2045. MS-Town. Maître/sses, Esclaves, Hybrides ou simples Résident/es. Qui serez-vous?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Olaf Morgendorffer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olaf Morgendorffer
Maître
Maître


Date d'inscription : 05/08/2010
Messages : 85
Age : 35
Orientation sexuelle : Bisexuel Dominant
Caractère : Fort
Métiers : Homme d'affaire
Complément Métier : Pornographique
Métier Unique : Propriétaire de l'Agence "X Stars" (films X)
Maitre de : Ishmael Toya, Kurose Riku
Esclave/Pet de : .....

MessageSujet: Olaf Morgendorffer   Mar 17 Aoû 2010, 18:15

Niwa Tetsuya --> Gakuen Heaven


Olaf Morgendorffer




•••Carte d'Identité
Nom : Morgendorffer
Prénom : Olaf
Âge : 21 ans
Nationalité : Norvégienne
Niveau Social : Très riche
Métier: homme d'affaire dans le milieu pornographique (acteur/réalisateur (mais c'est rare)/a une boite de production de films pornos)
Orientation Sexuelle: Bisexuel dominant

•••Présentation
Physique : Olaf est un homme très grand. Il mesure un mètre 90 pour 80 kg. Il a très vite grandit, mais cela l'arrange. De cette façon, il pouvait se montrer plus cruel avec les gens. Comme la plupart des scandinaves, il a les yeux bleu, mais il a les cheveux bruns. Ils sont coupés court, avec plusieurs mèches sur le front. Il a un visage fin, avec un petit nez et une fine bouche sensuelle. Il a une peau douce avec plein de petites cicatrices un peu partout, dû aux coups de son ancienne maitresse. Il lui était déjà arrivé de se faire blesser quand elle lui envoyait des objets, et il une petite cicatrice sur le front au dessus de l'arcade gauche qu'il cache avec une mèche de cheveux. Cela ne le dérange pas puisqu'il est quand même beau, il trouve même que cela lui rajoute un certain charme. Il a deux pendentifs autour du cou dont il ne se sépare jamais. Le premier est une croix qui appartenait à sa mère et que ses grands parents lui ont donnés. Il y a même le nom de sa mère gravé derrière pour qu'il ne l'oublie pas, même s'il ne l'a jamais connus. L'autre est une petite pierre, qui est un cadeau que ses grands parents lui ont acheté pour son anniversaire. Il les avait bien cachés pour que ni le marchand ni sa maitresse ne lui vole. Pour les vêtements, il fait dans la simplicité mais seulement chez lui. Il porte bien souvent une chemise et un pantalon en jean pour être bien à l'aise, quand ca ne lui arrive pas de se promener nu. Si les voisins peuvent le voir, c'est un bonus pour lui. À son travail, il porte des costumes trois pièces, bien souvent en noir, sinon il est nu pour tourner les films, se qui est quand même plus pratique. Il aime bien fumer, il aime bien boire un petit verre de temps en temps, et s'il peut le faire en prenant un bain, c'est encore mieux. Il aime lire, surtout des romans, soit policier soit fantastique, voir même horreur. Il aime aussi faire de la décoration, c'est lui qui a redécoré tout son appartement, pour qu'il soit exactement comme il le désirait.
Caractère : Olaf était un garçon doux et tendre, qui ne demandait quand avoir un peu d'amour, mais la vie en a décidé autrement. Après la mort de ses grands parents, il fût malheureux et il espérait avoir une belle vie avec sa nouvelle famille jusqu'à se qu'il fût mit dans une cage. Là bas, on le força à devenir soumis, le frappant pour qu'il comprenne bien qu'il ne devait jamais se rebeller, alors il devait un garçon encore plus doux, prêt à faire tout se que voudrait sa futur maitresse. Mais tout changea quand il fût donné à une petite fille. Olaf tenait son rôle, mais au fil des années, une haine immense grandit dans son cœur pour elle. Il la haïssait, et il voulait se venger de tout se qu'elle lui avait fait subir. Il fût très heureuse le jour où elle partit, mais la haine qu'il avait pour elle ne partait pas. Du coup, Olaf essaya de trouver un moyen de l'oublier dans les affaires où il devînt un vrai requin. Il ne se laissa pas marcher sur les pieds, il fait tout pour gagner plein d'argent sans en dépenser le moins possible. Autant dire qu'il est radin, mais pas pour lui. Il aime dépenser de l'argent dans de beaux costumes, parce qu'il doit être parfait. Autant dire qu'il est un peu narcissique, mais parce qu'il veut plaire aux gens. Il faut que les gens qui voient ces films aient envie de lui, qu'ils aient envie de les acheter, alors autant faire tout ca bien. Il n'est pas facile à vivre. Il peut très bien avoir des sauts d'humeurs plus ou moins violents suivant la situation. Si jamais on essaie de lui mentir, il le voit tout de suite. Il a apprit à analyser les gens et surtout à savoir qui était faible ou non. Il est pervers, même très pervers sinon il ne ferait pas ce métier. Il aime le faire avec un homme ou une femme, peut importe, tant que lui a du plaisir. Il n'y a que lui qui compte et personne d'autre. Le viol ? Il n'a jamais fait ca et il ne sait même pas s'il en est capable, mais rien n'est moins sûr. Même si Olaf le nie, il a une carapace qui cache se qu'il ressent réellement. Il ne veut pas qu'on sache qu'il a besoin d'amour, qu'il a besoin de tendresse, parce qu'il a peur de redevenir soumis à quelqu'un et il n'en ait pas question. Le soir, quand il est seul dans son lit, cela lui arrive de pleurer. Il n'aime pas la solitude mais il ne le fera jamais en présence de quelqu'un. Si cela arrive, cela veut dire qu'il repense à tout se qui lui arrivé et le fait qu'il n'a jamais connus ses parents, se qui est un grand vide pour lui, et secrètement, il rêve d'avoir une famille à lui mais pas tant qu'il sera ainsi, donc cela peut aussi très bien ne jamais arrivé.


•••Il était une fois ...
S'il y a une chose qu'on peut dire sur le début de la vie d'Olaf, c'est bien qu'il n'a pas eut de chance. Tout se passe en Norvège.

Sa mère était enceinte de six mois, quand elle fût renversé par une voiture alors qu'elle traversait la rue. Elle qui n'avait pas l'habitude de sortir dehors, et pour une fois qu'elle allait chercher du pain à la boulangerie en face, se fît renverser. Elle fût amener d'urgence à l'hôpital, où elle reçut les meilleurs soins. Mais elle était dans le coma, et il fallait déclencher l'accouchement le plus vite possible.

Le père d'Olaf était sous le choc, et il ne savait pas quelle décision prendre, alors se fût ces parents qui la prirent même si c'était leur fille. Ils donnèrent l'autorisation au médecin de la faire accoucher avant de la débrancher. Ils savaient qu'elle était perdu, et que jamais elle n'aurait voulut que son bébé la suive au paradis. Ils étaient très croyants dans la famille, et ils prièrent pendant l'accouchement pour que tout se passe bien pour le bébé.

Il fût mit en couveuse pendant trois mois, où les médecins venaient le voir de temps en temps pour voir comment il allait, même s'ils pensaient qu'il n'avait aucune chance. Comme ses grands parents croyaient dur comme fer qu'il vivrait, ils décidèrent de l'appeler Olaf, le nom d'un grand roi de Norvège. Ils se disaient que ca lui porterait bonheur, même si son père pensait que c'était inutile. Son père le voyait déjà mort, et il n'avait plus envie de s'en occuper sans sa femme. Contre toute attente, le petit Olaf fît tout pour se battre, même s'il était un petit bébé. Deux mois plus tard, il fût donné à ses grands parents qui étaient devenus tuteur légal du petit. Ils n'avaient plus du tout confiance en son père, et ils savaient qu'il se détruisait petit à petit. Il s'était mit à boire, avant de tomber dans la drogue, et il avait finit par être expulser de chez lui.

Les grands parents d'Olaf ne firent rien pour l'aider. Au début, ils avaient essayer de le faire, mais rien n'avait marché, alors ils avaient finit par baisser les bras, puis ils devaient s'occuper du petit Olaf. Il grandit très vite, même s'il avait une santé assez fragile. Ils devaient faire attention qu'il ne prenne pas froid quand il allait dehors, quand il jouait avec d'autres enfants pour pas qu'il soit malade. Plein de choses qui étaient fait pour son bien mais qui ne lui plaisait pas. Il n'aimait pas vivre ainsi et il fût heureux le jour de ses 6 ans quand le médecin annonça qu'il avait une bien meilleure santé et qu'il fallait lui laisser un peu de liberté, qu'il puisse vivre comme tout les autres enfants.

Sauf que ça ne dura pas longtemps. Un ans plus tard, il était seul. Son grand père avait eut une crise cardiaque l'année de ses 7 ans, et sa grand mère mourut quelques mois plus tard d'un infarctus. Olaf fût accueillit par l'assistance public, pendant quelques semaines avant d'être adopté par un couple de Japonais. Olaf était malheureux, mais il ne pouvait pas faire autrement et il partit dans un pays qui lui était totalement inconnus. Rien que déjà pour parler avec eux, c'était impossible vu qu'ils ne parlaient pas la même langue.

Son père adoptif lui apprit le japonais, et quand Olaf sut le parler correctement, il l'amena dans un refuge. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que c'était un revendeur d'esclave qui était venus en Norvège pour trouver de nouveaux esclaves. Les étrangers étaient vendus cher, et ca lui faisait plus d'argent. Sa femme, son couple ? Un faux pour être sûr que l'adoption serait plus rapide.

Pour Olaf, se fût une douleur de plus, et il attendit dans une petite cage que quelqu'un s'intéresse à lui.
Avant qu'on ne le mette dans une cage, le vendeur lui enseigna tout se qu'il devait savoir pour être un bon esclave, et un jour il fût acheté par un homme qui avait l'air gentil. Mais ça n'était qu'en apparence. Il fût emmené dans une magnifique maison, où ça avait l'air très riche, et il avait pensé que l'homme le prenait pour lui sauver la vie, mais non. Il l'avait prit pour qu'il devienne l'esclave de sa fille. Une petite fille, qui s'appelait Shin-Hye et qui avait deux ans de moins qu'Olaf, était une vraie petite peste. Il devait la suivre partout comme un petit chien. Quand elle allait à l'école, il la suivait pour porter ces affaires, comme si elle n'avait pas pût le faire. Quand elle allait faire du shopping, Olaf devait porter ces paquets, et c'était bien quelque chose qu'il détestait faire. Il n'aimait pas voir toutes filles hurler pour le nouveau haut à la mode alors que lui portait des vêtements minables.

Se fût ca pendant tout le temps, chaque jour se ressemblant, alors que lui vivait un enfer. Elle passait ces nerfs sur lui, et dès qu'elle faisait une bêtise, c'était lui qui prenait. Olaf ne disait rien, parce qu'on lui avait apprit à être un bon esclave et qui ne devait jamais rien dire contre son maitre ou sa maitresse, mais il souffrait énormément. Il devait même la laver, comme si elle ne pouvait pas le faire elle même. Il le faisait mais il ne regardait pas parce que ca ne l'intéressait pas et aussi parce qu'on lui avait apprit les bonnes manières. Mais le pire pour lui, c'était la nuit. Il devait dormir avec elle mais seulement quand elle était endormis. Il devait lui raconter des histoires, il devait même veiller sur elle, comme s'il était un chien couché au fond du lit.

Plus les années passaient, et plus Olaf en avait marre, mais jamais il n'exprimait la moindre colère, il gardait tout pour lui. Il grandit bien vite, étant même plus grand qu'elle mais il ne disait rien, subissant tout se qu'elle lui faisait, même quand elle lui jetait des objets à la tête. En grandissant, il aurait pût se rebeller, vu qu'il était plus grand qu'elle mais il ne pouvait pas le faire. Il n'y avait que son éducation qui l'empêchait de le faire mais aussi le père de la petite peste. Il savait très bien que s'il essayait de lui faire quelque chose, son père lui ferait payer, alors il subissait chaque jour. Malgré la colère qu'il ressentait pour elle, il fût triste quand elle perdit sa mère. Il essayait de lui remonter le moral comme il pouvait même s'il restait la plus grande partie de son temps sans rien dire, au cas où elle passerait sa tristesse sur lui. C'était quand même compliqué de comprendre une fille, surtout quand nous ne savez pas comment faire pour lui rendre le sourire. Olaf ne se rappelait même pas s'il l'avait vu sourire une seule fois.

Plusieurs mois plus tard, on lui annonça que Shin-Hye ne serait plus sa maitresse. Il n'avait pas le droit de la suivre aux États Unis parce qu'ils condamnaient l'esclavage.
Pour Olaf se fût une délivrance. Il ne dit rien le jour de son départ, mais au fond de lui, il en fût vraiment très heureux. Il allait être délivré de cette petite peste, et même s'il était resté un esclave, ca n'était pas pour elle. Il resta auprès de son père, faisant se qu'il lui demandait, et s'était un plaisir pour lui de le servir. Il n'était pas méchant avec lui, il pouvait même lui dire se qu'il ressentait sans qu'il ne le punisse, c'était un véritable bonheur. Pourtant, Olaf n'avait pas oublié la colère qu'il ressentait envers sa fille. Il se disait que si elle devait revenir un jour, il lui ferait payé tout se qu'elle lui avait fait subir.

Peu de temps après, son maitre lui annonça qu'il lui rendait la liberté, et qu'il pouvait allez où il voulait. Olaf n'y croyait pas trop mais quand son maitre lui demanda ses papiers, il sût qu'il pouvait enfin faire se qu'il voulait. Olaf le remercia mais il était temps pour lui de faire se qu'il avait toujours envie de faire, et il n'allait surement pas se priver. Il savait que si son maitre avait fait ca c'était parce qu'il n'avait plus d'argent et il priait pour que sa fille en subisse les conséquences. Cela le faisait même sourire. Il l'imaginait déjà en train de travailler, alors qu'elle ne savait même pas passer un balai. Il décida de vivre sa vie, mais le plus important pour lui était de trouvé un travail et en tant qu'ancien esclave, ça n'était pas très facile.

La seule solution qu'Olaf trouva fût de se prostituer. Au début il allait avec des maitresses, puisqu'il ne connaissait pas vraiment sa sexualité. Comme il n'avait pas envie d'être remis dans une cage, il faisait bien attention à se que personne ne l'aperçoive, sauf ses clientes. Un jour, un homme lui proposa une forte somme d'argent pour coucher pour avec lui. Olaf n'avait pas vraiment envie mais il avait besoin d'argent, alors il accepta. Il avait peur de ne pas aimer mais au contraire, il aima bien le faire avec l'homme alors il décida de trouver de riches clientes et clients. Un de ses clients réguliers lui proposa de travailler en tant qu'acteur, se qu'il accepta immédiatement.

Il n'avait plus envie de se prostitué et il se disait que ca lui ferait plus d'argent. L'homme l'amena sur le tournage d'un film, mais Olaf ne s'attendait pas à se que sa soit un film porno.
La nudité ne le dérangeait pas du tout, alors il fît tout pour décrocher le rôle. Finalement, tout se passa très vite pour Olaf. Il enchaîna film sur film, prenant un seul jour de congé par semaine où il accompagnait des hommes d'affaires en soirée. Il couchait de temps en temps avec eux, mais c'était parce qu'il avait besoin d'argent. Il n'avait plus envie de le faire mais il économisait pour monter sa propre boite de production de film érotique. Il avait bien vite comprit que c'était un filon exploitable pour avoir le plus possible d'argent. Il voulait être un homme respecté, que toute sa vie passé en tant qu'esclave pour les autres, et que ca soit lui qui soit maitre de quelqu'un. Il n'avait plus envie d'être le larbin de quelqu'un, alors il acheta une boite de production qui était en faillite, et il fût fortune très vite avec le genre de film qu'il proposait.

Olaf n'en revenait pas d'avoir pût réussir aussi bien dans les affaires, mais il ne voulait pas tout perdre, alors il prenait du temps pour voir les différents contrats qu'on lui proposait, pour faire de la publicité pour sa boite de production, parce qu'il n'avait plus envie de retourner à la rue. Il avait même fait passez une pub dans un journal érotique, où il disait que les maitres pouvaient venir avec leur esclave pour tourner un film, et ca avait pas mal de succès. Il proposait même des acteurs si les maitres voulaient innover un peu et le faire à plusieurs. Ça plaisait à certains mais pas à d'autres, mais ça ne le dérangeait pas du tout.

Maintenant Olaf pense depuis quelques jours à acheter une ou un esclave, pour qu'il puisse s'occuper de son appartement qui coûte très cher. Il avait bien une femme de ménage mais il se disait qu'une esclave lui couterait bien moins cher. De temps en temps il va dans un refuge pour voir se qu'il propose mais il ressort sans personne, parce qu'il cherche une esclave belle ou un esclave beau, pour qu'il puisse aussi lui tenir compagnie la nuit, quand il ne ramène pas un acteur ou une actrice.



Edit Admin Shuhan:
    Bienvenue à toi sur le forum ^^Fiche validée, amuse toi bien avec nous!Ton appartement se trouve au N°10 des Résidences Bloody.

. . . . . . . . . .
Fiche - Parcours d'Olaf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-table-avec-moi.blogspot.fr/
 
Olaf Morgendorffer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de recrutement Olaf
» Présentation Olaf
» Ca faisait longtemps... [PV Olaf & Elly] [abandonné]
» {TERMINE} Olaf le bonhomme de neige qui aime l'été
» Et toi ! Tu lis quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master-soumis V2 :: • Formalités de séjour • :: Fiches d'état civil & Parcours :: Cartes de séjour validées :: Cartes de séjour Maîtres(ses)-
Sauter vers: