Ils étaient au départ assez sombres presque noir mais il a préféré les décolorer complètement pour obtenir cette couleur très pâle. Ses yeux sont ceux de sa mère: des yeux d’un bleu saphir assez sombre. Sa peau est d’une couleur rosée pâle, normale quoi. Il s’habille souvent de noir et son vêtement préfère est un manteau long et en velours noir dont le col et les manches sont entourés d’une fourrure violette sombre. Cette couleur ne fait que renforcer son corps musclé et pourtant fin du à ses entraînements quotidiens au katana. Cependant, il aime également porter un sous-pull à col roulé noir par au-dessus duquel il met un blouson de motard, la moto étant une de ses passions. Il porte autour de son cou un souvenir de sa mère: une chaîne en argent avec une croix de même métal. Un tatouage en forme de tribal est tatoué sur la chute de ses reins, s’étalant sur toute sa longueur.


Caractère : Dalian est un jeune homme très calme et très gentil, ce qu’il tient de sa mère qui était très douce. Il déteste plus que tout l’injustice et les inégalités entre les hommes, cependant il ne peut rien faire et cela le désole un peu. Dalian est également très intelligent de part son éducation et a été enseigné par son père à l’air du combat à l’épée et au katana. D’ailleurs, il garde toujours à sa taille un long katana au fourreau noir, souvenir de son père auquel il est , tout comme à la croix de sa mère, très attaché, ce sont les deux choses qu’il n’accepte pas que l’on touche. Il ne supporte pas le mensonge, gardant un caractère très juste et très droit. Mais malgré son air gentil et paisible, si on le cherche trop ou qu’on commence à critiquer ses parents, Dalian sait s’énerver et remettre les gens à sa place, mais en général se sont des choses rares. Cependant, si vous voulez essayer de l’énerver libre à vous, mais son calme est beaucoup plus fort que votre hargne à l’abattre. Cependant, depuis quelques temps, Daian semble sujet à l'isolement, la solitude voir le replis sur lui-même, sortant d'une dépression douloureuse il tente de se remettre.


•••Il était une fois ...

Une jolie demeure perchée sur une colline, non loin de la mer. Le chant des oiseaux perçaient à travers la fenêtre. Une jolie jeune femme aux longs cheveux sombres regardait l’enfant qu’elle tenait dans ses bras, un sourire aux lèvres. Elle venait de mettre au monde un splendide petit garçon. Il était le portrait craché de sa mère, mais la couleur sombre de ses cheveux était celle de son père, plus foncés que ceux de sa mère. L’homme arriva justement et sourit s’approchant de sa femme avant de s’asseoir près d’elle.

Tu m’as fait un très beau cadeau ma chérie….

Oui….Notre fils ne manquera de rien…et surtout pas de notre amour…

Le père sourit et l’embrassa. C’est ainsi que commença la vie de ce jeune garçon. Jamais il ne manqua de l’amour de ses parents. Toujours là pour prendre soin de lui. Son père lui, s’occupait de son éducation sportive, il lui enseigna l’art du combat, mais seulement à l’épée et au katana. Deux armes qu’ils appréciaient tout les deux, c’était d’ailleurs Dalian qui avait demander à apprendre cela. Sa mère lui enseignait les qualités humaines comme la bonté, la générosité, l’honnêteté…et s’occupait aussi de sa culture et des langues.

Cependant tout cela se brisa le jour où sa mère tomba malade. Elle attrapa une grave pneumonie. Dalian avait 10 ans. Le jeune garçon la veillait jour et nuit. Finalement, au sentant qu’elle allait s’éteindre, la jeune femme ôta la chaîne qu’elle portait, cette croix qu’elle ne quittait jamais et la remit à son fils, la posant dans sa main?

Mon chéri…..Veille bien sur ton père….Et surtout n’oublie pas tout ce que je t’ai enseigné, ainsi tu sauras un jour aider quelque un……Garde cette croix avec toi, ainsi…ce sera…..comme si j’étais avec toi…

L’enfant laissait ses larmes couler et serrait les mains de sa mère autour de la croix. La jeune mère regarda son époux qui pleurait lui aussi et sourit doucement avant que ses yeux ne se ferment pour toujours.

MAMAN!!! NON MAMAN NE ME LAISSE PAS!!!!

Son père le serra contre lui, étouffant mutuellement leur douleur dans l’épaule de l’autre. Longtemps ils restèrent ainsi, sans bouger. Leurs larmes finalement se tarirent mais Dalian n’oublia jamais cette mort injuste. Depuis, il garda la croix de sa mère autour de son cou sans jamais l’enlever.

Mais sa peine n’était pas terminée 3 ans plus tard, son père mourut d’un cancer, laissant orphelin ce jeune enfant de 13 ans, il fut recueillit par une de ses tantes jusqu’à sa majorité. Dalian suivit toujours les conseils de sa mère, s’efforçant d’être le plus sage et le plus juste possible. Vers ses 17 ans, il commença à écrire beaucoup, souvent des histoires que sa mère inventait pour lui quand il était petit. C’est ainsi qu’il devint écrivain, voulant écrire et mettre sur papier ces histoires qu’il aimait rapidement il connu un grand succès auprès du public qui aimait ces romans doux et pourtant intrépides.

Il s’installa finalement dans un appartement ni trop luxueux ni pas assez et commença sa vie indépendante à ses 18 ans. Le souvenir de sa mère et de son père reste pourtant très présent en lui, symbolisé par la croix de sa mère. Il est aujourd’hui un écrivain célèbre en dépit de son jeune âge. Mais il se sent seul dans cet appartement trop grand pour lui et espère pouvoir aider nekos ou esclaves prisonniers dans ces horribles refuges.


•••Un peu plus sur vous ...



Pseudo : Dalian
Prénom : Charlène
Âge : 20 ans
Où avez vous trouvé le forum : j’étais sur l’ancien
Une note du forum ? mmmm 9,5 / 10 et oui la perfection n’existe pas xD
Quelque chose à ajouter ? Mm non
Autre: //


Edit Admin Shuhan:
    Bienvenue à toi sur le forum ^^

    Fiche validée, amuse toi bien avec nous!

    Ton appartement se trouve au N°10 des Résidences Shinn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dalian Néril
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: